Maraudeurs en Folie!
Le forum a déménagé: http://themaraudersbook.forumgratuit.org/



 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Le forum à déménager !  Rejoignez nous sur:
http://themaraudersbook.forumgratuit.org/

Partagez | 
 

 Rock You Like A Hurricane {Amy

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Rabastan Lestrange
Préfet Des Serpentards
avatar
Préfet Des Serpentards

Messages : 151
Date d'inscription : 30/03/2011
Age : 27
Localisation : Paris

Votre sorcier
Année d'étude: 6eme année
Age: 16 ans
Vos liens:

MessageSujet: Rock You Like A Hurricane {Amy   Sam 23 Avr - 1:42

Il s'agissait d'une journée comme les autres à Poudlard, le brun c'était levé sur les coups des neuf heures et partit immédiatement courir. Le vent fouettais doucement son visage, les yeux fermé, Rabastan ressentait chaque vibration, chaque fibre musculaire se tendre sous les efforts fournis. Essoufflé il s’arrêta devant la forêt interdite, faut dire que cet endroit avait de quoi foutre les jetons puis avec tout ce qu'on disait dessus le brun n'aimait pas trop s'y aventuré de près comme de loin. Le serpentard retourna calmement au château profitant de sa marche pour récupérer un rythme cardiaque normal, la suite du programme était simple petit déjeuner et douche oh oui il attendait cette dernière avec une impatience non dissimulé, arrivant au portes du château Rabastan en profita pour se rouler un petit joint, hey que voulez vous les choses simples font les plaisirs de la vie. Tranquillement en train de fumé, le brun ne s'aperçu que trop tard de la présence du concierge. Un Lestrange hurlé à plein poumon résonna dans le couloir.

- Que faites vous Monsieur Lestrange, oh oui mon petit Junkie je t'ai pris la main dans le sac cette fois, vous ne vous en tirerez pas ; s'époumona le concierge

Alors que le concierge était partit en plein délire sur tous ce qu'il allait subir en retenu, le jeune serpentard tenta une esquive discrète et silencieuse mais visiblement la chance n'était pas de son côté aujourd'hui car à peine avait il fait un pas pour s'enfuir, qu'il fut rappelé à l'ordre d'un raclement de gorge venant de Dumby en personne :

- Puis je savoir ou vous alliez monsieur Lestrange ?, demanda le directeur

- Huum sans doute dissimulé les preuves et peut être faire tourner en bourrique le concierge avec l'aide de Peeves, déclara t-il avec un air de réflexion intense comment allait il s'en sortir cette fois.

- Vous voyez monsieur le directeur il avoue son crime

- Crime, crime...y a pas mort d'homme c'est qu'un malheureux joint

- Vous véhiculez de mauvaise pensée monsieur Lestrange, je pensais que les sang purs ignorait les drogues moldus, oooh croyez moi je vais m'amuser avec vous ce soir

- Du calme Apolon, déclara le Directeur, Monsieur Lestrange étant donné que cette activité n'est pas autorisé dans Poudlard vous serez collé ce soir, votre punition vous sera transmise par hiboux.

Le cri de joie d'Apolon Picott fut mémorable, pour la première fois il aurait Rabastan pour lui tout seul et ce petit prétentieux allait payer tous les sales coups qu'il lui avait fait. Le serpentard lu était...abasourdi, comment pouvait on lui reprocher quoique ce soit ce n'est pas comme si il était seul à en fumer, oh bien sur il aurait pu donner des noms mais il n'était pas d'humeur pour ça d'ailleurs il passa le reste de sa journée à dormir en cours. Vint enfin l'heure de colle, il avait pour consigne de nettoyer la salle de retenu avec une brosse à dent...sadique hein, mais Rabastan avait l'habitude il dupliqua sa baguette et donna la fausse à Picott qui se fit une joie de lui donner une brosse à dent. Il eut à peine le temps de rentrer que Rabastan remarqua une longue chevelure platine et des habits plus que contre nature, Amy Bizard se tenait fièrement devant lui.

- Tiens donc, Qu'as tu fais pour te retrouver ici Bizard ?, dit il en s'allumant une cigarette.

Cette retenue aurait pu être pire...il aurait pu se retrouver avec Potter et Black même si Dumbledore n'aurait jamais pris le risque...quoique il ne faut jamais s'attendre à des choses logiques de la part de ce vieux fou.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Amy Bizard
Gryffondor

avatar
Gryffondor

Messages : 365
Date d'inscription : 19/01/2011

Votre sorcier
Année d'étude: 7eme année
Age: 16 ans
Vos liens:

MessageSujet: Re: Rock You Like A Hurricane {Amy   Sam 23 Avr - 13:54

La veille au soir, la soirée qui avait tant mal commencé dans la salle commune de Gryffondor avait plutôt bien terminé. Les deux bouteilles de whisky pure feu ainsi que les innombrables bouteilles de bière au beurre s’étalaient, vides, sur le sol de la salle commune alors que le petite groupe de Gryffondor riaient aux éclats tout en jouant aux cartes tout simplement. Le problème, c’est que les rires…Les hurlements parfois…Et puis la danse et tout ce qui s’en suivait créait un brouhaha assez impressionnant qui avait fini par…Hélas…Alerter Professeur McGonagall!

« Vous êtes complètement saoul ou je rêve encore ! »

Dit-elle de sa voix forte et sévère en observant le petit attroupement.

« Qui ? Monsieur Potter…Black…Je suppose que… »

Un nouvel éclat de rire, un seul et unique…Il s’agissait d’Amy, quelque peu imbibée d’alcool qui observait sa professeur de métamorphose accusé à tort et à travers les maraudeurs.

« C’est moi… »

Le courroux du professeur se témoignait par la manière qu’elle eut de poser ses poings contre ses hanches en regardant Amy Bizard. Elle était installée sur un fauteuil, une jambe pendait d’un côté alors que l’autre était posée sur l’accoudoir. Une position plus que provocante pour les yeux de l’image d’autorité qu’était la directrice des Gryffondor.

Elle sortie sa baguette et d’un coup, un seul, bouteille avait désordre avait disparut. Amy ne pouvant s’empêcher d’applaudir sous le regard ébahis de ses congénères même si Lily et Alice essayait en vint de calmer la demoiselle pour éviter les foudres du professeur. Ce qui…Bien évidemment, était déjà trop tard.


« Miss Bizard, vous irez à mon bureau demain matin à l’aube. Les autres, je vous enlève à tous 50 points à votre maison…Allez tous au lit. »

Ca c’était un sacré froid qu’elle venait de jeter sur cette soirée qui se termina donc ainsi. Le lendemain matin fut quelque peu difficile pour Amy, enfin…Seulement les premières minutes, après une bonne douche, un coiffage rapide et un maquillage outrageant et habituelle…Elle c’était donc dirigée comme prévu dans le bureau de McGonnagall où…Sans surprise, une retenue l’attendait pour le soir même. Après un discours de remontrance sur la morale et tout ce qui s’en suivait ( discours que, soit dit en passant, Amy n’écouta que d’une oreille ), la demoiselle avait été faire ses activités habituelles.

En premier lieu, elle était allée courir dans le parc, à l’inverse de ses deux autres sœurs…Amy était sportive et par conséquent, elle courrait tous les matins. C’était une façon pour elle de nettoyer son esprit, son corps, elle ne pensait à rien quand elle courrait et pour une pile électriques comme elle c’était une question vitale que de se vider la tête de temps en temps. Elle avait donc été prendre son petit déjeuner ensuite pour commencer sa journée plus que banal de cours.

Jusqu’à ce qu’elle arrive enfin à la salle de retenue. Mcgonagall c’était montrée un poil moins sadique que Picott. Amy avait pour devoir de rédiger un texte assez conséquent sur les raisons pour lesquelles il était interdit d’amener de l’alcool à Poudlard. Certes, y avait pas grand-chose à dire mais ce qu’il y avait de pratique à être une Bizard et par extension une artiste accomplit c’est que l’écriture ça ne faisait pas peur !

Installée donc dans la salle de retenue, Amy avait posé ses longues jambes sur le pupitre qui lui faisait face. S’il y avait bien une chose que la demoiselle aimait chez elle, c’était effectivement ses jambes. Elle était vêtue d’une blanche, tout en transparence. On pouvait voir son soutient gorge et même le petit short noir qu’elle portait avec le porte jarretelle qui soutenait dont les bas jusqu’à mi-cuisse. Elle portait des escarpins, noir et vernis, au talon aiguille vertigineux. Pour parfaire son "look" elle portait ses interminables colliers dont le plus important restait un chapelet de perle qui avait appartenu à sa mère.

Un cahier était posé au creux de ses hanches, elle y écrivait ce qu’elle allait rendre comme devoir de retenue à sa prof…C’est alors que la porte s’ouvrit…Et pas sur n’importe qui ! Rabastan Lestrange. Le meilleur ami d’Aliera, sa sœur. Amy n’était pas particulièrement séduite par l’idée qu’elle soit amie avec ce jeune homme, bien qu’il soit aussi dépravé que sa sœur, Amy considérait ce jeune homme comme un éventuel danger. Oui, parfois il l’effrayait à vrai dire. Cependant, la fierté de la gryffondor l’amenait à ne rien montrer du tout. Ainsi donc, à la vue du jeune homme, elle ne fit qu’esquisser un sourire en coin de ses lèvres rouges.


« Une petite fête clandestine… »

Avait-elle répondu avant de retirer ses jambes de son pupitre pour se lever. Posant son devoir sur celui-ci, elle posa ensuite ses fesses sur le bord…Croisant les bras, elle jouait avec la croix qui se trouvait au bout de son chapelet.

« Et toi ? Je suis presque surprise de ne pas voir ma sœur… »

Spoiler:
 

_________________
<div style="margin-left: 220px"><object type="application/x-shockwave-flash" data="http://flash-mp3-player.net/medias/player_mp3_mini.swf" width="200" height="20">
<param name="movie" value="http://flash-mp3-player.net/medias/player_mp3_mini.swf" />
<param name="bgcolor" value="#000000" />
<param name="FlashVars" value="mp3=http://www.fileden.com/files/2012/6/4/3312282/Christina%20Petti%20-%20The%20Lonely.mp3" />
</object></div>

<div style="margin-top: -157px"></div></div>
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rabastan Lestrange
Préfet Des Serpentards
avatar
Préfet Des Serpentards

Messages : 151
Date d'inscription : 30/03/2011
Age : 27
Localisation : Paris

Votre sorcier
Année d'étude: 6eme année
Age: 16 ans
Vos liens:

MessageSujet: Re: Rock You Like A Hurricane {Amy   Sam 23 Avr - 15:20

Rabastan s'assit sur une des tables et contemplait l'état de saleté avancé de la salle, le concierge avait surement du en profité pour la rendre un peu plus dégueulasse que d'habitude ou alors il se faisait des idées...quoique le sourire sadique du concierge le trahissait un peu. Son regard se reporta sur la blonde, il ne savait trop quoi pensé d'elle, tout poudlard savait qu'elle avait un béguin pour Black. Une fugace idée de vengeance traversa son esprit, fugace car il se souvint d'Aliera qui n'apprécierait certainement pas qu'il fréquente sa soeur, peut être que la peur de voir Amy sombré dans une dépravation totale comme la verte le faisait, devait très certainement effrayé Aliera. Tirant une longue bouffé sur sa cigarette, Rabastan fut pris d'un rire froid, on savait s'amusé chez les rouges...permettez moi d'en douter à moi que cela ne ressemble à ces soirées de trentenaires qui se réunissent pour se saouler.

- Une fête clandestine...Je suppose que Black devait en être de la partie pour que tu finisse en colle

Il avait prononcé le nom de Sirius avec un certain dégoût, il n'aimait pas les Maraudeurs, ils passaient leurs journées à se pavaner tel des paons dans le château en pensant avec stupidité que celui ci leur appartenaient mais ils se trompaient lourdement et Black qui pense pouvoir s'affranchir de sa famille en coupant les ponts seulement voila il est marqué à vie. Que ce soit dans son maintien, dans son attitude, dans son regard, le gryffondor renvoyait tout ce qu'il voulait rejeté, il devait ce sentir plus humain que sa famille parce qu’il ne méprisait pas les moldus et cela faisait rire Rabastan sa soit-disante compassion, cela lui attirerait des ennuis...il était trop gentils et dans ce monde les gentils ne gagnent jamais. Il regardait Amy s'installer sur le rebord de la fenêtre, sa tenue était provocante comme à son habitude et malgré ses apparences angélique, elle n'était pas aussi pur et sainte nitouche qu'on pouvait le penser.

- Aliera n'est pas là comme tu peux le constater...disons que je me suis fait attraper tout seul...pour une fois...si tu avais vu la tête de Picott on aurait dit que noël était arrivé en avance

Un nuage de poussière envahit la salle quand le brun posa ses fesses sur le bureau, le concierge abusé de la patience du serpentard, dès qu'il touchait un meuble celui ci se couvrait immédiatement de poussière mais avant de réfléchir à une solution quelconque Rabastan prit l'initiative d'ouvrir une fenêtre laissant le nuage de poussière se dissiper dans l'air frais de la nuit. Il retira sa chaussure droite et fit tomber sa baguette qu'il avait caché pour éviter de vraiment nettoyer toute la pièce à la brosse a dent, il se massa doucement le pied en déclarant :

- Manquerait plus que je m'abaisse à nettoyer cette pièce comme un moldu

Il savait que ce sujet était sensible avec les gryffondors, ils avaient tendance à exagérer tout propos envers les moldus car dans sa déclaration il n'y avait aucune animosité, Rabastan avait sa fierté d'être un sorcier et le fait de tout devoir faire à la main relevait d'une humiliation et le vert avait horreur de ça d'ailleurs qui aimait les humiliations ? personnes. D'un simple geste du poignet et sans qu'aucun mot ne soit prononcé, toute la saleté avait disparu, tapotant par trois fois sa tête le jeune serpentard brisa le charme du concierge. Reportant son attention sur la blonde, Rabastan la regarda légèrement étonné, elle avait peur de lui et malgré tout les efforts de la miss pour le cacher ce dernier le sentait, il aurait pu rire de la scène mais il ne le fit pas, certes physiquement il était impressionnant mais sa réputation de malade sanguinaire n'était pas justifié, il avait l'impression d'être comparé à Macnair ou Malefoy, ce qui entre nous ne lui plaisait guère.

- Tu as peur de moi Amy ?

Cette soirée s’annonçait passionnante pour une fois, d'habitude ses heures de colles étaient chiantes à mourir...sauf quand Aliera trouvait un moyen plus...sauvage de se dépenser, en se rappelant de la miss, Rabastan pensa qu'elle allait le tuer...ou du moins le bouder pendant un bon moment.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Amy Bizard
Gryffondor

avatar
Gryffondor

Messages : 365
Date d'inscription : 19/01/2011

Votre sorcier
Année d'étude: 7eme année
Age: 16 ans
Vos liens:

MessageSujet: Re: Rock You Like A Hurricane {Amy   Sam 23 Avr - 15:57

La rockeuse fana de punk n’était pas spécialement à l’aise à l’idée d’être en retenue avec Rabastan. Beaucoup de rumeur circulait à son sujet, certes, ce n’était que des rumeurs et Amy n’avait donc aucune preuve mais en toute sincérité, lorsqu’il s’agissait des verts et argents, il valait mieux être très prudent avec eux. Pas mal de désaxer se trouvait dans cette maison. C’était triste à dire mais au final cela ne manquait pas de vérité hélas. Bien sur, il y avait des exceptions, elle considérait Aliera comme étant une exception bien qu’elle était quand même pas mal allumée parfois mais au final…Amy ne valait pas mieux qu’elle sur ce point. C’était d’ailleurs pour cette raison qu’elles s’entendaient si bien. Aliera était certainement beaucoup plus trash dans certain point de vue mais Amy pouvait la battre très facilement sur d’autre point de vue. Elles étaient à la fois pareille et très différentes au final. Difficile de savoir qu’elle n’était pas de véritable sœur.

« Pas que…Je suis aller faire un tour discrètement à Pré-Au-Lard cherchez de quoi boire…Et disons que Mcgogo a pas trop apprécier de voir des cadavres de whisky dans la salle commune. Ou alors c’est parce que je lui ai rit au nez…Note, je suis excusée, j’étais pas mal imbibée quand même »

Elle esquissa un nouveau sourire, amusée par ce souvenir. Elle n’appréciait pas spécialement qu’on la lie constamment à Sirius. Oui, il était de notoriété poudlardienne qu’Amy était certainement LA groupie numéro 1 que Sirius pouvait avoir, l’une des seules aussi à pouvoir dire qu’elle était une amie à Sirius au passage. En règle général, les groupies restaient en groupe, loin du jeune homme…A pouffer…Amy avait prit les devants, elle ne lâchait que très rarement le gryffondor ( selon la rumeur ) mais ce qui l’énervait au plus au point en réalité c’était qu’on la jugeait comme étant l’une de plus parmi d’autre fan idiote. Personne pouvait savoir ni même comprendre, à vrai dire, elle les enverrait bien chier si elle le pouvait, peu importait ce qu’ils pouvaient bien passer mais elle préférait largement qu’ils ferment tous leur gueule s’ils ne savaient pas de quoi il parlait. Enfin bref, elle inspira un peu d’air frais lorsqu’il ouvrit la fenêtre.

« Je suis persuadée qu’il prend son pied que comme ça… »

Elle laissa un blanc étrange qui sous entendait une remarque coquine…

« Tu l’imagine…Seul…Dans sa chambre…A penser à toi qu’il vient d’attraper… »

Elle grimaça en y pensant avant de rire tout bêtement. Rire…Elle riait souvent, Amy était toujours souriante, une véritable boule d’énergie, plein d’entrain, elle ne baissait jamais les bras, ne montrait jamais ses chagrins, ne pleurait jamais. La seule fois où des élèves de poudlard l’avait vu sortir de ses gons c’était pour donner un crochet du droit à Ysia qui avait oser lui faire une remarque concernant son adoption. Une remarque qu’Amy avait fait ravaler à la Serdaigle et depuis…C’était la guerre froide entre les deux demoiselles d’ailleurs.

C’est alors qu’en un coup de baguette silencieuse, la pièce fut propre. Elle regardait la brosse a dent qu’il possédait…Et en vue de sa remarque, Amy supposait qu’à la base il était pas censé avoir sa baguette.


« C’était ça…Ta retenue ? Nettoyer la pièce…Avec une brosse à dent à la base… »

Elle leva les yeux aux ciels, dépité par la stupidité qu’avait Picott parfois dans ses retenues. Il voulait toujours faire chier son monde mais au final, les élèves connaissaient toute les combines pour passer outre. Adossé à sa fenêtre, Amy observait alors la nuit noir qui était dehors. Elle en avait encore pour plusieurs heures à passer ici. Interdiction de dormir, elle était censé terminé son exposé mais en réalité, elle en avait rien à faire. Mcgo l’a renverrait en retenue plusieurs fois et ça serait toujours la même chanson. C’était pas ça qui allait la troublé plus que cela.
C’est alors que Rabastan posé une étrange question. Si elle avait peur de lui. Elle eut directement un nœud à l’estomac, avoué une chose pareil était assez humiliant, fixant le jeune homme…Cette fois ci sans sourire, elle répondit avec franchise ( grande qualité d’Amy d’ailleurs, même si parfois ça lui jouait des tours )


« Oui…Et alors ? »

Se renfrognant légèrement, elle croisa ses jambes, se penchant en avant pour remonter légèrement ses bas avant de se relever pour regarder Rabastan.

« Et je sais que tu n’as pas peur de moi…Cependant, tu devrais peut-être… »

_________________
<div style="margin-left: 220px"><object type="application/x-shockwave-flash" data="http://flash-mp3-player.net/medias/player_mp3_mini.swf" width="200" height="20">
<param name="movie" value="http://flash-mp3-player.net/medias/player_mp3_mini.swf" />
<param name="bgcolor" value="#000000" />
<param name="FlashVars" value="mp3=http://www.fileden.com/files/2012/6/4/3312282/Christina%20Petti%20-%20The%20Lonely.mp3" />
</object></div>

<div style="margin-top: -157px"></div></div>
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rabastan Lestrange
Préfet Des Serpentards
avatar
Préfet Des Serpentards

Messages : 151
Date d'inscription : 30/03/2011
Age : 27
Localisation : Paris

Votre sorcier
Année d'étude: 6eme année
Age: 16 ans
Vos liens:

MessageSujet: Re: Rock You Like A Hurricane {Amy   Dim 24 Avr - 1:42

Associer Sirius à Amy ou l'inverse, semblait être devenu chose courante à poudlard et pourtant la blonde avait beau être follement éprise du gryffondor, ce dernier n'avait pas l'air de vouloir franchir le pas, vous savez ce qu'on dit le malheur des uns fait le bonheur des autres et sa vengeance pourra enfin débuté, en douceur mais il allait rendre la monnaie de leurs pièce à ses stupides maraudeurs. Il regarda de nouveau la blonde et se souvint brièvement sa passion pour le punk, comment le savait il ? Confidence sous l'oreille d'Aliera évidement.

- Tu n'aime pas être associer à Sirius, je me trompe pas...mais tant que tu sera amie avec lui et que tu continuera à lui tourner autour tel...un vautour autour d'une vache en train de crever, sans vouloir te vexer...t'es mieux foutu qu'un stupide piaf tout de même

On pouvait dire que la rouge n'avait rien à envier à Aliera, quoique sans utiliser ses pouvoir de métamorphomage, Aliera demeurait la plus jolie, toute ces cicatrices lui donnait un air farouche qui plaisait tout particulièrement au brun. Rabastan tendit sa baguette en l'air et prononça un silencio, la pièce n'emetterai maintenant plus aucun son, si le concierge décidait d'écouter à la porte il n'entendrais rien du tout. La peur envahit les yeux de la blonde, faut se détendre il n'allait pas la violer, non ce serait avouer une certaine ressemblance avec ce crétin arrogant qu'était Lucius. D'un autre mouvement il fit apparaître sa guitare avec son ampli. Les mots de la blonde résonnèrent dans la salle, MON DIEU comment avait elle pu penser ça, le corps de Rabastan c'était complètement raidis.

- T'as pas honte de sortir de truc aussi....aussi...dégueulasse, dit il choqué, pour la peine sors ta guitare je te défie dans un concours de solo

Ce que beaucoup ignorait c'est que le brun était un guitariste accomplis et que ce soir il allait botter les jolie miches de la blonde, cette dernière lui parla de sa punition et oui que croyait elle qu'il allait gentiment recopier trois lignes pour son "crime". Tout ça pour un malheureux joint tout de même, pff ce directeur n'avait vraiment pas d'humour et exercé une tyrannie sur poudlard qu'il allait payer très cher car après sa retenue, Rabastan fera exploser son esprit hippie dans tout le château et il espérait franchement qu'il empêcherait ce vieux croûton de dormir.

- Et oui en plus ce pervers de Picott m'avait lancé un sort pour que tout ce que je touche se salisse dans l'instant...lui il va morfler quand je vais sortir >.<...tout ça pour un joint faut pas pousser mémé dans les orties quand même

Il accordait sa guitare électrique, une expérimentale qu'il avait lui même créé, sa particularité se situer dans le fait qu'elle pouvait produire des sons électronique. Elle lui avouait cash qu'elle avait peur de lui, elle avait pas grand chose à craindre, il restait un parfait gentleman et faire du mal aux filles était une notion tellement...inconcevable pour le garçon.

- Il ne faut jamais avouer sa peur...c'est un signe de faiblesse...je ne dis pas qu'il ne faut pas avoir peur de rien...la peur est utile pour nous dépasser...sans elle l'homme ne progresserait pas tu ne crois pas ?

Peur d'elle, non on ne pouvait pas dire exactement ça mais Rabastan s'en méfiait tout de même, il trouvait les femmes plus dangereuse que les hommes, elles avaient toutes ce don incroyable pour le mensonge et la manipulation, l'exemple le plus concret devait être Aliera. Il y avait aussi Ysia mais le brun connaissait les tension entre Amy et la serdaigle et il préférait éviter de parler de cette dernière.

- Moi peur... accorde ta guitare que je te botte tes jolie fesses façon rock'n'roll ça va pas traîner et on verra qui aura peur de l'autre.

A peine les mots avait il quitté la bouche de Rabastan que ce dernier se lançait dans un solo d'anthologie, ses doigts glissaient avec une tel aisance et une telle facilité sur le manche en érable, la concentration du brun était évidente très peu de chose aurait pu le perturber à ce moment la. Une fois sa prestation terminé il fixait Amy avec une lueur amusé qui voulait clairement dire "impressionne moi".



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Amy Bizard
Gryffondor

avatar
Gryffondor

Messages : 365
Date d'inscription : 19/01/2011

Votre sorcier
Année d'étude: 7eme année
Age: 16 ans
Vos liens:

MessageSujet: Re: Rock You Like A Hurricane {Amy   Mar 26 Avr - 22:57

- Tu n'aime pas être associer à Sirius, je me trompe pas...mais tant que tu sera amie avec lui et que tu continueras à lui tourner autour tel...un vautour autour d'une vache en train de crever, sans vouloir te vexer...t'es mieux foutu qu'un stupide piaf tout de même

Elle esquissa malgré elle un sourire en entendant le compliment qu’il lui faisait. Du moins, elle prenait sa dernière phrase comme un compliment. Fixant le jeune homme, la rouge et or répondait à ses dires avec toute la franchise du monde, comme à son habitude. Elle était une demoiselle revêche qui n’avait pas peur de ce qu’elle pouvait bien penser et cela l’avait d’ailleurs joué des tours à plusieurs reprises en cours.

« J’ai pas que Sirius comme ami…J’allais dire James aussi mais il y a autant de rumeur qu’il circule sur lui et moi que sur ma sœur et toi donc bon c’est pas vraiment le meilleur des exemples. »

Elle ne reprochait pas réellement aux élèves de Poudlard de toujours l’associer à Sirius, à vrai dire, c’était plutôt leur jugement trop hâtif sur les sentiments qu’elle nourrissait pour le jeune homme qui l’ennuyait. Aux yeux de tous, Amy n’était rien d’autre qu’une groupie qui espérait les faveurs de son prince. Hors, ce qu’elle ressentait pour son camarade de maison était malgré tout beaucoup plus profond que ça.

Passant du coq à l’âne, la sorcière avait fait des remarques plus que douteuse concernant Piccot et Rabastan. Des images plus qu’horrible devaient très certainement s’être insinuées dans l’esprit du Serpentard en vu de sa réaction…Défiant alors à la guitare Amy Bizard. Un nouveau sourire à la limite d’être coquin sans l’être véritablement se dessinait sur la bouche de la jeune fille qui quittait alors l’appuie de fenêtre sur lequel elle c’était tout simplement installée. Un duel de guitare…Si Rabastan l’avait défié c’était bien qu’une part du vert et argent espérait donc gagné…Ce qui voulait donc dire qu’il avait un assez bon niveau pour se permettre d’oser croire une chose pareil. Mais c’était sans compter sur différente chose : Amy jouait aussi souvent que cela lui était possible, elle composait des chansons et des musiques jour et nuit, aussi bien en cours qu’en dehors des cours. Elle maitrisait la guitare mieux que personne et pour cause, elle avait apprit seule mais avait perfectionné son enseignement avec Aliera.

La discussion allait bon train alors qu’Amy avouait sans honte et sans complexe que Rabastan l’effrayait. Sortant alors l’un des interminables discours trop kitch des Serpentards…Avouer sa peur, c’est avoué qu’on a une faiblesse.


« Connaître ses faiblesses et les admettre, c’est une façon de pouvoir les corriger. Alors garde ton discours de serpentard pour toi chéri. »

Oui, Amy disait souvent « chéri » à n’importe qui durant ses conversations. C’était un jour arrivé où elle avait balancé ça sans le vouloir au professeur de Défense contre les forces du mal. Ce qui avait pour effet de faire rire la plus part des élèves sauf le professeur.

Il n’avait pas peur d’elle et pourtant…Il était Serpentard, elle Gryffondor, c’était des ennemis naturels à vrai dire mais surtout…Elle…Elle savait qu’il avait légèrement triché sur sa retenue.


« Je suis pas persuadée que ta baguette était permise pour ta retenue »

Dit-elle juste après alors qu’elle sortait la sienne pour faire apparaitre sa propre guitare. Une guitare qui était pleine de personnalité et de caractère, à l’image de la demoiselle qui l’avait tout simplement décoré elle-même. Il s’agissait d’une Fender, l’une des marques les plus respectée dans le monde de la guitare.

« Fais-moi vibrée alors… »

Avait-elle dit alors qu’elle accordait silencieusement sa guitare. Quelque seconde plus tard, Rabastan jouait, et Amy admettait sans aucune difficulté qu’il avait énormément de talent, beaucoup de technique oui, ses doigts se baladaient sur les cordes avec aisance et le visage du Serpentard témoignait d’une très grande concentration. Elle laissait légèrement son corps se balancé au rythme de la musique qu’il jouait alors qu’elle sortait de son décolleté ( oui, elle avait pas de poche ) un paquet de cigarette. Ouvrant celui-ci, elle en sortit l’un des tubes de nicotine.

Elle glissa le filtre entre ses lèvres, tapant du pied légèrement au rythme de la musique de Rabastan, sortant son briquet du haut de son bas, au niveau de la cuisse. Oui, elle utilisait un briquet. Elle avait beau avoir une baguette, elle était moldus de naissance et le revendiquait à vrai dire.
La jeune fille lui souriait avec un air de défis alors qu’elle inspirait le poison du tabac dans ses poumons. Il voulait voir de quoi elle était capable…Et bien que musique soit fait alors !

Les yeux cernés de noir de la demoiselle se fermèrent alors que les doigts d’une main pinçait une corde et l’autre la faisait vibré…Une fois…Deux fois…Trois fois…Quatres fois…La musique doucement se mettait en route, un véritable challenge pour bon nombre de guitariste en herbe mais pour Amy…C’était une tout autre histoire. Ce solo, cette musique d’anthologie n’avait aucun secret pour elle et pas parce qu’elle l’avait jouer en boucle mais bel et bien parce qu’elle vivait la musique comme personne…

Si le visage de Rabastan avait exprimé la concentration, Amy montrait à présent l’image d’une jeune fille fière, pleine de confiance, emplit d’un bien être indescriptible. Entre deux accords, elle attrapa sa cigarette entre les doigts, sa voix murmurant alors les paroles de la chanson. Cela c’était fait tout naturellement, son corps ondulait légèrement au rythme de sa voix. Elle jouait avec une telle facilité que cela pouvait en être à la fois admirable et énervant. Elle semblait en total symbiose avec son instrument. Un jour, elle avait évoqué le jeu de la musique comme une partie de jambe en l’air. Certes, elle n’avait fait cette comparaison que devant ses deux sœurs qui avaient rit aux éclats avant d’admettre qu’au final la petite Amy n’avait pas complètement tort.

Se laissant véritablement aller au fond de la musique, la présence de Rabastan semblait avoir complètement disparue pour Amy qui plonger dans son univers se laissait entièrement aller. La cigarette rejoignait ses lèvres, la musique atteignait l’apotéose alors qu’elle se laissait doucement reposer son dos sur le mur comme dans un ultime souffle ou orgasme…Les dernières notes…Et elle rouvrait les yeux, faisant à nouveau face à Rabastan sans réellement se rendre entièrement compte qu’elle était redescendu sur terre. La bouche entrouverte, elle reprenait doucement sa respiration, sa main récupérant une nouvelle la cigarette…Elle en inspira une nouvelle fois le poison avant de relaissant son bras retomber le long de son corps.

Ses yeux bleu clair se posèrent sur Rabastan, un petit sourire en coin sur ses lèvres vermeille.


« Je crois que tout est dit non ? »



Spoiler:
 

_________________
<div style="margin-left: 220px"><object type="application/x-shockwave-flash" data="http://flash-mp3-player.net/medias/player_mp3_mini.swf" width="200" height="20">
<param name="movie" value="http://flash-mp3-player.net/medias/player_mp3_mini.swf" />
<param name="bgcolor" value="#000000" />
<param name="FlashVars" value="mp3=http://www.fileden.com/files/2012/6/4/3312282/Christina%20Petti%20-%20The%20Lonely.mp3" />
</object></div>

<div style="margin-top: -157px"></div></div>
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Rock You Like A Hurricane {Amy   

Revenir en haut Aller en bas
 

Rock You Like A Hurricane {Amy

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Maraudeurs en Folie! :: Autres, Archives, Flood Land, Pub & Administration :: Poubelles :: RP & Intrigues. :: Roles Play-
Sauter vers:  
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit