AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Aliera Bizard, La chanteuse des Bizard sister's. UC
Maraudeurs en Folie!
Le forum a déménagé: http://themaraudersbook.forumgratuit.org/



 
Le forum à déménager !  Rejoignez nous sur:
http://themaraudersbook.forumgratuit.org/

Partagez | 
 

 Aliera Bizard, La chanteuse des Bizard sister's. UC

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Aliera Bizard
Serpentard

avatar
Serpentard

Messages : 1876
Date d'inscription : 06/01/2011
Localisation : Sur un nuage de Poudre de Lutin

Votre sorcier
Année d'étude: 7eme année
Age: 17 ans
Vos liens:

MessageSujet: Aliera Bizard, La chanteuse des Bizard sister's. UC   Ven 7 Jan - 2:46

-~- Renseignements généraux -~-


Nom : Bizard
Prénom(s) : Aliera
Date de naissance : 16 mai
Age : 16 ans
Sexe : F


-~- Aspects physiques -~-


Description physique :

Brune tirant sur le noir, la demoiselle a tellement changé de couleur de cheveux qu’elle en a presque oublié sa couleur naturelle.
En effet, Aliera aux origines était rousse! Il est bien connu que la couleur rousse étant un défaut de chromosome, Aliera possède une peau fragile.
Quoi qu’il en soit, sa masse capillaire n’est pas des moindres! La chevelure plutot fine et raide par temps sec, boucle dès que l’humidité devient trop importante.
Les jours de pluie, ses longs cheveux noir seront toujours ornées d’un bandeau, et de magnifique anglaises!
Aux beaux jours, ils lui arrivent dans le bas du reins, aux m mauvais, ils remontent aux cotes.

Passons un peu au visage.
Un visage fin, assez ovale. Aux milieu, où presque de celui-ci l'on peut apercevoir un nez, fin légèrement aplatit, de petites narines adorables, qui ne pourraient jamais accueillir un piercing.
Ces sourcils sont long, fin, et eux aussi d’un noir de jaid. Ils sont épilé en faisant en sorte que son regard reste toujours neutre
Se yeux, eux, ont d’un vert des plus clair. Ses iris marquent un tranchant des plus impressionnant avec la couleur de ses pupilles.
Un petit anneau fin, vert foncé, puis, une grande étendue d’herbe bien clair, d’un vert presque blanc, terrifiant... Une dernière oréole vert, légèrement dorée avant d’arriver dans la noirceur de la vie. Elle désignait toujours ses yeux ainsi. Ne changeant jamais de description...

Ses lèvres quand à elles, ont toujours été parfaitement dessinées. Pulpeuses et rose... Un rose bonbon bien naturel, à en faire envier plus d’une!
Les sont tellement adorable, qu’elles ressemblent à des barbes à papa, bien rose, bien sucrée, bien désirable.

Descendons encore un peu, cette fois, attardons nous sur son physique.

Aliera mesure un petit mètre soixante dix. Ce mètre soixante dix, est composés d’os et de muscles. Vous ne verrez que des muscles chez cette miss qui, aux premières allures, ressemble plus à une anorexique qu’a une sportive. Et pourtant détrompez vous, elle est loin de ne pas aimer le sport!
Un corps comme le sien, demande beaucoup d’exercice, d’énergie.
La demoiselle possède de grandes jambes, fines, musclées, assez flexibles puisqu’elle ne peut se passer de son sport quotidien, il faut avouer, qu’elle adore se passer les jambes dernière la tête pour réfléchir, quand quelque chose ne vient pas!

Mise à part ces quelques détails, Aliera possède de jolie forme, qui malgré sa maigreur, ne sont pas des moindres. Une belle poitrine, bien ronde, ni trop grosse, ni trop petite. Un fessier musclés, qui ne laissait pas des moindres...
Quand aux épaule de la miss, elles sont osseuses, toujours dénudée... Où du moins, dès qu’elle le peut!
Ses mains, sont fines, elle possède de longs doigts de pianiste, mais aussi d’artiste. Des poignets et des bras aussi fin, remontent aux épaules. Rien de plus anormal chez la demoiselle, bien qu’elle tienne une plume comme un pinceau!


Style vestimentaire :

Contrairement à son âge, Aliera n’est pas une adolescente boutonneuse, bien au contraire, la miss possède depuis un moment ses formes de femmes.
Grâce à celles-ci, la miss peut porter tout un style de vêtements. La demoiselle peut passer d’un style purement chic, un véritable concentré de style où tout simplement, à la plus morbide des gothiques, la plus adorable des poupées...

C’est en poupée qu’elle vécut durant de nombreuses années. Aliera portait des vêtements assez sombres lors de ses deux premières années à Poudlard.
Des robes courtes, pleines de froufroux, de dentelles, des chaussettes montant jusqu’aux genoux, elles aussi, pleine de dentelle.
Des nœuds, des petits chapeaux, des sacs adorables, ses cheveux coiffés en anglaises, son maquillage assez simple soulignant ses yeux trop clair...

En milieu de seconde année, ainsi qu’en début de troisième année, elle portait des vêtements en cuir et latex, laissant alors apparaître ses débuts de formes féminines.
Serrée dans des corsets, jupes moulantes ouverte sur les cotés... Talons aiguilles et accessoires plein les bras et le cou...
Un maquillage glauque, ainsi que des cheveux des plus frisés...

En fin de troisième année, ainsi qu’en quatrième année, Alierapassa au style pin-up. Son style se composait de vêtements inspiré des vêtements de temps de guerre moldu, ainsi que ceux que portaient ceux-ci lors des années 60.
Des pantalons, des robes, des petits hauts où de petites jupes.
Le tout évidement, plein de couleurs, certains vêtements assez transparents, d’autres assez épais.
La petite Miss portait des talons hauts, aiguilles, compensés, des talons étranges parfois...
C’était à cette période qu’elle passa à un maquillage assez coloré, aux mèches de cheveux coloré... Bref...

Dès la cinquième année, Aliera passa à un tout autre style, complètement différent des autres qu’elle avait toujours eut, devenant alors l’une des sorcières de grandes familles ayant un gout prononcé pour les robes et tenues chics...
En effet, la miss se mit à porter de longues robes du style des années 1980. Un corset, un faux cul avec une tournure lui donnant un air d’aristocrate aux temps des cow-boys....
La plupart du temps, ses vêtements étaient de couleur sombre, l’on ne voyait jamais ses chaussures lorsqu’elle portait de longues robes de ce style...
Et ce malgré qu’elle se faisait faire des chaussures d’époques sur mesure...

C’était à cette époque qu’elle avait prit l’habitude de porter des bijoux assez cher, raffiné, la plupart en ambre, rubis, diamant... Evidement, elle portait toujours des colliers, des tours de cou, des pendentifs glissant entre sa poitrine, des bracelets épousant la forme de ses poignets, des bagues fines et simples aux doigts...

Avec tout cela, elle portait de temps à autre des chapeaux avec du tulle pour cacher on visage derrière celui-ci... Des gants, montant jusqu’aux coudes, voir plus haut en fonction de ces tenues. Des châles, des foulards, bref, tout une panoplie d’accessoires, en passant par l’éventail, le sac, le boa où tout simplement l’ombrelle...

Au milieu d’année, elle s’ajouta un nouveau style à sa garde robe. C’était ce nouveaux style qu’elle avait montré aux élèves lors des cours, ainsi que des sorties à prés au lard....
Devenue de plus en plus chic, Aliera se mit à porter des vêtements de haute couture, laissant aux élèves une impression de supériorité de la demoiselle qui restait toujours aussi éloigné d’elle...


Signe particulier : Al' se métamorphose comme elle le souhaite, ainsi que toutes personnes de sa famille... Est-ce pour cela que l'on se demande si ses yeux sont réels ou s'ils sont tout simplement l'effet de son pouvoir si spécial?


-~- Psychologie -~-

Caractère :

Ambitieuse Aliera est une personne qui souhaite absolument réussir dan tout ce qu’elle entreprend. Disons que pour elle, il n’y a aucune limite entre le bien et le mal, elle ne peut expliquer pourquoi, mais, la demoiselle reste persuader qu’il est impossible de lui donner une limite dans sa pensée.
Travailleuse, Aliera ne supporte pas recevoir des notes non excellentes, il lui arrive d’avoir des notes non excellentes en défense contre les forces du mal.
C’est pour être la meilleure qu’elle ne quitte que rarement ses livres et son monde d’études.
Obstinée et butée, cette demoiselle adore avoir raison et ira le prouver jusqu’au bout!
La petite miss est capable de faire le tour du monde pour trouver des arguments à ses dires, le tout pour montrer qu’elle ne peut qu’avoir raison.
Cependant, elle ne peut prouver que son cœur n’est pas totalement froid!
La mistinguette se trouve être terriblement douce et très attentionnée envers les personnes qu'elle apprécie. Ce qu’elle est avec ces amis, ainsi qu’ancien amour, est loin d’être son attitude habituelle.

Indépendante, débauchée, nombriliste, violente, emportée, narcissique, impossible, peste, monstre manipulatrice, antipathique, froide, sadique et surtout machiavélique.
Ce serait ainsi que la mère de cette sang pur pourrait décrire le fruit de ses entrailles qu’elle aurait voulu oublier le plus possible, voir ne jamais avoir!
Aliera est la chef des trois soeurs Bizard, elle a le caractère le plus fort des trois.

Aliera restera toujours une demoiselle au sang froid. Elle assume ses actes et dires sans broncher. Etant un véritable monstre, la petite miss adore faire tourner son monde en bourrique! En jouant ainsi, elle peut ‘amuser avec les nerfs des autres, il n’est pas rare qu’elle pousse certains des autres élèves à bout.
L’on voit souvent ce sourire froid et sadique apparaître aux moments où elle avait empoissonné plus d’un élève, alors paniqué, les laissant se rendre à l’infirmerie pour qu’on les soigne, le plus rapidement possible.

Parlons de son coté narcissique, Aliera a tendance à se venter. Montrant à tout aux inférieurs à sa personne, les si bonnes notes et commentaires que les professeurs lui donnent. Bien évidement, la petite demoiselle n’ira jamais hurler dans la grande salle, qu’un élève ni professeur ne peuvent égaler ses connaissances et capacités.

Quand au coté manipulateur, il faut savoir qu’il s’associe souvent avec son coté de sadique. En effet, la demoiselle possède un véritable don pour e servir des gens, elle arrive toujours à ses fins. Personne jusqu’à présent n’a osé lui dire non dans la vie. Pourquoi? Tout simplement parce qu’elle adore faire souffrir les autres de ses propres mains. L’on ne pourra jamais dire oh combien elle aime le faire.
Bien évidement, la demoiselle n’hésitera pas une seconde à vous donnez des punitions corporelles digne d’une sado masochiste.

Il se fera rare pour toutes personnes en vie de son entourage de la voit s'emporter. Pourquoi me demanderez-vous? Hey bien, tout simplement parce qu’elle reste quelqu’un de froid et de renfermé.
Vous aurez de la chance qu’elle vous adresse la parole en premier et qu’elle fasse attention à vous.
Bon nombre de personnes eurent beaucoup de mal s’habituer à la froideur qu’elle dégage, il ne sera pas simple de comprendre pour vous qu’Aliera préfère créer des barrières autour d’elle. Et pas n’importe lesquelles, la demoiselle bloqua son cœur, à toutes intrusions, il lui faut bien cela pour pouvoir tuer des gens de sa famille... En faite, toute sa famille...

Jalouse, protectrice et auto destructrice. Ce serait les trois mots qui pourraient qualifier l’amour pour cette adolescente en mal de tendresse. Bien que pour elle, une relation amoureuse n’a rien avoir avec l’acte sexuelle, elle a besoin de coucher avec des hommes qui l’aimerait pour ce qu’elle semble être où tout simplement pour son corps.
Pour Al’ il n’y a aucune différence entre une poussée d’hormones et l’amour, pur et simple. La demoiselle pourrait prendre du plaisir à pousser à bout le plus dangereux des hommes... Elle serait comme une veuve noire, prenant les hommes pour les faire souffrir puis pour les tuer tout simplement.


Qualités : Ambitieuse, travailleuse, douce, protectrice, passionnée, sociale (quand elle le veut) ...

Défauts : Indépendante, débauchée, nombriliste, violente, emportée, narcissique, impossible, peste, monstre manipulatrice, antipathique, froide, sadique, jalouse, possessive, machiavélique, obstinée, butée, lunatique...

Ce qu'il/elle aime : La lecture, apprendre, jouer de la guitare, chanter, jouer du piano, jouer de la musique tout court, les relations sexuelle (il faut bien le dire quoi), fumer tranquillement dans le parc le soir, marcher sous la pluie, nager, danser, torturer les élèves, avoir les meilleurs notes, manipuler son monde, être la chef de sa bande d'amis, voir que bon nombre d'élèves aiment son groupe (meme s'ils ne l'aiment pas forcément) etc.

Ce qu'il/elle déteste : Le quidditch, voler, les gens, aller dans des cours inutiles tels que la botanique, se faire embêter par des gens sans scrupules, ceux qui pensent qu'ils sont meilleur qu'elle, alors qu'il est forcé qu'ils ont tous tord... etc.


Orientation sexuelle : Hétérosexuelle


-~- Renseignements historiques -~-

Histoire :

L’on a tous connu des moments de pur bonheur. Nous savons tous combien ces temps heureux passent rapidement.
C’est une enfance heureuse que connurent les parents la famille ainsi que bon nombre de génération ont toujours vécus d’une façon des plais aisés...
Les pertes compensaient toujours les nombreuses naissances dans cette famille.
Il fallait avouer que beaucoup de personnes avaient perdus la vie dans le drôle de circonstances. Pourquoi? Cette famille le savait, mais jamais, ils ne parlaient de cette malédiction, heureusement, puisqu’il était dit qu’un jour, seul restera un darknesses qui fera le choix de perdre le sang noble quoi coulera dans ses veines.
L’on va s’arrêter à l’avant dernière branche de la famille.

Charles.

Charles était le seul jeune homme de la branche directe de cette grande famille. Il possédait deux sœurs, Hanna ainsi que Ninon. C’était de magnifiques jumelles brunes à la peau claire.
Charles lui, était aussi brun que ces sœurs, il avait des yeux verts, aux nombreuses nuances.
C’était ce genre de jeune homme bien bâtit qui était assez sportif et don toutes les femmes tombent sous le charme.

Le jeune homme avait un goût assez prononcé pour l’aventure, les femmes et tout ce qui était impossible à avoir dans la vie.
Pour lui, chaque jours étaient fait d’aventure.
Bien qu’il ne s’ennuie dans le château familial, Charles prit la décision de faire le tour du monde.
C’est ainsi qu’il ramena de nombreux souvenirs à sa famille. Des bijoux pour Ninon, des plantes pour des potions et autres pour sa sœur Hanna.
Lors de ses voyages, le jeune homme créa de nombreuses amitiés. Il avait un caractère doux, agréable pour les rencontres...
Plus il voyait, plus celui-ci entendait parler d’une belle jeune femme, douce, au chant digne d’une sirène.
Une beauté inégalable.
Il lui fut deux à trois ans pour remonter à la créature qui était a l’origine de cette rumeur.

Alice Azalée Angelica Marie-Ange Novati était effectivement une magnifique jeune femme.
Le destin s’était acharne sur cette petite famille.
Les Novati possédaient un nombre incroyable de villa, palais et hôtels.
Ces sangs purs faisaient partis des plus grandes, riches et puissantes famille Italienne.

Noa et Camlel étaient les deux grands frères de cette demoiselle. Tous avaient une éducation complète.
Chant, danse, musique, équitation et autre étaient les grandes activités de ces trois enfants.
Tandis qu’Alice se lançait dans la peinture, devenant de plus en plus reconnue dans ce domaine, Noa se lança dans la recherche de phénomène paranormal.
Quand à Calel, il perdit la vie à ses 15 ans, mourant d’une maladie juvénile...
Cette première mort eut le don de choquer Alice qui prit l’habitude de créer un art des plus sombres.

Tout se passait bien pour Noa qui voyageait d’un point à l’autre du globe... Jusqu’au jour où, l’on perdit contact avec le jeune homme. Aucune nouvelle ne vint durant des jours...
Quelques semaines après avoir perdu le contact, la famille Novati apprit la mort du dernier des hommes de cette famille.
Les parents désolés, et Alice tellement désespéré, finirent par se renfermer sur eux même...
L’on ne retrouva jamais le corps. Un cercueil vide, finit par s’ajouter dans le tombeau e la famille, au milieu d’autre remplis d’os et de poussières...

Ce fut à cette période que l’on commençait à murmurer sur le passage de cette famille, disant qu’une malédiction leur avait été lancé, pour le comportement incorrecte de leurs fils, tous morts et pour la beauté irrésistible de la fille que les Novati avaient eut...
Alice était considéré comme trop belle, trop intelligente, trop douée dans tout ce qu’elle faisait par les autres sorciers Italien qui ne supportaient plus vraiment la présence de cette jeune femme...
Alors, elle s’éclipsa du monde des sorciers, des mondanités qu’elle adorait... Pour se conservé totalement à son art et son monde...

Alice créait des statues, des peintures, des sculptures et aussi, adorait l’art floral... Elle remplissait la maison de tout ce qui pouvait la rendre plus joyeuse...

Pour la belle demoiselle, il était hors de question de continuer à vivre u grand jour, ne supportant plus les rumeurs sur son compte.
Elle s’enferma dans sa cage en or, la beauté ne perdit aucune de ses activités, aucune de ses habitudes, mis à part, refuser le moindre visiteur dans la demeure de se parents.

Les premières années lui semblèrent longues... Puis, un matin comme les autres, le soleil passa aux travers des épais rideaux qu’elle possédait dans ses appartements... Celui-ci intrigua la demoiselle qui sortir sur son balcon, et profita de la brise, légère qui s’offrit à elle... Calme, douce, elle ferma les yeux et posa les coudes sur la rambarde, restant ainsi quelques heures avant de bouger...
Pour la première fois depuis des années, Alice accepta ses fantômes....

L’époque de ses 20ans fut celle où le nom d’Alicia marqua le monde de sorciers et peut etre un peu, celui des moldus.
L’art magique connu un véritable détour. Alice avait son propre style, noir sarcastique et surtout éphémère. Aucunes sculptures où peintures ne se ressemblaient avec elle.
Que ce soit un style où textures elle avait le goût de toujours innover.
Bien qu’elle fût demandée, la belle brune ne se montra jamais. Restant dans son monde, cette cage en or....

Ses 25 ans furent marqués par une arrivée bien différente de ce qu’elle avait toujours connu. Un sorcier s’était présenté à sa famille, par une autre lignée, amie avec les Novati... Ils ne fréquentaient que des lignées de sang pur aussi prestigieux les unes que les autres...

Elle avait toujours aimé les aventuriers. Il était beau, avait un accent chantant et un sourire des plus charmeurs.
Il lui faisait la cours, chantant sous ses fenêtres, la faisait danser au clair de lune.
Parfait, était le mot qu’elle utiliserait durant le reste de sa vie.

Nous étions au mois de mai. La journée ne pouvait être que des plus parfaite pour Alice et Charles...
Un soleil brillait, un léger vent jouait avec les tentures et nappes dans le jardin de l’immense demeure...
Une journée peu ordinaire.
Quand deux familles aux sangs et à l’histoire aussi noble s’unissent, il faut avouer que cela remue toujours plus d’une plume!
Il fallait se faire discret. Pour trouver la propriété, les invités devaient connaître l’endroit, avoir un mot de passe et se faire accompagner par l’un des serviteurs des deux familles.
Le jardin zen était à son plus beau jour, les cerisiers en leurs et aucun détails n’avaient été oubliés.
La mariée en kimono traditionnel avait désiré un mariage magique, loin de l’Europe... Le marié ne voulait en aucun cas le faire sur une propriété autre que la sienne, protégé des intrus et surtout indésirable.
Le choix c’était porté sur le domaine du Japon, ne laissant autre choix qu’un mariage au printemps.

Les convives étaient tous terriblement joyeux, heureux d’être ici pour fêter un tel événement!

Après la deuxième année de mariage d’Alice et de Charles, les Darknesses et les Novati organisèrent un voyage, allant de nouveau, ensemble, au Japon pour fêter l’anniversaire d’arrière grand-mère Darknesses et de grand-mère Novati.
Une fois sur place, les deux familles s’installèrent dans des maisons prévues pour.
Cette nuit là, rare furent ceux qui survécurent au terrible feu qui avait enflammé la maison où dormaient les Novati et les Darknesses.
Le destin s’acharnait sur les Novati qui disparurent tous dans les flammes laissant pour seule héritière Alice, sauvée par son mari qui avait courageusement sauté du deuxième sa femme dans ses bras…
Du coter des Darknesses, seul survécus deux des sœurs de Charles… Ce fut le lendemain de cette nuit funeste qu’on rapatria les corps et les vivants en Angleterre.

Alice du enterrer ceux qui restaient de sa famille à coter de deux tombes vides, les deux tombes ou ses frères étaient censées reposer…
Charles de son coter enterra presque toute sa famille avec ses sœurs.

Les Darknesses vécurent sans grand incidents durant deux ans, essayant d’avoir un héritier, mariant une des sœurs et gardant près de sois la dernière qu’il restait.
La sœur mariée avait désirée perdre contact avec Charles, Alice et Hanna la dernière des sœurs…

Au bout de quelques mois après la dernière lettre de Ninon, Hanna perdit aussi la vie, se suicidant dans sa propre chambre la tante de Mirage avait elle aussi décider de partir du monde des vivants, ne laissant plus qu’un mot derrière elle :

« A Charles et a ma tendre Amie Alice…

Après la perte de ma dernières sœurs, plus rien a part vous ne me tient à la vie.
Malheureusement je sais que cela ne durera pas, vous deux devrez un jour vivre ailleurs que dans cette battisse infâme ou de trop nombreux souvenir subsistent encore…
C’est pour cela que je me vois dans l’obligation de vous laissez ainsi, je regrette déjà de m’être pendue dans ma chambre, mais après tout, cela était le seul moyen pour vous de vous libérez d’un poids comme moi.
Ce n’est pas que maintenant que je me rends compte que je suis un poids pour vous, je le sais, je le suis depuis la mort de notre famille dans cet horrible incendie.

Voyez-vous, je sais que je ne pourrai jamais me marier, j’ai été défigurée par l’incendie, meurtrie de partout par cela et personne ne voudra d’un monstre comme femme.

Quoi qu’il en soit, je lègue tout ce que je possède ainsi que la fortune qui me reviens a l’enfant qu’Alice aura. Espérant avec témérité qu’elle ait une petite fille digne de ce nom qui reprendra mes affaires avec les mêmes goûts que les miens.

Hanna qui vous surveillera du plafond ! »

La tante Hanna, brûlée a vie, sa peau était devenue toute ridée, comme fondue puis séchée… C’était le cœur qui avait le plus mauvais caractère qui voulait toujours tout contrôler et qui espérait que l’enfant qu’aurait Alice aurait un goût prononcé pour la magie noir et la manipulation…
Son style décoratif avait toujours été très Moyenâgeux, elle vivait même dans l’ancienne salle de torture du château… Elle avait gardé les objets de torture, se faisant des meubles des plus originaux avec…
La roue était transformée en lit, le cercueil à pique en horloge de grand-mère… Bref, un bien étrange personnage qui après son incident a refusé de sortir de sa chambre durant des semaines !

Aux 33 ans d’Alice, celle-ci eut pour la première fois des nausées matinales durant quelques semaines… Vous l’avez compris quelques mois plus tard, en mai elle donna naissance à un véritable petit monstre qu’est sa fille !
La chouchoutant durant ses premières années, son père et sa mère lui offraient tout et n’importe quoi…

Au bout de 6 mois, Ainsel, ce petit ange aux cheveux blond et aux yeux virant aux vert se mit a marcher a quatre pattes, faisant courir sa mère après elle partout dans le château pour la rattraper…
Aux 1 ans de l’enfant, Alice du la mettre dans un bébé trotteur magique, le bébé trotteur pouvait voler et l’empêcher d’aller là ou le bébé ne pouvait entrer… C’est alors qu’on commençait a entendre cette petite peste hurler a tout va !
On la prenait dans ses bras pour éviter qu’elle aille la ou la, Ainsel se mettait à pleurer, lorsqu’on la reposait ailleurs, elle hurlait tellement fort qu’elle en réveillait les morts, et lorsqu’on la posait la ou elle voulait aller au début, elle se mettait à brailler encore parce qu’elle ne souhait plus y aller !

Et ce petit manège épuisant dura des années et des années, jusqu'à ce que la princesse se « calme » un peu !

Aux 5 ans de la demoiselle, Alice et Charles invitèrent tous les amis de leur fille ainsi que leurs parents chez eux. C’était la pire erreur qu’ils avaient pu commettre, laissant les enfants jouer dans la maison, Ainsel les fit entrer dans l’ancienne chambre de sa tante Hanna… Bien heureusement, la gosse ne pouvait atteindre les pires poisons dans les placards ayant seulement les moins dangereux elle les fit boire a ses amis, lorsqu’ils tombèrent tous malade, la gosse ne trouva rien de mieux que de rire aux éclats, amusée par ce spectacle…
Heureusement, les parents purent guérir les enfants, et Ainsel fut sévèrement punis, une punition qui ne dura guère longtemps étant donnée qu’elle s’était mise a brailler encore plus fort qu’a l’habitude…

Quoi qu'il en soit, l'année de ses 5ans continua ainsi jusqu'au jour ou... Personne ne revint chez elle. Elle était avec sa gouvernante, ses parents partit... ils ne furent jamais rentré.
L'on avait raconté à l'enfant que ses parents étaient mort dans d'étrange circonstance et qu'elle allait être adopté par une nouvelle maman.

Les rumeurs sur sa famille reprirent de plus belle. La mort semblait la suivre partout... Aucune famille ne voulait d'elle... enfin, seul une sorcière accepta de la prendre sous son aile.
La première d'une lignée.

Pour des raisons de sécurités, l'on retira a l'enfant son premier prénom pour le remplacer par le second, Aliera.

La vie reprit pour la demoiselle qui grandissait a vue d'oeil. Sa nouvelle mère la laissait vivre comme bon lui semblait, sans la brusquer.. C'était comme cela qu'elle avait finit par arrêter de brailler...

1 ou 2 ans plus tard arriva une nouvelle soeur, puis une seconde.. La vie reprenait son cours, simplement...

-~- Renseignements familiaux -~-


Famille :

Famille : CF histoire


- Amy : Amy est une pile électrique. Elle passe sa vie a courir après un jeune homme de sa maison. Elles ont le même age et étrangement Aliera s'attacha rapidement à sa nouvelle soeurs.

- Aileen : Plus discrète elle devint rapidement l'objet d'expérience d'al bien qu'au fur et a mesure des années cette activité devint de moins en mois prenante aux yeux d'aliera...


Animal de compagnie : Orion, un énorme chat qui mange vraiment trop et pour qui Aliera ferait n'importe quoi!

Maison désirée: Serpentqrd

-~- Le joueur : -~-


Ou as-tu trouvé le forum? C'est le mien xD
Qu'en penses-tu? ...

C'est quoi ton petit nom beauté? JJ
T'es célibataire cyclops ? Nop

Double compte? Nop
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Choixpeau Magique
Petit nouveau!
avatar
Petit nouveau!

Messages : 97
Date d'inscription : 20/01/2011

Votre sorcier
Année d'étude:
Age: xx ans
Vos liens:

MessageSujet: Re: Aliera Bizard, La chanteuse des Bizard sister's. UC   Dim 30 Jan - 19:28

Sur ta tête pose-moi un instant
Et n'aie pas peur, reste serein
Tu seras en de bonnes mains
Car je suis un chapeau pensant !



Vous finirez à Serpentard
Si vous êtes plutôt malin
Car ceux-là sont de vrais roublards
Qui parviennent toujours à leurs fins.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Aliera Bizard, La chanteuse des Bizard sister's. UC

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Maraudeurs en Folie! :: Administration :: Biographie des Personnages. :: Validés : Élèves :: Serpentard-
Sauter vers:  
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit