AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Chapitre 1 - Le début de l'histoire .... - Page 2
Maraudeurs en Folie!
Le forum a déménagé: http://themaraudersbook.forumgratuit.org/



 
Le forum à déménager !  Rejoignez nous sur:
http://themaraudersbook.forumgratuit.org/

Partagez | 
 

 Chapitre 1 - Le début de l'histoire ....

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Harry J. Potter
Gryffondor
avatar
Gryffondor

Messages : 145
Date d'inscription : 11/05/2012
Age : 22

Votre sorcier
Année d'étude: 3eme année
Age: 13 ans
Vos liens:

MessageSujet: Re: Chapitre 1 - Le début de l'histoire ....    Mar 15 Mai - 22:28

    J'écoutai Hermione me réprimander mais que voulait-elle que je fasse face à... Cela ?! Je fixai le professeur Rogue dans les yeux le temps qu'il me colle. Il croit vraiment que cela me fait quelque chose . Et puis, il croit vraiment qu'une colle pourra me faire oublier le fait que je les vois, eux ?! La seule chose qui m'intéresse, c'est le fait qu'ils... Qu'ils sont là... C'est... Incroyable... D'autant plus que le professeur Dumbledore vient de dire qu'ils resteront jusqu'à ce qu'il trouve une solution, et que donc, ils... Ils seront dans nos maisons... C'est à ce moment-là que je regrettai de n'être pas né avant pour être avec eux en cours, mais c'est à ce moment-là également que je remerciai Merlin de n'être né qu'en 1980. Car même si je suis heureux de... De les voir, j'ai peur. Peur de ma réaction face à eux. Peur de les décevoir. Peur du regret que je risque de voir dans leurs yeux... Regret d'être morts par ma faute.
    Mais le professeur a dit de ne rien leurs dires, donc je pense que le mieux, serait de les éviter. Comme cela, pas de tentation de tous leurs révéler. Et puis, comme cela, je ne serai pas trop attaché à eux quand ils repartiront.
    Je fermai les yeux et posai la joue contre la table. Je dois réfléchir à mon comportement face à eux. Encore, si je n'avais pas parlé, et que je me serais pas fait remarquer, peut-être auraient-ils pas vu la ressemble entre... Mon père et moi.

    - Hermione... Je... Je sais pas quoi faire... C'est un trop grand rêve de les voir là, j'ai peur que demain rien n'est vrai...

    Je sentis des larmes me monter aux yeux. Je ne suis pas très émotif comme garçon, mais, mes seuls point faible sont ma famille et mes amis...
    J'entendis des ne pas claquer contre le sol, surement des filles de... leurs époques. Cependant, j'entendis quelqu'un me parler. Je relevai la tête, croyant que c'était Neville mais non, c'était … Mon père, James Potter. Je me massai la joue un peu endolorie et humide suite à une larme.


    - Euh... Salut... Euh... Oui... C'est bien Harry… "fin, je m'appelle bien Harry.


    Comment répondre à son père qu'on sait mort qu'on s'appelle comme il a choisi dans un futur proche ?

    - Eum... Vous avez une... Euh... Tu as une idée de ce qu'il c'est passé pour que vous euh tu sois envoyé ici ?

    Je passai une main derrière ma tête tellement j'étais gêné et je regardai Hermione avec un regard de détresse.


Dernière édition par Harry J. Potter le Mar 15 Mai - 22:47, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Destiny
Votre destin est entre mes mains
avatar

Messages : 333
Date d'inscription : 27/01/2011

MessageSujet: Re: Chapitre 1 - Le début de l'histoire ....    Mar 15 Mai - 22:37

Gain d'indice.


    Félicitation,

    Harry J. Potter a actuellement débloqué un indice.

    Le personnage de James Potter peut vous apprendre que Sirius Black est son meilleur ami où que le personnage de James Potter n'est pas tout à fait officiellement avec Lily Evans et que ces deux-là connaissent des problèmes.

    Le joueur peut choisir entre ses deux choix où bien vous révélez un indice (simple) du choix de celui-ci.

    Merci.

    (Notons que le personnage d'Harry Potter ne connait pas l'histoire de Sirius Black et qu'il ne doit avouer aux personnages du passés l'actuel présent de ceux-ci)


    Destiny

_________________


Dernière édition par Destiny le Mer 16 Mai - 2:05, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sirius Black
Gryffondor

avatar
Gryffondor

Messages : 191
Date d'inscription : 14/05/2012

Votre sorcier
Année d'étude: 7eme année
Age: 16 ans
Vos liens:

MessageSujet: Re: Chapitre 1 - Le début de l'histoire ....    Mer 16 Mai - 0:48

Ils étaient là. Orion et Walburga Black, ses futurs parents. Savaient-ils qu'ils allaient se marier et avoir deux fils ? Les questions qui se posèrent dans l'esprit de beaucoup d'élève n'effleura même pas celui de Sirius. Trop en colère contre ses parents, il ne pouvait se résoudre à leur parler, même s'ils étaient beaucoup plus jeunes. Ils étaient les mêmes, hautains et extrémistes, il pouvait le lire sur leur visage.
Le Gryffondor fut un des premiers à chercher une solution à ce bordel, cherchant le moyen de couper cours à cette situation. Heureusement pour lui, il fut rejoint par les expertes des vieux bouquins : Lily et Aliera. Elles trouvèrent rapidement à son grand soulagement, mais commencèrent un débat. Fallait-il leur effacer la mémoire ? La question était complètement inutile dans l'esprit de l'adolescent pressé de se débarrasser de ses parents, plus ils restaient là à papoter, plus il y aurait à effacer.
D'un air impatient, il faisait les cents pas à côté du débat éthique. D'un coin de l’œil il vit Amy s'effacer lentement, une tristesse intense marquée sur son visage. Qu'avait-elle à se plaindre ? Ses parents n'étaient pas là de toute façon, tout comme ceux de Lily vu qu'ils sont moldus. Pourquoi tergiverser ?
Agacé par leur argumentation interminable, il saisit le livre et cria la formule en brandissant sa baguette avant que quelqu'un n'ai l'idée de passer une nouvelle journée avec papa et maman.

C'est avec un sourire triomphant que il observa le ciel magique de la grande salle s'assombrir et se mettre à tourbillonner en entrainant ceux en dessous. Il ne remarqua pas tout de suite que parmi eux se trouvaient aussi des élèves de sa propre année, emportés dans le typhon complètement paniqué. Son expression se décomposa lorsqu'il se sentit à son tour aspiré dans le trou béant, accompagné de tout ses camarades. Il eu le temps d'apercevoir James et Lily s'attraper avant de perdre pied et d'être aspiré. L'expérience ne fut pas la plus agréable du monde et lorsque tout pris fin, le jeune homme cru qu'il avait laissé un morceau de cerveau derrière. Cliquant plusieurs fois des yeux pour se réveiller, il ne comprit pas ce qu'il s'était passé. Ils étaient encore dans la Grande Salle mais quelque chose n'allait pas. Elle était pleine de visages inconnus. Avec un frisson de terreur, Sirius pensa un instant qu'ils avaient été emporté avec leurs parents dans le passé.
"Merci Sirius! Quelle superbe idée d'avoir lancé ton sortilège! Nous sommes toujours dans la Grand Salle !" siffla Aliera d'une ironie grossière à laquelle il répondit par un simple grognement. Il n'avait pas l'intention de rester là très longtemps et il fut heureux de se rendre compte qu'il n'avait ni lâché le livre ni sa baguette. A vrai dire, il s'y était agrippé si fort qu'il fut douloureux de relâcher la tension pour réouvrir le manuscrit à la recherche de la formule. Mais propriétaire de l'ouvrage ne le laissa pas faire une nouvelle erreur et saisit son bien en caquetant d'un air sévère. Sirius s'apprêta à protester lorsque quelqu'un l'agrippa sans délicatesse par le col. C'était Lucius Malfoy qui lui répandait son haline venimeuse et ses frayeurs de gamin sur le visage. Peu content de se faire ainsi saisir et crier dessus, le jeune homme montra ses dents dans une grimace de menace que Lucius craindrait beaucoup plus s'il pouvait la comprendre. Amy intervint pour séparer le duo, mais Sirius aurait préféré qu'elle la ferme pour une fois. Il n'avait pas besoin d'elle pour se défendre. Mais tout de même heureux que le Serpent s'en aille, il redressa son col en jetant un regard agacé à son ami. Celui-ci lui répondit d'un clin d'oeil, sachant parfaitement quoi faire pour remonter le morale de Sirius en ces temps d’agression.

Une voix s'éleva dans la salle, mais ce fut le silence qu'elle imposa qui attira l'attention du Gryffondor. Devant eux, au centre de la table des professeurs, le professeur Dumbledore leur posa une question comme il avait l'art de les poser. Sirius fronça les sourcils, non pas pour la devinette qu'il avait apprit à ignoré, mais devant le visage de l'homme. Il avait toujours trouvé que le professeur Dumbledore ressemblait à une serpillière effilochée, mais s'ils étaient dans le passé, ne devait-il pas avoir l'air moins vieux ? Au lieu de ça, on avait l'impression que son visage ainsi que sa barbe et ses cheveux blancs avaient coulés comme de la cire exposé à une flamme.
La voix d'Amy vint le distraire de son observation alors que James et Lily tentaient de décrypter l'énigme du vioc. Elle pointa dans la direction d'un autre professeur en s'adressant à Servilus. Son regard suivit son indication et il tomba en effet sur un homme qu'il ne connaissait pas. Enfin, qu'il ne connaissait pas encore. Celui-ci paraissait néanmoins familier. Comment ne pas reconnaitre les cheveux gras et et tombant et ce nez à accrocher un manteau de géant ? Mais Sirius ne tenta pas de comprendre qui cette personne si ressemblante à Severus Rogue était, c'était loin d'être son meilleur pote. D'ailleurs, un élève grommela de mécontentement en découvrant une nouvelle face de corbeau.
Son regard se dirigea vers lui en même temps que celui de James, mais cette fois-ci, il fut beaucoup plus intrigué de découvrir un adolescent qui ressemblait beaucoup à James. Etait-il de la famille ? James lui aurait dit s'il avait un cousin de leur âge. Mais ces cheveux, ces lunettes et cet air... Il pourrait presque être le frère de James. Et ces yeux ?

Dumbledore reprit la parole en balançant ses habituelles inepties. 1993 ? Comment se seraient-ils projeté dans le futur alors qu'ils tentaient de renvoyer des gens dans le passé. Les parents étaient-ils aussi passé dans un futur plus lointain encore ? Il chercha dans la foule d'élève mais tous les regards étaient tournés vers eux et il n'y avait pas d'autre groupe d'intrus.
L'adolescent eu un regard vers le professeur Dumbledore qui se saisit du livre qu'ils avaient utilisés. Allait-il pouvoir les renvoyer dans leur époque ? James posa la question au professeur à sa place. Sirius avait encore du mal à se convaincre qu'ils étaient 17 ans plus tard.
Un bruit de chute attira l'attention de tout le monde. Aliera s'était évanouie. Une vraie Drama Queen celle-là. Même si le Gryffondor était un peu inquiet quant à l'état de la jeune femme, il se força à hausse les épaules d'un air indifférent à la vue de Severus se jetant à son secours. Étrange événement d'ailleurs de voir double lorsque le professeur qui ressemblait beaucoup au Serpentard se précipita lui aussi pour aider la belle élève. Celui-ci la prit dans ses bras et s'élança en dehors de la grande salle après avoir reçu une autorisation silencieuse de la part de son collègue. Sirius ne fut pas très serein de laisser une personne de leur groupe s'éloigner avec un parfait inconnu, mais personne ne réagissant comme lui, il se contenta de masquer son agacement en se mordant l’intérieur de la lèvre. Il n'avait jamais été le plus inquiet de tous, mais il n'était pas aussi détendu que Lucius et Dimitri qui s'étaient mis à manger des chips avec leurs nouveaux camarades de maison.
"Etudiants de Poudlard. Nous allons devoir accueillir durant un certains temps ces nouveaux élèves qui débuteront ici leur 7éme années. Ils logeront dans leurs et vos maisons respectives. Je vous demanderai de respecter cette consigne : vous ne devez en aucun cas leur donner d’indications sur leur futur, nous comptons sur vous pour ne pas modifier votre présent." Annonça alors Dumbledore avant d'inciter les élèves à reprendre le cours de leur diner. Un diner de premier septembre, se souvint-il alors. Allaient-ils vraiment prétendre qu'il ne s'était rien passé et reprendre leur scolarité dans le futur ? Et d'ailleurs, il n'aurait pas de vacances ? Ça craint.
Comme s'il avait lu dans ses pensées, le coude de James vint sortir Sirius de sa morosité. Il avait raison, de toute manière, ils s'étaient toujours plus amusés tout les quatre pendant l'année scolaire que pendant les vacances d'été. Mais Sirius attendait ces vacances avec impatience car elles étaient les premières qu'il passerait chez son ami sans avoir à retourner chez lui au 12 Square Grimmaud.

Instinctivement il suivit son ami à la table des Gryffondor. Remus et Peter en firent de même et Sirius fut rassurer de les sentir à ses côtés. Tant qu'ils étaient là, il se fichait pas mal de où et quand ils pouvaient être.


Dernière édition par Sirius Black le Mer 16 Mai - 12:01, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lily Evans
Gryffondor
avatar
Gryffondor

Messages : 124
Date d'inscription : 04/01/2012

Votre sorcier
Année d'étude: 6eme année
Age: 16 ans
Vos liens:

MessageSujet: Re: Chapitre 1 - Le début de l'histoire ....    Mer 16 Mai - 1:08



La seule présence de James et sa main renfermant celle de la jolie préfète suffisait à rassurer Lily. Être envoyée à cette époque, bien qu’elle était curieuse d’en apprendre plus, l’inquiétait quand même. Et s’ils restaient coincés ici ? Oh non .. mieux valait ne pas y penser. Dumbledore trouverait bien une solution à ce nouveau problème ! Ils n’avaient donc plus qu’à attendre et s’habituer à ce qu’on les regarde bizarrement jusqu’à ce qu’une solution soit trouvée.

« T’as vu tu as finis par me dire oui » Même si la vérité semblait évidente, elle ne pu s’empêcher de répliquer un « même pas en rêve Potter ! » Le fait qu’ils se soient légèrement rapprochés au cours des derniers temps était encore tout nouveau pour elle, et puis qui dit rapproché ne veut pas dire follement amoureux avec les petits nuages et les oiseaux qui gazouillent. Alors s’imaginer avoir un fils avec celui qu’elle claquait volontiers et claquerait encore à l’avenir n’était pas spécialement une idée qui lui serait instinctivement venue à l’esprit.

Voyant que le Gryffondor s’approchait du Severus adulte, elle tenta de le retenir en vain. Encore des menaces, ils n’en avaient pas mare ? Ce comportement l’exaspérait au plus haut point. Si elle ne fit aucune remarque à haute voix immédiatement, elle n’en pensait pas moins et son regard en disait long sur le fond de sa pensée. Ils étaient vraiment ridicules. D’accord, elle comprenait qu’il n’apprécie pas que Severus punisse son fils … mais
quand même … Quand James en eu finit avec lui, elle prit enfin la parole.

« Mais qu’est ce qui te prend ?! Il n’a absolument rien fait, James ! Rien du tout ! Il ne s’en est pris à personne, comment veux-tu que vous vous entendiez bien si tu l’agresses toutes les cinq minutes ! Tu es désespérants ! »

Ces enfantillages avaient assez durés. Lily ne supportait pas de les voir se prendre la tête pour des conneries. Un de ces jours, il faudrait qu’ils aient une sérieuse conversation. Tous les trois. Mais pour l’heure, il valait mieux tenter de faire profil bas, ce qui avouons le était plutôt mal parti …

Quand Dumbledore eût annoncé que les élèves de 1976 seraient intégré en septième année, Lily ne pu s’empêcher de penser à ses vacances qui s’éloignaient ! Elle avait prévu de voyager un peu, voir de la famille et bien entendu sortir avec ses amis ! Rien que pour cela, Sirius méritait une bonne paire de claques. Comme le groupe se séparait pour rejoindre leurs différentes maisons, Lily choisit de s’assoir en face de James. D’une part pour le surveiller, d’autre part parce qu’elle ne savait pas non plus trop où se placer, et puis ainsi placée à côté des Maraudeurs elle se sentait moins dépaysée. Lorsqu’elle le vit engager la conversation avec son .. enfin leur .. ou plutôt son fils ! Elle ne résista pas longtemps à l’envie d’écouter ce qu’il se disait. En observant davantage celui que tout le monde appelait Harry, elle ne pu qu’approuver les commentaires qui se faisait autour d’eux.

« Vous vous ressemblez, c’est dingue ! Même couleur de cheveux, même expression, impressionnant … »

Elle n’avait pu résister à l’envie de commenter cette découverte qui n’en était plus une depuis au moins dix minutes. Et si les ressemblances étaient visibles sur le point physique, elle devina également que les relations avec Severus n’étaient pas non plus très bonnes avec le jeune Potter. Foutue génétique ! Il devait y avoir quelque chose de programmer pour que les Potter & les Rogue ne s’entendent pas. La rouquine ne voyait pas d’autres explications. Mais elle ne mesura qu’ensuite la portée de ses paroles, ce Harry semblait affreusement gêné et relever que lui et James étaient de toute évidence de la même famille, ne devait pas arranger les choses … Il choisit d’orienter la conversation sur ce qui les avait mené ici. Devaient ils leur dire qu’en réalité ils faisaient des essais pour renvoyer leurs propres parents à leur époque ? Lily doutait que ce fut la meilleure chose à faire, c’est pourquoi elle détourna elle-même la conversation vers quelque chose de plus … banal.

«Arrête moi si je me trompe, .. Harry ? , mais j’ai cru deviner que toi et Severus ne vous entendiez pas si bien que ça. Comment ça se fait ? »

Elle ne savait si c'était une bonne idée d'amener le sujet Severus sur la table, mais qu'importe. Au moins, elle aurait une idée de ce qu'était devenu son meilleur ami ici.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Destiny
Votre destin est entre mes mains
avatar

Messages : 333
Date d'inscription : 27/01/2011

MessageSujet: Re: Chapitre 1 - Le début de l'histoire ....    Mer 16 Mai - 2:05

Gain d'indice.


    Félicitation,

    James Potter a actuellement débloqué un indice.

    Le personnage de Harry J. Potter peut vous apprendre vous etes mariés à Lily Evans

    Le joueur peut choisir entre ce choix où bien vous révélez un indice (simple) du choix de celui-ci.

    Merci.


    Destiny

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Amy Bizard
Gryffondor

avatar
Gryffondor

Messages : 365
Date d'inscription : 19/01/2011

Votre sorcier
Année d'étude: 7eme année
Age: 16 ans
Vos liens:

MessageSujet: Re: Chapitre 1 - Le début de l'histoire ....    Mer 16 Mai - 13:35

La Gryffondor était resté un moment immobile en voyant sa sœur tomber dans les pommes. Son cœur s’emballait doucement alors qu’elle était incapable de bouger en cet instant. Si la jeune fille avait l’art et la manière de se montrer extrêmement joyeuse en toute circonstance, il y avait de ces cas où son corps réagissait sans qu’elle ne puisse le contrôler. Des crises d’angoisses lui avait-on un jour annoncé, néfaste résultat du traumatisme que cela avait été de perdre son père alors qu’elle n’avait que dix ans. Laissant le professeur de potion s’en aller avec le corps inerte de sa sœur à l’infirmerie, elle se retrouva bien seule. Inspirant profondément, elle revint sur terre lorsque la voix chaleureuse du Directeur Dumbledore raisonna dans la pièce. Elle aimait bien cet homme, il paraissait humble, juste, et gentil. Celui-ci les invitait à prendre place dans leur maison respective et invitait les élèves de 1993 à ne rien révéler sur le futur des élèves de 1976. Fronçant les sourcils, Amy fit un peu la moue ce qui ne s’arrangea pas en entendant Thomas susurrer à son oreille qu’une des filles de Gryffondor lui ressemblait. Les joues de la jeune fille s’empourprèrent légèrement devant le compliment, observant la jeune fille, leur regard se croisèrent un instant et Amy ne put s’empêcher de lui sourire joyeusement.

« Si c’est bien le cas, je t’interdis de l’approcher, tu as déjà assez souillé de Bizard comme ça »

Se retourna vers Thomas, elle lui décocha un regard en coin. Ces deux-là avait toujours joué un jeu dangereux. Le genre de jeu qui avait valu à Amy d’avoir quelques engueulade avec sa sœur Aliera mais pas que, cela lui avait aussi valu divers remarque à droite et à gauche qui au final lui conseillait de ne pas trop s’approcher de Thomas. Certes il était étrange, mais est-ce que cela justifiait autant de méfiance ? Amy était du genre à faire confiance à n’importe qui à vrai dire, quelque part assez naïve pour croire que les gens ne sont pas naturellement mauvais. Une particularité dans son caractère qui lui donnait du charme pour certain, pour d’autre Amy n’était qu’une blonde écervelé mais ces personnes avaient surtout tendance à ne pas vouloir apprendre à connaître la jeune fille. Bien qu’elle-même mettait énormément de barrière, cultivant et ce jouant de cette image de blonde idiote et groupie. Ainsi, il n’y avait pas de question, on ne s’intéressait pas plus que ça à elle, sauf pour sa musique ou encore ces dessins.

« Pas de mini Prince dans le coin ? »

Jetant un regard alentour, il était clair qu’aucun des élèves présent ne ressemblait à Thomas. Jetant un dernier regard en coin à celui-ci, elle s’éloigna pour s’approcher de la table des Gryffondor, des regards de convoitises se posaient sur le Gryffondor mais aucun élève n’osait lui adresser la parole. L’interdiction de Dumbledore devait très certainement dérouter une bonne partie d’entre eux qui devait mourir d’envie de raconter ou de parler avec elle ou n’importe quel autre élève de 1976. Elle les plaignait un peu, elle, ignorante, ne risquait pas de donner un quelconque indice sur le futur vu qu’elle ne le connaissait pas réellement malgré ces rêves prémonitoires. Et elle n’aurait pas aimé être à leur place, se connaissant, elle se serait très certainement empressé pour dire tout ce qu’elle savait, les secrets de ce genre c’était beaucoup trop lourd à porter !
Son radar à Sirius était en route, repérant rapidement celui-ci, elle se rendait bien compte qu’il commençait sérieusement à en avoir marre d’Amy, cependant…Amy ne serait pas Amy sans cette attitude exaspérante.


« Siriii ! »

S’approchant de la petite troupe, elle se colla à James

« Allez pousse toi un peu darling ! J’ai de grosse fesse »

Tirant malicieusement la langue à James, elle s’incrusta donc à la table sans aucune gêne. Entendant les dires de Lily, la gryffondor n’avait pu s’empêcher d’y aller de son petit commentaire :

« Il faut dire qu’il est pas franchement doué pour se faire des amis »

Se penchant sur la table, elle souriait aux personnes en face d’elle qui l’observait. Attrapant la cruche de jus de citrouille, elle s’en servit un verre avant de se tourner vers les autres maraudeurs présent ainsi que Lily.

« Tant que j’y suis, personne d’autre ? »

Remplissant à tour de rôle les verres qui s’approchaient d’elle.

« Siri, tu nous dois à tous des vacances d’été là par contre… »

_________________
<div style="margin-left: 220px"><object type="application/x-shockwave-flash" data="http://flash-mp3-player.net/medias/player_mp3_mini.swf" width="200" height="20">
<param name="movie" value="http://flash-mp3-player.net/medias/player_mp3_mini.swf" />
<param name="bgcolor" value="#000000" />
<param name="FlashVars" value="mp3=http://www.fileden.com/files/2012/6/4/3312282/Christina%20Petti%20-%20The%20Lonely.mp3" />
</object></div>

<div style="margin-top: -157px"></div></div>
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Severus Rogue
Serpentard/Professeur
avatar

Messages : 682
Date d'inscription : 06/01/2011

Votre sorcier
Année d'étude: 6eme année
Age: 16 ans
Vos liens:

MessageSujet: Re: Chapitre 1 - Le début de l'histoire ....    Mer 16 Mai - 14:51

Comme si avoir des emmerdes c’est ne jamais en avoir assez, son double d’une vingtaine d’année plus âgée que lui venait de mettre une retenue à ce qui semblait être le futur avortons de James, entrainant avec lui Aliera en dehors de la grande salle pour l’emmener à l’infirmerie, laissant derrière un Severus adolescent, seul et un peu paumé dans tout ce bordel. Bref ! Tout cela ne suffisait pas visiblement étant donné que James Potter se sentait obligé de venir agresser verbalement le Serpentard, encaissant ce qu’il avait à dire sans un mot, Severus ne quitta pourtant pas des yeux le Gryffondor. A vrai dire, il avait bien d’autre chose à penser que les petits tracas de James Potter. Continuant à le fixer jusqu’à ce qu’il disparaisse de sa vue, le professeur Dumbledore prit la relève, expliquant que les élèves de 1976 ferait leur 7eme année jusqu’à ce qu’une solution soit rapidement trouvé, ils rejoindraient leur maison respective et surtout les élèves de cette époque devait en aucun cas donner des informations sur le futur des "nouveaux" élèves. Intérieurement, Severus n’avait pas pu s’empêcher de se dire que c’était peine perdue…Plus longtemps ils mettraient à trouver une solution plus de risque il y avait que des informations sur leur futur ne viennent aux oreilles des élèves en question ! C’était mathématique. Nous étions tous des adolescents et il était de notoriété publique qu’il n’y avait pas plus bavard qu’un adolescent.

Haussant les épaules discrètement, il s’en alla tout simplement vers la table des serpentard, il avait faim mais il ignorait complètement l’appelle de son estomac. Une seule chose le tracassait et c’était rien d’autre que le sort d’Aliera. Elle se trouvait actuellement à l’infirmerie avec ce qui était censé être son futur lui. Que s’y passait-il ? C’était étrange de se sentir jaloux alors qu’elle était avec lui d’une certaine manière. Installé à sa table, le serpentard pensait qu’à une seule chose : s’éclipser, s’en aller et rejoindre directement l’infirmerie. Il se demandait si c’était toujours madame Pomfresh qui s’en occupait. Fixant sans aucune envie l’assiette qu’on venait de lui donner, il se contenta de simplement boire quelque gorgée dans son verre. Tous les élèves de la petite troupe était occupé de comparer leur physique à ceux de certains autres élèves de cette époque…Leurs enfants…Eventuellement. Rogue restait silencieux, dans son coin, il n’avait pas franchement envie de participer à ce genre de conversation. D’abord parce qu’il devait accepter qu’il finirait sa vie dans le château qu’il maudissait tant pour y avoir vécu l’adolescence la plus pourrit mais ensuite parce qu’à part son double version adulte il n’y avait pas d’enfant ayant son visage.

Cela ne l’étonnait pas plus que ça en fait, il n’avait jamais eu pour ambition de devenir parent. Il avait vu ce qu’avaient donné les siens et ne tenait pas à faire vivre un calvaire similaire à un autre enfant. Les parents finissent toujours par détruire une partie de leur enfant. Prenant une nouvelle gorgée de jus de citrouille, le jeune homme observait malgré tout ce qui semblait être la copie conforme de Lucius. Difficile de passer à côté, la couleur de cheveux, les yeux, l’arrogance qui transpirait de tous ses pores…Ce n’était pas le plus compliqué à trouver, au même titre que le morveux de Potter, les cheveux en batailles, l’air stupide et sa façon de prendre les gens de hauts. L’unique chose qui les différenciait était ses yeux et cette cicatrice et d’ailleurs…Les yeux d’Harry mirent à rude épreuve le petit cœur du serpentard. Lily allait donc finir sa vie avec cet idiot de James. Ce regard, c’était le sien, Severus en était intimement persuadée pour l’avoir tant de fois contempler. Il ne pouvait s’empêcher de penser qu’elle méritait beaucoup mais surtout, il se demandait si la Lily d’aujourd’hui était heureuse, si au moins elle l’était, cela pourrait un peu rassurer l’adolescent. Elle resterait toujours sa meilleure amie, son premier béguin aussi, elle avait énormément d’importance pour Severus.

Son regard se posa alors sur une demoiselle des serpentards qui semblait le fixer. A nouveau, ce fut le choc complet pour Severus qui reconnut directement à travers cette adolescente. C’était étrange, et malgré la ressemblance frappante avec ce qui devait être sa futur mère, il ne trouva rien de ressemblant avec lui…Se sentant un peu idiot à fixer ainsi l’adolescente en cherchant un quelconque point commun avec lui, il reposa ses yeux sur son assiette cessa là son observation.


_________________
Beyond My Control
If you could envision. The meaning of a tragedy. You might be surprised to hear it's you and me. Have ourselves another fight. And I will make sure to keep my distance. Say "I love you" and you're not listening. How long can we keep this up, up, up? I've given everything i am. All my broken heart beats. Until I know you can understand. what? what might you do? to find out why. i can't love you. i... can't... love... you...anymore ©️Tumblr
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Destiny
Votre destin est entre mes mains
avatar

Messages : 333
Date d'inscription : 27/01/2011

MessageSujet: Re: Chapitre 1 - Le début de l'histoire ....    Mer 16 Mai - 17:12

Gain d'indice.


    Félicitation,

    Amy Bizard a actuellement débloqué un indice.

    L'un des personnages autour de vous, fictif où non, murmure à l'un de ses camarades la phrase suivante :
    "Tu penses qu'on peut lui demander un autographe?"
    Les regards se posent sur le personnage d'Amy Bizard qui comprend alors qu'elle est devenue célèbre (mais n'en sait pas plus pour le moment)

    Merci.


    Destiny

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dimitri Simms
Serpentard
avatar
Serpentard

Messages : 206
Date d'inscription : 18/02/2012

Votre sorcier
Année d'étude:
Age: 17 ans
Vos liens:

MessageSujet: Re: Chapitre 1 - Le début de l'histoire ....    Mer 16 Mai - 17:35

    Lucius semblait de mon avis en ce qui concerne la ressemblance avec ce blondinet. Je ne pouvais pas affirmé que la mère était Narcissa. Lucius et Narcissa c'était tellement compliqué, encore plus que cet idiot de Rogue et Aliera pour qui je n'avais d'yeux que pour elle. J'étais juste à ses yeux ce qui semblait un parasite. Lucius me demanda s'il n'y avait pas de petit Simms dans le coin. Après un tour de table chez les serpentards, un petit Simms ne pourrait être qu'a Serpentard. Du moins je l’espérais fortement.

    «Visiblement pas. Je me demande bien comment ça se fait, tu me dira j'ai pas non plus vu un mini Rogue, deux versions c'est déjà assez et …»

    Je coupais ma phrase en plein milieu parce que je m'étais rendu compte de la jeune fille qui était un peu plus loin. Elle ressemblait étrangement à Aliera. Je me demandais qui pouvais bien être son père et surtout pourquoi elle m'observais avec tant d’instance et en suivant son regard je me rendis compte qu'elle jetais des coups d’œil à Severus qui avait fini par arrivé. Etait-il possible que? Non, je refusais d'y croire. La fille avait un air de ressemblance assez significatif avec Aliera. Il était évident qu'elle avait réussis à avoir une descendance. La question était avec qui. Moi où Severus. Je me plaisais à croire qu'elle n'avait pas la moindre ressemblance avec Severus mais avec moi il n'y avait pas non plus de ressemblance, peut être la même couleur des yeux … j'étais trop loin pour m'en assurer.

    « Non … Pas de mini Simms en vue. Dès qu'on reviendra en 76 j'y penserais ... »

    J'avais dis cela en plaisantant ce qui ne semblait pas plaire à tout le monde autour de la table. Certains paraissaient offusqués. Ils étaient vraiment coincés en 1993. Je sentais que ça allait être dur de ne pas pouvoir faire tout ce qu'on faisait à notre époque. Je m'inquiétais du sort d'Aliera. Je me disais que j'irais sûrement la voir après avoir manger en espérant ne croiser ni le vieux Rogue ni celui de notre époque.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hermione J. Granger
Gryffondor
avatar
Gryffondor

Messages : 77
Date d'inscription : 12/05/2012

MessageSujet: Re: Chapitre 1 - Le début de l'histoire ....    Mer 16 Mai - 22:48

    Ce n'était pas un rêve. Les rêves ne sont jamais ainsi. Malheureusement je trouvais que la réalité ce soir était bien trop inexplicable pour moi. Je n'ai jamais été autant contrarié de voir ce genre de choses arrivé. Je serais vraiment reposé lorsque nous aurons trouver un moyen de renvoyer tout le monde dans leur époque. Le temps est une chose compliqué et indomptable qu'il ne faut pas brisé de sa trajectoire. Je voulais vraiment qu'Harry le comprenne mais il avait bien trop de choses à penser alors je préférais me taire. Je n'avais que treize ans je ne pouvais pas tout régler d'un coup de baguette. Bien sûr je pouvais faire beaucoup de choses en un coup de baguette mais … je n'étais peut être pas capable de trouver une solution à ce problème et cela me frustrais. Je voulais vraiment rassurer Harry mais je ne trouvais pas les mots pour lui dire et de toutes façons nous étions interrompu par … James&Lily. Ça allait être vraiment dur de tenir sa langue. Ils se ressemblaient vraiment. J'avais vu Lily disputé James. Ces deux là n'étaient visiblement pas encore en bon terme. Il faudrait que ça change. Lily le fit remarquer aussi.

    «C'est vraiment impressionnant cette ressemblance. »

    Lily demanda à Harry pourquoi il ne s'entendait pas avec Severus. Je ne pus m'empêcher d'intervenir. Je ne tenais pas à ce qu'Harry se laisse emporter par le bonheur d'avoir ses parents à ses côtés et rével certaines choses qui devaient restés secrètes pour ses parents. Puis la deuxième sœur Bizard arriva. Ron qui visiblement aimait ce groupe me demanda si il pouvait lui demander un autographe. Je lui donnait un coup de coude pour le faire taire et lui lançais un de mes regards évocateur qui lui disait qu'il venait de faire une bourde. Le «ben quoi» de ce dernier me fis lever les yeux au ciel.

    «Le professeur Rogue n'est aimable qu'avec les Serpentards. Il déteste à peu près tout le monde et il est assez distant et à l'air toujours triste. Personne ne l'aime vraiment mise à part les Serpentards.»
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sirius Black
Gryffondor

avatar
Gryffondor

Messages : 191
Date d'inscription : 14/05/2012

Votre sorcier
Année d'étude: 7eme année
Age: 16 ans
Vos liens:

MessageSujet: Re: Chapitre 1 - Le début de l'histoire ....    Jeu 17 Mai - 12:35

S'asseyant à la table des Gryffondors, Sirius ne put s'empêcher de ne pas vraiment se sentir à sa place. Même si Remus, Peter et James l'entouraient comme à leur habitude, tous les regards des autres élèves plantés sur eux le rendait mal à l'air. Il avait l'habitude d'être observé par beaucoup, surtout la gente féminine, mais cette fois-ci il ne connaissait pas les personne qui l'épiaient et les regards étaient loin d'être plein d'admiration. Sans même s'y attardé, le canin avait sentit qu'on avait peur de lui et cela lui déplaisait quelque peu. Il aimait impressionner, imposer le respect, mais ça n'était pas la crainte qu'il cherchait.
Tentant d'ignorer la tension qu'il pouvait sentir dans son échine, il porta son attention sur son meilleur ami qui lui, semblait intéressé par quelqu'un d'autre. C'était un des élèves qu'il ne connaissait pas, celui qui ressemblait fortement à James. Tout le monde l'avait remarqué et le fait que celui-ci ne réfutait pas poussait Sirius à la même conclusion que les autres. C'était le futur fils de Cornedrue. Tout de suite intrigué par cette découverte, Sirius s'employa à observer le jeune homme avec plus d'insistance. C'était étrange et amusant. Même cheveux, même stature, même expressions sur son visage et même vision pourrie. Par contre, les yeux qui se profilaient derrière les lunettes rondes de Harry Potter rappelaient étrangement...

"Lily Evans ?" laissa-t-il échapper avec étonnement. Son regard se dirigea vers la jeune femme pour confirmer ce morceau de visage qu'il avait reconnu. Il n'y avait presque aucun doute à se faire. Éclatant de rire, Sirius donna un coup de coude à son meilleur ami. "Bien joué !" s'exclama-t-il avant de partager son amusement avec les autres Mauraudeurs qui connaissaient trop bien l'affection que leur ami avait pour leur camarade. Lily ci, Lily ça... C'était un des rares point qu'il ne partageait pas avec Sirius, le DonJuan.

Comme à son habitude, Miss Groupie s'incrusta grossièrement d'un bruyant "Sirii" en se posant entre Sirius et James, ce qui ne le ravit pas du tout. Réprimant une expression d'ennui dans un sourire crispé, il s'écarta pour laisser de la place aux "grosses fesses" de la demoiselle. Celle-ci avait du combattre pour se faire une place alors que lorsque Sirius se décala de quelques centimètres par courtoisie, la ribambelle d'élèves de l'autre côté se serrèrent pour laisser une distance de sécurité entre leur postérieur et celui de l'élégant Black. Le remarquant, il se retourna pour les dévisagé d'un air troublé, mais il regretta en voyant la terreur que certains réprimaient sans succès. Frustré, il n'arrangea pas son cas en leur lançant un regard noir suivit d'un grognement presque inaudible venant du plus profond de ses entrailles. Remus le rappela à l'ordre d'un simple murmure que Sirius chassa d'un mouvement de tête agacé. Il se retourna tout de même vers ses camarades.
A l'autre bout du groupe, il vit un garçon roux chuchoter à l'oreille de la demoiselle qui épaulait Harry Potter. Le garçon ressemblait beaucoup à un Weasley, mais la jeune fille ne rappela rien au métamorphe bien qu'il l'analysa un certain temps. Ici, tout le monde avait l'air d'être l'enfant d'un de ses camarades de classes alors autant se prêter au jeu. Sirius éclata de rire lorsque celle-ci prit la parole.

"Ça ne m'étonne pas ! Il a toujours été autiste mais aussi un lèche-botte. Il doit prendre son pied maintenant que c'est lui qui a la plus grosse baguette." Avec un haussement de sourcil entendu, il lança un regard charmeur à la jeune inconnue en ignorant le fait que celle-ci ne partageait pas leur haine pour le petit Sevy.

Commençant à prendre son repas comme le professeur Dumbledore l'avait demandé, Sirius remarqua que James semblait tout à fait fasciné par l'élève qui lui ressemblait. Ça n'était pas très étonnant car il avait toujours été un peu narcissique, mais l'attention qu'il portait à ce jeune inconnu déplu légèrement à Sirius. Celui-ci n'osa pas faire grand chose car il n'était pas du genre à admettre qu'il se sentait abandonné, mais il détourna le regard, ennuyé, la mine morose.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Amy Bizard
Gryffondor

avatar
Gryffondor

Messages : 365
Date d'inscription : 19/01/2011

Votre sorcier
Année d'étude: 7eme année
Age: 16 ans
Vos liens:

MessageSujet: Re: Chapitre 1 - Le début de l'histoire ....    Jeu 17 Mai - 13:51

Insouciante, Amy était "sagement" attablée, servant les verres qui c’était tendu vers elle avant de poser le jus de citrouille sur la table, de prendre son verre et d’en boire une bonne moitié avant de reposer celui-ci. Bon, maintenant, il fallait passer aux choses sérieuses : MANGER !
La Gryffondor se souvint de son premier jour à Poudlard et de la première fois qu’elle avait fait face à tous ses mets. Elle avait tellement été surprise par autant de nourriture qu’elle s’en était remplit l’estomac jusqu’à en être malade toute la nuit ! Mais elle n’avait jamais cessé de répéter : "Ça valait le coup" à toute celle qui venait lui faire la remarque qu’elle avait exagérée pendant le repas. Depuis, l’estomac de la musicienne c’était considérablement endurcit et malgré sa taille fine, elle était capable d’ingurgité une quantité astronomique d’aliment. Ainsi, en moins de temps qu’il ne fallut pour dire « Merlin », l’assiette de la jeune fille c’était transformer en une montagne de légume sauté, de pâte et de viande rouge. Mais avant qu’elle ne s’attache à son plat, la remarque du petit rouquin en face d’elle lui parvint à l’oreille. D’ordinaire Amy aurait sauté sur l’occasion mais là, elle avait l’impression que le professeur Dumbledore était en train de les épiés et donc qu’elle avait plutôt intérêt à faire comme si elle n’avait rien entendu. Ses yeux rivés sur son assiette, la jeune fille ne pouvait s’empêcher de sourire derrière ses mèches blondes. Une première fourchette avalée plus tard, elle se tourna vers Sirius qu’elle trouvait terriblement silencieux, même si elle était là, elle connaissait le loustique !


« Mmmh cette histoire de voyage dans le temps ne m’inspire qu’une chose, 2 fois plus de rivale… »

Commenta-t-elle en regardant en coin Sirius, petit sourire charmeur sur ses lèvres. Cependant, elle ne s’attendait pas à recevoir une quelconque réaction, le jeune homme n’était pas du genre proche avec elle, au contraire, il était plutôt du genre à essayer de s’en débarrasser dès qu’il le pouvait. Bon ! Oké ! Elle était fatigante, exubérante et tous les synonymes possibles et imaginable mais quand même ! Elle était jolie non ? Enfin…Pour son époque à elle, relevant son nez de son assiette, elle se demandait quel genre de style de musique les faisait vibrer !

« Que sont devenue les Sex Pistols en 1993 ? »

Demanda-t-elle avec plein d’étoile dans les yeux ! Il était de notoriété publique en 1976 qu’Amy Bizard était plus groupie encore quand elle parlait des Sex Pistols, groupe punk anglais qui connaissait l’âge d’or à son époque. La pauvre Gryffondor ignorait qu’entre 1976 et 1993 le groupe avait subit d’énorme perte…D’abord le groupe c’était séparé en 1978 après une tournée très agités aux Etats Unis et ensuite ! Pire que tout ! L’idole d’Amy était décédée en 1979 d’une overdose. Ils avaient sortie un dernier album en 80 mais depuis le groupe était quasiment oublié de tous. La pauvre Bizard allait très bientôt apprendre que la musique qui la faisait le plus vibré n’existait quasiment plus à cette époque-ci. Un choc pour la fan girl qu’elle était. Cependant ! Il lui restait un petit espoir, l’histoire de Sid Vicious, le basiste du groupe et de sa petite amie Nancy avait été édifier en film en 1986 et par conséquent cela pourrait être un petit lot de consolation pour la jeune fille…Mais jusqu’à présent, les seuls réponses qu’elle eut à sa question fut :

« Les Sex pistols ? »

Un élève de la table, un peu surprit par une telle question…Amy ajouté :

« Bah oui, LE groupe punk de tous les temps ! »

C’était dans ce genre de silence que la Gryffondor se sentait bien seule…

_________________
<div style="margin-left: 220px"><object type="application/x-shockwave-flash" data="http://flash-mp3-player.net/medias/player_mp3_mini.swf" width="200" height="20">
<param name="movie" value="http://flash-mp3-player.net/medias/player_mp3_mini.swf" />
<param name="bgcolor" value="#000000" />
<param name="FlashVars" value="mp3=http://www.fileden.com/files/2012/6/4/3312282/Christina%20Petti%20-%20The%20Lonely.mp3" />
</object></div>

<div style="margin-top: -157px"></div></div>
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
James Potter
Gryffondor

avatar
Gryffondor

Messages : 212
Date d'inscription : 07/10/2011
Age : 25
Localisation : Quelque part dans le château

Votre sorcier
Année d'étude: 6eme année
Age: 16 ans
Vos liens:

MessageSujet: Re: Chapitre 1 - Le début de l'histoire ....    Jeu 17 Mai - 16:44

    Lily avait toujours l'air en colère contre moi. Tant pis je n'allais pas gâcher ce moment en famille pour si peu. Mon petit air de vainqueur en disant long sur ce que je pensais. Lily pouvait dire ce qu'elle voulait j'étais sûr que j'aurai ce garçon avec elle. Elle me disait cela pour m'énerver et plus parce qu'elle ne voulais pas se l'admettre. Je savais depuis le début que c'était la femme de ma vie et je n'en avais jamais douté. C'est donc tout sourire que je ne prêtais plus attention à la jolie rousse lorsqu'elle me réprimanda pour ce que je venais de dire à Rogue. Il l'avais bien chercher. Elle m'avait suivi lorsque je m'étais approcher de la table et c'était installée en face de moi. Nous nous resemblions.

    «Même yeux que les tiens Lily jolie. Tu vois bien que tu finira par me dire oui. Je n'en ai jamais douter. C'est toi qui veux jamais me croire.»

    Second sourire de vainqueur. Sirius vint s'installer à mes côtés. Je passais un bras autour de son coup et lui murmurais à l'oreille. «Dès qu'on rentre on s'occupe du cas Lily & Rogue. Je t'assure que Servilo ne prendra pas ma place, Lily peut dire ce qu'elle veut, je le soupçonne de s'en prendre à mon futur fils parce qu'il a pas digérer ce que je lui ai fait l'année passé... » Je n'eus pas le temps de finir de lui murmurer autre chose qu'Amy s'installa entre moi et Sirius.

    «Hey tu pourrais me laisser finir ma conversation avec mon meilleur ami quand même, grosse fesse va.»

    Je lui lançais un clin d’œil qui signifiait que je plaisantais. Amy était loin d'avoir de grosse fesse. Elle avait tout d'une diva. J'aimais comploter sur le sort de Rogue avec Sirius. On aurait sûrement passer l'été à imaginer les pires choses à lui faire. Lily demandait à Harry pourquoi il ne s'entendait pas avec le vieux Rogue. La fille à côté de mon futur fils nous indiqua que personne ne l'aimait beaucoup. La réponse de Sirius me fit sourire.

    «Tout à fait d'accord Pat', surtout que vu la tête qu'il tire … il à l'air d'avoir encore une dent contre moi. M'étonne pas qu'il ai jamais su se remettre de ...»

    Valait-mieux que je me taise. Autant ne pas évoquer les souvenirs de la fin d'année passé. Lily m'en voulais déjà assez d'avoir compliqué leur «relation». Je sentais déjà son regard accusateur. Je n'avais pourtant rien fait de si mal. Bon ok j'y étais allé un peu fort mais on s’ennuyait et Rogue c'était trouvé là. Je jetais un œil à la table des professeur et m'aperçus que Rogue ne semblait pas être le seul à devenir professeur. Une version plus âgée et plus abîmé de Lupin, notre lupin était assis et nous observaient. Mince alors, Lupin professeur ça ne m'étonnait pas. Je lançais un regard à Sirius et lui fit remarquer le Vieux Lupin.

    «On dirait qu'on devra suivre les cours de notre préfet préférer.»

    Un petit sourire s'afficha sur mon visage. Lupin était de loin le plus assidu et le plus sage d'entre nous. Je ne m'étonnais pas qu'il soit devenu professeur. On était les seuls à savoir la vérité sur sa condition de loup-garou, c'était pour ça qu'on était devenu tous animagus.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Harry J. Potter
Gryffondor
avatar
Gryffondor

Messages : 145
Date d'inscription : 11/05/2012
Age : 22

Votre sorcier
Année d'étude: 3eme année
Age: 13 ans
Vos liens:

MessageSujet: Re: Chapitre 1 - Le début de l'histoire ....    Jeu 17 Mai - 23:03

    Je regardais James pensant qu'il allait répondre mais ce ne fût que quand elle prit la parole, que je remarquais la présence de ma mère, pas loin de moi. Elle voudrait savoir comment moi et "Severus" on ne s'entends pas bien. Attends, elle a dit Severus ? Pourquoi elle appelle Rogue par son prénom ?
    J'allais répondre quand Hermione le fit à ma place, je l'a remercia d'un regard, je n'avais pas très envie d'y répondre.
    Puis une blonde ayant des ressemblances avec Camille se colla à mon père pour s'asseoir.. Ah Camille ! Cette fille est une fille en or ! Malheureusement, je ne peux pas être vus en public avec elle...
    Mon père se poussa un peu et elle prit la cruche de jus de citrouille et en servit à tout le monde. Ron qui bavait devant elle lui passa son verre. Je le regardé et rigola à son air de rêveur. Il me tira la langue gentiment et je secoua la tête.
    Cependant, entendre que je ressemble à mon père et que mes yeux sont ceux de ma mère, commençait sérieusement à m'énerver. Je poussai alors dans un soupir.


    - Oui, je suis bien le fils de James Potter et de sa femme Lily Evans.


    J'écoutais ensuite les réponses de mon père et de ... Black, mon futur assassin. Je ne pus m'empêcher de lui lancer un regards méfiant. C'est bizarre qu'ils soient aussi proche... Mais la question ne se posa pas, mon père et lui son meilleurs amis ! MEILLEURS AMIS ! Mais qu'est-ce que ça veut dire ? Pourquoi il veut me tuer alors que je suis le fils de son meilleur ami ?! Je passais une main dans mes cheveux et fronçais les sourcils pour essayer de comprendre.
    La question de la double de Camille m'interpella. Les Sex Pistols ? Cela me dit quelque chose mais sinon...


    - Il me semble avoir déjà entendu le nom quelque part mais après... C'est peut être un groupe Sorcier, et si c'est ça, j'en connais que très peu.

    Je rebaissais la tête et regardai mon assiette beaucoup moins remplis que celle de Ron. Je le vis empiffrer une cuisse de poulet comme un... Ron. Je ne pus m'empêcher de rire à en pleurer. Je retirais mes lunettes pour essuyer mes yeux et mon regards tomba sur ma mère. Elle était plus belle que de loin. Elle avait de long cheveux roux, de magnifique yeux vert qui ne me ressemblait pourtant pas pour moi. Ceux là était différent, il y avait dans le regards de ma mère de la malice, du courage, de l'amour. Je comprenais vraiment pourquoi mon père est tombé amoureux d'elle. Mais pourquoi il y a de la tension comme ça entre eux deux ? Ne sont-ils pas censé s'aimer ?
    J'entendis les paroles de James et le vit regarder le professeur Lupin.


    - Ah le professeur Lupin ? Il est assez sympa, il m'a donné du chocolat à cause des détraqueurs dans le train.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Destiny
Votre destin est entre mes mains
avatar

Messages : 333
Date d'inscription : 27/01/2011

MessageSujet: Re: Chapitre 1 - Le début de l'histoire ....    Ven 18 Mai - 19:02

Gain d'indice.


    Félicitation,

    Sirius Black a actuellement débloqué un indice.

    Plus loin, sur la table des Serdaigles qui était à coté des Gryffondor, une conversation animée se donnait... en chuchotis! Seuls les mots : Sirius, Amy, relation, adorable (dans le sens surréaliste). Était venue aux oreilles du jeune Black.
    Il n'entendit rien de plus, le petit groupe s'était levé en continuant leur conversation, surement en direction de leur maison!




    Destiny

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sirius Black
Gryffondor

avatar
Gryffondor

Messages : 191
Date d'inscription : 14/05/2012

Votre sorcier
Année d'étude: 7eme année
Age: 16 ans
Vos liens:

MessageSujet: Re: Chapitre 1 - Le début de l'histoire ....    Jeu 24 Mai - 22:48

Servilus n'avait pas de quoi se sentir rassuré car même en 1993, il avait l'air tout aussi pathétique aux yeux de Sirius. La vue d'un Rogue plus vieux de 17 ans ne l'avait pas aidé à gagner une place plus clémente dans les yeux de l'éternel rebelle. Un professeur, quelle horreur. Heureusement pour Remus Lupin, son propre égo du futur n'avait pas fait autant de vague et était resté silencieux, discret, invisible aux yeux du canin qui se serait senti bien déçu de voir son ami toujours aussi sérieux à l'âge adulte.
Le murmure de James fit sourire son ami, il était comique de le voir même s'inquiéter d'un adolescent aussi peu impressionnant que Severus Rogue, mais après tout, les risques n'étaient pas moindres lorsqu'on voyait l'affection que Lily avait envers le Serpentard. Une chose à laquelle James et Sirius se confrontait souvent sans parvenir à la comprendre.
"S'il t'en veut de ce que tu as fait à tel point de s'attaquer à la génération suivante, alors je ferais bien de protéger mes arrières petits enfants." répondit-il en rigolant. Sirius n'avait aucune intention d'avoir des arrières petits enfants ni même des enfants comme son meilleur ami, mais l'exemple semblait assez bien coller à la haine que Severus pouvait ressentir à l'égard des Maraudeurs. Depuis cette soirée où il faillit perdre la vie, cette haine avait atteint un maximum et pourtant, c'est à son sauveur qu'il en voulait le plus. Sirius, l'auteur de la perfide plaisanterie se sentait presque blessé à l'idée de ne pas être autant méprisé que James par le ridicule Servilus. Une histoire stupide de fierté sûrement.

Amy se plaça avec peu d'élégance entre les deux amis et à sa remarque, Sirius souffla d'un air à la fois amusé et ennuyé. L'admiration que la blonde avait pour lui était telle qu'elle en devenait ridicule, banale. Le canin ne daigna pas répondre à une énième preuve d'affection de la part d'Amy et préféra concentrer son attention sur James qui se trouvait derrière la demoiselle. Celui-ci désigna enfin d'un signe de tête l'homme discret qui les observait avec un sourire de la table des professeurs. Sirius reconnu immédiatement leur ami, mais il resta un moment sourcils froncés à dévisager l'homme. Ses cicatrices et son air lessivé n'avaient rien de rassurant, pourtant c'est sur sa position que Sirius réagit.
"Remus Lupin !" s'écria Sirius avec un ton de reproche. "Mes enseignements auront-ils été vains ?" plaisanta-t-il. Remus avait toujours été le plus sage et le plus studieux du groupe de garçon et bien que l'idée que celui-ci devienne professeur à Poudlard ne plaisait pas à son ami, ça n'était pas une grande surprise. Il était doué, pédagogue, mais surtout, il aimait aider les gens bien qu'il s’interdisait souvent de le faire, de peur d'apporter plus de problèmes. Malgré sa fausse mine déconfite, Sirius était heureux du futur de son ami et en voyant le sourire satisfait de ses deux versions de lui, il ne pouvait qu'être fier.

Alors que le jeune black allait pour rejoindre la conversation avec ses amis et le petit Potter, il entendit son nom dans une conversation qui semblait se dérouler non loin de lui. Tendant l'oreille, il ne parvint pas à capter d'où il avait entendu son prénom mais réussi à capter celui d'Amy de la même voix. Intrigué, il lança un regard à la jeune fille mais la gloutonne était bien trop occupée à s'informer du destin de son groupe de musique préféré.
Lorsque "adorable" fut le troisième mot qu'il pu capter, son visage se déforma en une grimace discrète. L'idée d'être vu comme un couple avec Amy Bizard n'était pas quelque chose qui lui plaisait beaucoup, mais c'est la certitude de ne ps véhiculer cette image qui le dérangea. Il avait été froid, même grognon envers la jeune femme qui le poursuivait, pourtant, autour de lui, il entendait que leur duo avait quelque chose d'attachant. Clairement, les élèves du futur savaient bien plus de chose que ce qu'ils étaient autorisés à dire et c'était dans des conversations aussi libres que celle qu'il avait entendu que des indices se perdaient. Mais Sirius Black n'avait aucune envie d'apprendre quoi que ce soit sur son futur, surtout s'il concernait quelque chose d'aussi décevant que lui et Amy.

Crispé, Sirius se retourna vers ses amis sans parvenir à réellement cacher son malaise. Il avait été le seul à entendre ces trois mots, mais même si ça n'avait été le cas, il aurait été le seul à le prendre aussi mal. Sans vraiment donner d'explication, l'élève se leva un peu maladroitement et enjamba le banc sur lequel il était assit. Il estima qu'il devait quand même donner un semblant d'explication à ses camarades avant de s’éclipser, alors il prit son air habituel de plaisantin avec un succès relatif.
"Je crois que ce voyage dans le temps m'a emmêlé l'estomac. Je ne m'attendais pas à ce diner de rentrée avant 2 mois ! Bon, je vais... Enfin, j'y vais." dit-il alors avant de s'éloigner sous les regards curieux.

Avant de s'autoriser à quitter la Grande Salle en cette étrange soirée, Sirius Black se retourna pour trouver le regard du nouveau directeur de Poudlard. Celui-ci semblait déjà l'observer depuis un etit moment derrière ses lunettes en demi-lune. L'élève ne savait s'il avait le droit de quitter le diner de rentrée avant les autres, ni si une chambre l'attendait encore dans le dortoir des Gryffondors, mais devant le regard énigmatique du professeur, il hésita quelque seconde et s'en alla.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Remus Lupin
Gryffondor

avatar
Gryffondor

Messages : 95
Date d'inscription : 04/06/2012

Votre sorcier
Année d'étude: 7eme année
Age: 16 ans
Vos liens:

MessageSujet: Re: Chapitre 1 - Le début de l'histoire ....    Mer 6 Juin - 22:54

L'annonce de Dumbledore m'avait un peu choqué!!! 1993. Je crois que si je n'avais pas eu de self-control j'aurais probablement tuer Sirius, non mais vraiment!!! J'avouais là il avait fait fort, nous envoyé dans le passé. Mais ce qui m'avais encore plus choqué, c'était de croiser mon propre regard.

J'avais toujours autant le teint blême dû à ma condition de loup-garou, mais j'étais plus maigre et plus fatigué. J'avoue que j'avais du mal à me reconnaitre. Mais si j'avais l'air d'être diminué physiquement, je me réjouissait quand même de me voir assis là. J'allais devenir professeur, j'allais pouvoir faire quelques chose de ma vie. C'était un rêve éveiller. Je ne serais pas exprimer par des mots, le bonheur qui avait envahi mon cœur à ce moment.

Une idée me frappa soudain. Nous avions été projeter dans le futur, et si... et s'ils avaient un remède ici contre la lycanthropie, peut - être que ce Remus, n'est plus un loup, peut - être qu'il a une vie normale. Je me promis qu'à la première occasion, il faudrait que j'ai une conversation avec moi même. Comme tous le monde j'avais entendu les consignes du professeur Dumbledore. Mais s'il existait un remède que je sois guéris maintenant ou dans quelques années, quel différences ça ferait?

Quand le professeur nous demanda de rejoindre nos maisons, je suivis instinctivement James et Sirius. A la table de Gryffondor se tenait un garçon qui ressemblait au frère jumeau de James mais avec les yeux verts. C'en était assez perturbant. Il nous confirma qu'il était bien le fils de Lily et de James. J'en connaissais un qui devait jubiler intérieurement et j'étais presque sûr qu'une fois que nous serions seul tous les quatre les maraudeurs allions en entendre parler pendant longtemps...

Je jetais un regard alentours sur les reste de la table des gryffondors et dans le reste de la grande salle, pas de tête qui me ressemblait. Cela était mieux ainsi, mais ça me rendit un peu triste quand même. Mais qui sait peut - être mon enfant ressemblait - il a sa mère c'est pour cela que je ne le reconnaissait pas. Je savais qu'au fond je me mentais à moi même. "L'espoir fait vivre" me dis-je "et l'attente fait mourir" me répondit une petite voix dans ma tête. Je me surpris encore une fois à envier James... il ne réalisait vraiment pas sa chance.

Je m'assis à côté de Sirius, alors qu'Amy venait se glisser entre James et ce dernier. Ils étaient déjà en train de s'en prendre à ce pauvre Severus. J'avoue que je ne lui voue pas une grande amitié mais quand même parfois il exagère un peu tout les deux. James peut parfois se montrer si jaloux et Sirius... bah disons qu'il en rate pas une pour ennuyer Severus. J'observais la table des professeurs, c'est vrai que le Rogue vieux et moi - même n'avions pas spécialement l'air de nous apprécier. Les vielles rancœurs ont la vie dure. Il ne m'avait toujours pas pardonné cette fameuse nuit, je pouvais le comprendre. Moi - même j'en voulais encore à Sirius, si j'avais été amené à tuer quelqu'un même sans le faire exprès, je n'aurais jamais pu m'en remettre.

Je levais les yeux aux ciel quand ils se mirent à parler de moi. Enfin mon autre moi, celui à la table des professeurs. Soudain Sirius lança à la cotonnade: "Remus Lupin !" "Mes enseignements auront-ils été vains ?"

Je me recroquevillais sur moi même et lui donnai une tape sur le bras.

- S'il te plaît Pat, je crois qu'on c'est déjà assez fait remarquer ce soir... dis - je timidement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pr Remus J. Lupin
Professeur

avatar
Professeur

Messages : 24
Date d'inscription : 29/05/2012

Votre sorcier
Année d'étude: Personnel de l'école
Age: xx ans
Vos liens:

MessageSujet: Re: Chapitre 1 - Le début de l'histoire ....    Sam 9 Juin - 18:33

La pleine Lune avait eu lieu deux jours plus tôt, comme d’habitude il lui fallait quelques temps et beaucoup de repos pour retrouver pleinement sa forme. Dumbledore lui avait assuré que s’il ne se présentait pas le soir-même de la rentrée, on ne lui en tiendrait pas rigueur. Mais Remus trouvait déplacer de ne pas être là lors de cet évènement. La première approche que partageait enseignants et élèves après deux mois de séparation. Tout naturellement, il répondu au directeur qu’il rattraperait son manque de sommeil dans le train, puisque le trajet si ses souvenirs étaient intacts duraient assez longtemps. Volontairement, il était arrivé très en avance sur la voie 9 ¾ sachant très bien que le train s’y trouverait. Le personnel lui demanda son identité, il le leur donna et fut autorisé à monter dans le Poudlard Express malgré qu’il n’y ai encore personne. Il s’était alors trouvé un compartiment, dans lequel il avait déposé ses affaires et s’était assis. L’experience lui avait appris divers moyen de lui assurer qu’on ne le dérangerait pas, aussi il prit sa cape et se la rabattit sur le visage créant ainsi un peu d’obscurité. Mais la technique lui permettait aussi de dissimuler ses cicatrices, c’était bien la première fois depuis longtemps qu’il les dissimulaient… Le sommeil n’avait pas mis longtemps avant de le cueillir.

Au cours du trajet, un groupe d’élèves s’était joint à lui. Il ne les avait qu’à peine entendu entrer et ne les jugeant pas trop bruyant il n’avait pas bougé et avait bien vite rejoint les bras de Morphée. Le voyage aurait pu se dérouler sans problèmes, si quelques détraqueurs n’avaient pas décidé de se mêler à la partie. Comme par hasard, il fallu que l’un d’eux vienne visiter leur compartiment ! Remus les avait senti arriver, sitôt que la porte s’ouvrit il s’était empressé de le faire partir d’un coup de baguette. Et puis quoi encore ! Comme si Sirius se serait mêlé à la foule d’élèves … Il n’était pas assez stupide pour tenter un coup pareil. Les élèves présents dans le compartiment, encore sous le choc de la visite, acceptèrent avec joie le chocolat qu’il leur donna. Un bon moyen de reprendre des forces après avoir croisé un détraqueur, s’il ne voulait aucun mal. C’est d’ailleurs à ce moment là qu’il rencontra Harry. Bien sûr, il l’avait déjà vu lorsqu’il était petit, mais il n’avait pas cherché à entrer en contact avec lui. Dumbledore n’avait pas menti, depuis qu’il avait grandi c’était devenu le portrait craché de son père ! Et ses yeux …. Ses beaux yeux verts, il ne pouvait que les tenir de Lily.

Remus ne recroisa la route des étudiants en magie que quelques heures plus tard, au moment du banquet. Il avait tenté de faire un effort vestimentaire, prenant sa tenue la plus présentable. A aucun moment l’un de ses nouveaux collègues ne lui avait proposé de quoi s’en faire livrer une dans l’instant, et il leur en fut reconnaissant. Il ne voulait pas qu’on le prenne en pitié. Il trouva rapidement sa place à la table des professeurs. Lui qui pendant sept ans avait occupé l’un des bancs de la table des Gryffondor, se trouvait à celle des enseignants. C’était assez déroutant.

Alors que les plats de résistances apparaissaient en masse sur les tables, un bruit quelque peu inquiétant vint faire tomber le silence sur l’assemblée…. Il y avait un problème avec le plafond magique. Instinctivement, son regard alla vers le professeur Dumbledore qui paraissait tout aussi curieux et inquiet que les autres membres du personnel. Ce qui arriva ensuite … Remus en avait rêvé durant de longues nuits, il l’avait espéré, comme les enfants espèrent que leurs vœux s’exaucent pour leur anniversaire.

« Par Merlin ! » jura-t-il.

Du plafond venait de tomber un groupe de jeunes gens. Mais pas n’importe lesquels ! Il les identifia tous très rapidement, ses souvenirs remontaient à la surface. James, Sirius, Peter, Lily, Aliera, Severus, …. Tous étaient là …. Même lui ! Les élèves de 1976 venaient de débarquer en 1993 ….

La consigne que Dumbledore donna quelques instants après s’être entretenu avec James et Lily s’adressait non seulement aux élèves, mais également aux professeurs, ça, Remus l’avait bien compris. Et même s’il le comprenait aisément, une part de lui-même aurait aimé tout dire à ses amis qui avaient fait un saut dans le temps. De toutes façons, ils ne resteraient pas bien longtemps à cette époque, il leur faudrait trouver le moyen de les renvoyer chez eux. En attendant, Remus ne se priva pas pour observer les ‘’nouveaux’’ venus. A la façon dont Lily parla à James, il ne pu que se douter que leur couple n’était pas encore d’actualité. Mais qu’ils semblent si déterminé à ne pas se lâcher, lui rappela de bons souvenirs sur ces deux là et leurs crises régulières. Quand il vit Aliera s’effondrer, il eut un mouvement pour se lever mais Severus et … son double ? sa version jeune ? oh les choses devenaient bien compliquées d’un coup ! Enfin soit, les deux Severus s’étaient rapidement occupé d’elle. Il resta donc à sa place. Malgré le fait qu’il ne pouvait s’empêcher d’observer ses anciens camarades en souriant, Remus senti sur lui le regard de quelques uns des professeurs. Il leur dit que tout allait bien. Et pour sûr ! La soirée semblait tellement belle finalement.

Tandis qu’il mangeait avec bon cœur, savourant les bons repas auxquels il n’avait droit souvent qu’en allant manger chez Molly & Arthur, il vit Sirius se lever. Les habitudes du passé revinrent rapidement et il voulu se lever également, mais une main posée sur son bras l’en dissuada. Il n’eût donc d’autres choix que de rester à sa place.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rabastan Lestrange
Préfet Des Serpentards
avatar
Préfet Des Serpentards

Messages : 151
Date d'inscription : 30/03/2011
Age : 27
Localisation : Paris

Votre sorcier
Année d'étude: 6eme année
Age: 16 ans
Vos liens:

MessageSujet: Re: Chapitre 1 - Le début de l'histoire ....    Dim 17 Juin - 2:23

Visiblement tout le monde semblaient légèrement à cran, le fait de voir nos parents à peine plus âgés que nous semblait en avoir bousculé plus d'un, moi compris, voir ma mère sous un angle complètement différent avait soulevé un lot de question des plus intéressantes, mais Miss Evans eu l'idée d'abolir ce moment privilégier en lançant l'idée de trouver un moyen pour renvoyer nos parents dans leur époque. Elle n'avait pas tort et nous nous étions réfugiés dans la bibliothèque pour espérer trouver une formule ou quoique ce soit pouvant nous aider, les minutes passèrent puis des heures et nous ne trouvions strictement rien, la fatigue commençait à se faire sentir quand quelqu'un s'écria qu'il avait trouvé une formule. L'excitation de la trouvaille éloigna la fatigue comme si de rien n'était, je m'approchais en écoutant consciencieusement les avis différents qui fusaient de toute parts, pour ou contre, certain évoqué le fait de leurs effacés la mémoire, d'autre disait que non bref en quelques mots le débat s'éternisaient les différentes maisons essayant d'imposer leurs points de vues. Visiblement aussi ennuyé que moi par cette scène, le "grand" Sirius Black arracha le livre de formule et la récita à voix haute et étrangement aucun d'entre nous ne se mit à réagir, tellement stupéfait par le geste du jeune lion, je ne pensais pas à lui sauter dessus ou à faire quoique ce soit pour l'empêcher de terminer sa phrase.

A peine les derniers mots eurent franchi la bouche de Black, qu'un vortex se créa et absorba nos parents... et visiblement nous aussi, l'atterrissage fut des plus durs mon postérieur reconnaissait sans mal le sol de la grande salle, nous nous observions encore sous le choc de cette expérience, puis Aliera commença par reprendre le livre des mains de Sirius sûrement la meilleur idée de la soirée. Je restais un moment sur mes fesses et j'observais tous ce monde, quelque chose ne tournait pas rond il ne devrait plus y avoir personne à cette heure là, Dumbledore se leva et imposa le silence par ce simple geste, il nous demanda juste en quelle année nous étions, James et Lily furent les plus vif à répondre et ils confirmèrent un peu plus ces soupçons. J'entendis Lucius marmonné quelque chose par rapport à l'alcool, un petit sourire éclaira mon visage et je ne pu retenir un léger rire face à la situation.

- Au moins il aura agi...même si on est dans un pétrin pas possible, il aura tenté quelque chose...on aurait pu passer des semaines à se chamaillé pour savoir quoi faire...disons qu'il a accéléré le processus...mais tu es quand même un idiot Black

Je regardai Lucius qui s'arrangea pour obtenir de quoi manger, un seul de ces sourires fit fondre toutes les filles de Serpentard, sacré Lucius il s'arrangeait toujours pour obtenir tout ce qu'il désirait et cela de quelque manière que ce soit. Je déclinai les chips qu'il avait ramenés, je n'avais pas très faim.

- Trop de chose à digérer pour une seule journée...

La remarque sur de nouvelle proie me fit sourire de plus belle et je me mis à observer avec plus d'attention les élèves, certains d'entre eux étaient les portraits crachés de leurs géniteurs pour d'autre il fallait vraiment bien les observer pour y déceler un air, un geste qui trahissait leurs ascendances. Un blondinet à la table des Serpentard ressemblait comme pratiquement deux gouttes d'eau à Lucius, une autre camarade de Serpentard était la fille d'Aliera. Une légère déception s'empara de moi en ne voyant pas un ou une petite Lestrange dans le coin.

- Ouais...On devrait bien s'éclater, dis-je d'un air désabusé

J'allais m'installer parmi les Serpentard, un simple regard suffit à ce qu'il s'écarte, cette stupide consigne de ne rien nous révéler sur notre futur m'ennuyait légèrement, vraiment légèrement il suffirait de tirer un peu les vers du nez d'un de ces premières années tout mignon et tout rose, leur faire si peur qu'il vous déballerait la vérité sur un plateau d'argent, mais au vu de certains regards noirs dans ma direction je me dis que je n'aurai peut-être pas besoin de tout cela.

- Black me dois deux mois de vacances paradisiaque...je sens que l'année va être longue...et froide

Je me servis un verre de jus de citrouille et croisa le regard d'une élève qui semblait écouter ce que mini Aliera lui déblatérait à l'oreille, des yeux vairons...étrange et fascinant à la fois, je décochais un sourire des plus chaleureux aux deux demoiselles.

- T'as peut être pas si tord que ça Lucius

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Chapitre 1 - Le début de l'histoire ....    

Revenir en haut Aller en bas
 

Chapitre 1 - Le début de l'histoire ....

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Maraudeurs en Folie! :: L'intrigue! :: Intrigue :: «Chapitre 1» : Le début de l'Histoire-
Sauter vers:  
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit