AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Chapitre 2 - Une étrange 7éme année...
Maraudeurs en Folie!
Le forum a déménagé: http://themaraudersbook.forumgratuit.org/



 
Le forum à déménager !  Rejoignez nous sur:
http://themaraudersbook.forumgratuit.org/

Partagez | 
 

 Chapitre 2 - Une étrange 7éme année...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Destiny
Votre destin est entre mes mains
avatar

Messages : 333
Date d'inscription : 27/01/2011

MessageSujet: Chapitre 2 - Une étrange 7éme année...   Jeu 24 Mai - 1:07

Après une courte nuit pour les étudiants de 1993 et ceux de 1976, il avait été difficile de se lever afin de débuter leur tout premier jour de cours !
Certains se levèrent du pied gauche tandis que d’autres étaient surexcité à l’idée de découvrir une nouvelle année pleine de rebondissement, mais aussi, ravis de retourner à leurs étude (enfin, surtout Granger). Le petit déjeuner avait été rapidement avalé pour certains alors que d’autres s’étaient contentés de rester une bonne heure devant un petit déjeuner copieux, essayant d’en apprendre plus sur leurs parents. Il y avait une bonne ambiance dans la Grande Salle jusqu’à ce que la cloche de l’école sonne et que les étudiants durent se rendre en cours. Certains étaient réellement en retard alors que d’autres étaient à l’avance.

La plupart des élèves se dirigèrent vers les Serres de l’école de magie où ils allaient débuter l’année par un cours de botanique des moins calmes. Deux heures et demie plus tard, après avoir remplit des pots de terres et d’engrais, puis d’avoir couru après les plantes qui se transformaient en hiboux les élèves purent enfin se diriger vers la Grande Salle afin de prendre un déjeuner des plus copieux.
Une bonne partie des élèves s’étaient installés dans le parc après avoir manger. D’autres étaient restés sur les marches de l’entrée où tout simplement encore aux tables en train de boire du jus de citrouilles. Il était sur que l’on ne pouvait percevoir chez certains des étudiants de 1976 une appréhension vis-à-vis du prochain cours. Quand à ceux de 1993, l’excitation était à son comble.
Ils allaient enfin pouvoir observer leur professeur de potion se donner cours à lui-même. Les étudiants sentaient bien que le cours allait tourner au vinaigre. Etait-ce pour cela qu’ils avaient tous accourut dans les cachots de l’école lorsqu’enfin la cloche retentit une nouvelle fois ?

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Severus Rogue
Serpentard/Professeur
avatar

Messages : 682
Date d'inscription : 06/01/2011

Votre sorcier
Année d'étude: 6eme année
Age: 16 ans
Vos liens:

MessageSujet: Re: Chapitre 2 - Une étrange 7éme année...   Mer 30 Mai - 14:06

Chapitre 2
« Une étrange 7eme année... »

Dans sa salle de classe, installé à son bureau, le professeur de potion redoutait pour la première fois de sa carrière de donner cours. Les choses étaient étranges, l’arrivée d’une majorité des élèves de 6eme année de 1976 était apparue la veille en 1993 emmenant avec eux tous les souvenirs et tout ce qui pouvait, parfois, tourmenter Severus aujourd’hui. A commencé par Aliera Bizard, une adolescente qu’il avait aimée, une jeune fille qu’il avait fini par vouloir épouser et qui aujourd’hui était décédé, laissant derrière elle l’amer souvenir d’une triste trahison et sa fille, Némésis. Lily Evans, l’unique véritable famille qu’il avait, elle n’était ni sa sœur, ni sa cousine, une simple voisin à l’impasse du tisseur lorsqu’il était enfant mais elle avait au fil des ans prit une telle importance dans la vie de Severus, elle avait tant représenté pour le jeune homme à l’époque et aujourd’hui elle aussi était morte, laissant à Severus le triste sentiment de culpabilité et de regret qui le poursuivrait toute sa vie. Sans compter la présence des Maraudeurs, dont il se serait volontiers passé. C’était absurde que de leur donné cours, mais Dumbledore n’avait rien voulu entendre et avait insisté auprès de Rogue pour qu’il ne tente pas de changer le cours du temps. Autant lui demander l’impossible car déjà au fond du Professeur Rogue grouillait l’irrémédiable envie de faire quelque chose, il avait cet intime pressentiment que ce qui se déroulait en ce moment n’était autre que son unique chance de réparé ses erreurs.

Il observait un instant l’horloge poussiéreuse de sa classe de potion, le temps s’écoulait et très bientôt ses élèves habituels et ces anciens camarades de classe débarqueraient dans sa classe pour un cours. Se levant, il sorti sa baguette et commença doucement à la faire danser entre ses mains expertes. Sur le tableau regeneratio sanguineus. Le sujet de ce cours. Se dirigeant ensuite vers sa réserve personnelle, il laissa les portes de sa classe ouverte, permettant ainsi à chacun des élèves d’entrer dans sa classe et de s’asseoir directement. Dans un coin de sa réserve, dans une cage couverte d’un drap blanc, le son de grattement se faisait entendre. Si il était impossible de savoir ce qui pouvait se cacher sous ce drap, une chose était sur c’était qu’il s’agissait d’être bel et bien vivant. Attendant un instant dans sa réserve, ce petit coin emplit de potion était quelque part le seul lieu où il se sentait presque en sécurité, les souvenirs de tout ce qu’il avait pu vivre lui revenait doucement en mémoire. Inspirant profondément, il attrapa la cage, ce n’était pas la peine de recasser les souvenirs maintenant. Son visage se durcissait au fur et à mesure qu’il revenait vers sa salle de classe. Il leur avait laissé 5 minutes a partir de l’heure à laquelle le cours était censé commencé, d’un geste franc de la main qui tenait sa baguette il fit fermé derrière lui les portes de sa salle de classe…5 minutes, il estimait que cela suffisait amplement aux élèves pour arriver à l’heure et s’installer en silence. Tenant la cage d’une main, il rangea sa baguette de l’autre alors qu’il se dirigeait vers son bureau d’un pas assuré :

« Vous êtes ici pour apprendre la science subtile et l'art rigoureux de la préparation des potions, je m'attends donc à ce que vous ne compreniez pas grand-chose à la beauté d'un chaudron qui bouillonne doucement en laissant échapper des volutes scintillantes, ni à la délicatesse d'un liquide qui s'insinue dans les veines d'un homme pour ensorceler peu à peu son esprit et lui emprisonner les sens... Je pourrais vous apprendre à mettre la gloire en bouteille, distiller la grandeur, et même à enfermer la mort dans un flacon si vous étiez autre chose qu'une de ces bandes de cornichons à qui je dispense habituellement mes cours. »

Arrivé à son bureau, il déposa sans aucune délicatesse la cage couverte d’un drap blanc, laissant les petites choses à l’intérieur couiner légèrement mais gardant tout le mystère sur ce que pouvait cacher le drap. Il balaya la classe d’un regard froid.

« Mais après tout après 7 ans, je suppose que pour certains d’entre vous, vos petites cervelles auront peut-être retenu quelque leçon…Je l’espère pour vous et pour votre futur juré aux A.S.P.I.C. »

Evitant soigneusement d’observer ses anciens camarade de classe, la voix de Severus était glaciale, sévère, rude, ses yeux perçant parcourait la classe alors qu’il joignit ses mains.

« L’un d’entre vous pourrait peut-être me dire quel sera le sujet de notre cours d’aujourd’hui ? »

fiche par century sex.

_________________
Beyond My Control
If you could envision. The meaning of a tragedy. You might be surprised to hear it's you and me. Have ourselves another fight. And I will make sure to keep my distance. Say "I love you" and you're not listening. How long can we keep this up, up, up? I've given everything i am. All my broken heart beats. Until I know you can understand. what? what might you do? to find out why. i can't love you. i... can't... love... you...anymore ©️Tumblr
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aliera Bizard
Serpentard

avatar
Serpentard

Messages : 1876
Date d'inscription : 06/01/2011
Localisation : Sur un nuage de Poudre de Lutin

Votre sorcier
Année d'étude: 7eme année
Age: 17 ans
Vos liens:

MessageSujet: Re: Chapitre 2 - Une étrange 7éme année...   Mer 30 Mai - 19:24

    Je m’étais laissée trainée jusqu’à la salle de cours de Potion par Severus après notre désastreux cours de botanique. Certes, j’avais eu le temps de prendre une douche rapide et de manger à ses cotés, mais l’idée de me rendre à ce cours me semblait stupide et stressante. Je ne voulais en aucun cas bénéficier des petits papiers du Severus Senior qui j’en étais sur, serait sur mon dos durant tout le cours. Alors que sa version adolescente et tellement parfaite continuait de me trainer, je finis par réussir à me faire lâcher sous prétexte qu’il fallait que je remonte les chaussettes de mon uniforme. Prétexte qui fonctionna à merveille puisque le jeune homme avait finit par le lâcher le temps que je me baisse. Discrètement, j’avais remonté mes bas, mais aussi plonger l’ongle dans la poudre de lutin que je cachais dans mes poches. Le petit sachet était réellement discret. En me relevant, je fis mine de sucer mon doigt comme si je m’étais casé un ongle. Evidement, j’étais persuadée que Severus ne se laisserait pas faire par mon petit jeu, et celui-ci attrapa la dite main, l’examinant surement avec l’espoir d’y voir les restes de ses suspicions… Il fallait bien que je prenne un peu de courage avant de me rendre à ce cours ! Je ne lui avais pas dis ce qu’il s’était passé entre sa version adulte et moi. Je m’étais contentée de le rassurer en lui disant que je me sentais mieux, que je n’avais juste eu qu’un petit choc et que d’après l’infirmière, je devais seulement me reposer un peu.
    J’avais cependant insisté pour ne pas dormir seule et avait donc passé la nuit dans les bras du beau brun, a essayer de trouver le sommeil et le calme dans mon esprit.

    Severus se remit à me tirer en direction des cachots. Décidément, il tenait réellement à être à l’heure. Quand à moi, je sentais déjà que le reste de ma journée serait digne de celle que j’avais passée le jour du suicide de mes parents. Longue, horrible et sans réel intérêt. Lorsqu’enfin son but fut atteins, nous étions assis dans le fond de la salle, l’un à coté de l’autre devant tout le matériel possible dont nous aurions besoin pour son cours. Je ne pouvais m’empêcher de croiser les bras en m’appuyant contre ma chaise, je tirai une tête digne d’un enterrement. A vrai dire, j’avais l’impression d’être allé à mon propre enterrement.
    Observant durant le peu de minutes qu’il me restait pour fuir les étudiants qui entraient dans la salle, je fus stoppée dans mon élan par la porte du cachot qui claquait. Trop tard. Ma dernière chance venait de s’envoler en poussière alors que le professeur avançait à travers la classe, énonçant d’une voix plus que monotone son petit discours sur ce qui allait se dérouler durant ce cours. Par automatisme où déception de n’avoir pu fuir, je m’étais mise à pousser un long soupir d’agonie qui je l’espérais, passerait le plus inaperçu au monde. Lorsqu’enfin le directeur de la maison des Serpentard posa sa question en glissant le regard sur ses étudiants, évitant avec joie et bonheur ses anciens camarades de classes. Je ne pus m’empêcher de me trouver une occupation bien plus passionnante comme… Observer mon voisin de droite. Je me demandais comment celui-ci devait vivre le fait d’avoir un cours avec lui-même. C’était sur que l’on ne me verrait jamais donner des cours. Je n’avais jamais été assez patiente pour pouvoir me concentrer sur un tas d’étudiants assoiffé de savoir.
    Que se passait-il dans la tete de Severus ? Ce fut presque avec un petit sourire moqueur en coin, que je n’avais pu m’empêcher de lui murmurer qu’il était un cornichon. Sous la remarque, j’essayais de ne pas rire. Etrangement difficile lorsque vous êtes légèrement trop décontracté grâce à la poudre de lutin. J’essayais de ne pas pouffer de rire et ce fut seulement à ce moment là que je décroisai les bras, m’installant plus confortablement, croisant les jambes pour coller l’un de mes genoux à ceux de mon voisin et poser la main sur celui-ci (le genoux hein). Coude posé sur la table, j’installai ma tete sur ma main, partant alors dans des rêvasseries qui me porterait loin de ce cours.
    Enfin, c’était bien dévidement sans compter sur la main qui faisait des grands gestes pour répondre au professeur. Levant les yeux au ciel, j’avais déjà retenue la blondinette frisée durant le cours de botanique. Mais plus loin, une petite brune aux yeux verts émeraude avait soudainement attiré mon attention. Elle semblait sage comme une image en buvant les paroles de son père.

    Soudainement, je me détachai de la table (mais pas de Severus) et serra la main que j’avais sur le genou de mon compagnon de cours. Une fois que j’us son attention, d’un léger signe de tête je lui fis remarquer que la brunette qui lui avait fait perdre ses moyens en botanique était non loin de nous. Je savais que le senior ne nous laisserait l’approcher, il devait être aussi protecteur qu’il était envers moi alors… Imaginez avec sa propre chair comment celui-ci pouvait être.
    Je finis par détourner le regard de Severus qui devait surement se mettre à observer la demoiselle. La poudre commençait réellement à me détendre. Mes yeux devaient surement briller d’une malice dont seuls ceux qui savaient ce que cela me faisait, pouvaient se douter de ce qu’il se passait dans mon sang. Je n’étais certes pas défoncé, j’étais juste plus détendue. Apte à recevoir un cours et d’oublier que celui qui le donnait m’avait menacé dans la nuit…

_________________
♪ Aliera Bizard ♫
«Everyone has already imagined myself naked for once!»


Parfois, sous la magie, se cache l'amour.
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Amy Bizard
Gryffondor

avatar
Gryffondor

Messages : 365
Date d'inscription : 19/01/2011

Votre sorcier
Année d'étude: 7eme année
Age: 16 ans
Vos liens:

MessageSujet: Re: Chapitre 2 - Une étrange 7éme année...   Jeu 31 Mai - 18:49

Les choses c’étaient sacrément dégradé durant le cours de botanique, Amy avait à peine levé les yeux sur Dimitri lorsque celui-ci avait tout simplement pété son petit câble pour dire qu’il était un gros dur. Qu’avait-elle à faire avec les critiques d’un mec comme lui ? Absolument rien, c’était ainsi que bien rapidement, la petite blonde était simplement retournée à son activités de base : Dormir. Ce fut cette même Poufsouffle qui avait doucement osé réveiller la Gryffondor lorsque le cours de Botanique c’était acheté. Prochain cours ? Elle jeta un bref coup d’œil sur leur nouvel emploi du temps et soupira, Potion…Ce n’était franchement pas le moment, elle devait déjà supporter de voir l’adolescent coller à sa sœur adoptive, fallait-il sérieusement supporter l’adulte ? Surtout vu la réputation qu’il avait en tant que professeur. Comme bon nombre d’élève, elle se retrouva à la Grande Salle pour le repas de midi, son appétit ne semblait pas vouloir revenir mais elle se força malgré tout à picorer dans un bol plein de cerise juteuse et bien rouge. Les yeux rivés dans le vide, elle restait encore sur la dernière information qu’elle avait eue et qu’elle cachait à absolument tout le monde, y compris ses deux sœurs. Amy avait bien trop peur que cela finisse dans l’oreille de Sirius et celui-ci semblait bien assez lui en vouloir comme ça. Se relevant, elle regarda un instant la jupe de son uniforme, la robe.

« Putain que mes fringues me manques »

Murmura-t-elle pour elle-même, un peu exaspéré, elle observa l’heure, 15 minutes, c’était tout ce qui lui restait avant de devoir se rendre dans les cachots et c’était tout ce qui lui suffisait. C’est en courant qu’elle se dirigea vers la salle commune, attrapant une paire de ciseau qui trainait, elle découpa une majeur partie de sa jupe, c’était asymétrique et surtout plus cours mais elle en avait que faire à présent. Elle savait que Camille lui avait laissé les champs libre pour fouiner dans ses vêtements, ainsi, elle lui emprunta une paire de haute chaussette de laine rose pâle qu’elle mit, l’une était tiré jusqu’à mi-cuisse, l’autre jusqu’au genou. Laissant tomber la robe de sorcier, elle retira sa chemise pour la remplacer par un t-shirt de son amie, les motifs imprimés étaient assez rock à son gout, manquait plus que cette foutu cravate à devoir mettre. C’est sur son bras qu’elle la noua, comme un foulard, un bracelet de tissus. Peu lui importait si on la faisait chier de ne pas avoir la tenue règlementaire mais pour le moment, Amy avait grand besoin d’être tout simplement elle-même.

Les yeux cernés de noir, elle quitta enfin la salle commune, il lui restait en tout et pour tout moins de cinq minutes pour se rendre jusqu’au cachot avant le début du cours. Elle arriva juste à temps, lançant son sac à une table au hasard, celui-ci tomba au pied d’une table qu’elle choisit. S’y installant sans vraiment faire attention à qui s’y trouvait déjà, elle prit place et patientait…Pas très longtemps d’ailleurs, avant d’entendre la porte claqué derrière elle et les pas rapides mais dur du Professeur de Potion. Elle leva un sourcil en entendant son petit monologue d’introduction, sans déconner, c’était Severus là ? Ne pouvant s’empêcher de jeter un œil sur la version qu’Amy connaissait, elle se demandait bien ce qui avait pu se dérouler dans sa vie pour passer de l’adolescent introverti à l’adulte sévère voir un peu sadique. Comme à son habitude, Amy ne leva la main pour répondre à la question, la pauvre demoiselle était une véritable calamité en Potion, c’était beaucoup trop de précision pour elle, beaucoup trop chiant à ses yeux.

Elle balaya alors l’assemblée d’un œil, avant de reposer ses yeux sur le professeur pour voir qui il allait interroger.


_________________
<div style="margin-left: 220px"><object type="application/x-shockwave-flash" data="http://flash-mp3-player.net/medias/player_mp3_mini.swf" width="200" height="20">
<param name="movie" value="http://flash-mp3-player.net/medias/player_mp3_mini.swf" />
<param name="bgcolor" value="#000000" />
<param name="FlashVars" value="mp3=http://www.fileden.com/files/2012/6/4/3312282/Christina%20Petti%20-%20The%20Lonely.mp3" />
</object></div>

<div style="margin-top: -157px"></div></div>
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hermione J. Granger
Gryffondor
avatar
Gryffondor

Messages : 77
Date d'inscription : 12/05/2012

MessageSujet: Re: Chapitre 2 - Une étrange 7éme année...   Ven 1 Juin - 14:44

Le cours de potion était attendu par beaucoup d'entre nous. Je ne savais pas comment le professeur Rogue s'en sortirait mais je tenais à assisté à ce cours. Je n'ai jamais manqué aucun cours de l'année ce n'était pas aujourd'hui que je commencerais. J'avais laissé Harry avec son père et Je suivais Ron. Le cours de botanique avait été mouvementé. Je marchais à côté de mon meilleur ami et le suivis jusque dans les cachots. Je pensais au jeune Severus. Ça devait être bizarre de devoir assisté à son propre cours. Je n'aurais pas aimé être à sa place. Beaucoup de monde était déjà là. On s'installa sur une table du fond sachant que Harry et sûrement James ne voudraient pas se faire remarquer par le Professeur Rogue. Je n'avais pas non plus envie de revivre la première année. Lorsque tout le monde fut arrivé il énonça son cours. Le sujet du cours d'aujourd'hui. J'avais bien une petite idée mais n'étant pas sûre que le professeur m'accorde la parole je préférais me taire. Ce qui allait sûrement surprendre beaucoup de mes camarades. Je ne tenais pas à recevoir de reproche ni même à être à être ignoré. De plus je n'était pour la première fois pas très sûre de ce qu'il avait prévu. Je pensait à une potion de ratatinage puisque le manuel en parlait au premier chapitre du livre mais peut être ne suivrait-il pas le livre à la lettre. De plus le professeur ignorait souvent mes réponses. Il était inutile que je participe pour être ridiculisé. Le jeune Severus aurait sûrement la réponse. Je me demandais s'il allait participé. J'aurais beaucoup aimé voir ça. J'aimais certes moins le manège de cette fille à ses côtés. Le cours allait être long. Quelque chose me disait qu'il serait aussi mouvementé que celui de Botanque. D'ailleurs ce garçon qui était parti en claquant la porte n'était pas présent. Quelque part ce n'était pas plus mal. Beaucoup ici savait que tous les trois avaient un lien particulier et je doute que le professeur Rogue aurait supporté de le voir. J'étais pourtant presque sûr qu'il en aurait profité pour se venger un peu. J'aurais fait pareil à sa place. Les absents étaient souvent vite remarqué. Le cours serait sans doute aussi mouvementé que celui de botanique. D'une part parce que James Potter et Lily Evans participait à ce cours et d'autre part parce que Aliera er Némésis était là aussi. Bien que Lily et James n'aient pas l'air d'être encore proche au point de se marier dans l'heure je supposais que les arrivants du passé étaient impatient de voir un cours donné par un ancien camarade de classe.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
James Potter
Gryffondor

avatar
Gryffondor

Messages : 212
Date d'inscription : 07/10/2011
Age : 25
Localisation : Quelque part dans le château

Votre sorcier
Année d'étude: 6eme année
Age: 16 ans
Vos liens:

MessageSujet: Re: Chapitre 2 - Une étrange 7éme année...   Ven 1 Juin - 18:12

Pendant tout le cours de botanique j'étais à côté d'Harry et j'avais passé pratiquement tout le reste de la mâtiné avec lui. Sirius me faisait la gueule et Remus accompagnait Sirius pour ne pas le laisser seul et Peter suivait la troupe. Bref je me retrouvais donc seul. Pas si seul puisque j'étais avec mon futur fils mais ça m'agaçait que mon meilleur ami me fasse la tête. Le cours de potion s'annonçait avec Rogue comme professeur à la clé. Je n'avais pas la moindre envie d'y aller mais je devais bien avouer que je voulais voir comment il se débrouiller et si il était tout ce que j'avais attendu jusqu'à présent. C'est automatiquement je me plaçais au fond de la salle. J'étais sûr qu'il ne manquerait pas d'envie de se venger puisqu'il le pouvait. Je me préparait déjà à devoir répondre à ses questions où à ses remarques désagréable et je m'en réjouissais d'avance. Tout le monde était là enfin presque l'absence très remarqué de Simms qui avait péter son plomb sur Amy au cours de botanique se faisait sentir ça faisait un idiot de moins à supporter c'était bon signe ça. Je cherchais Lily du regard me demandant ce que ça lui faisait d'assister à un cours avec celui qu'elle avait toujours défendu. Il avait pris bien des rides. Un petit sourire s'afficha sur mon visage en y pensant. Quand tout le monde fut arrivé Mr je sais tout fit son petit discours sur l'art des potions. Du blabla tout ça sérieusement il faisait ça à chaque début d'année ? Une chance qu'a notre époque nous n'ayons pas ces cours sinon je me serais permis de ne jamais participer à un seul de ses cours. Je finis par murmurer à Harry :

«Dis donc il a fumé quoi pour sortir un discours pareil? J'espère qu'il vous fait pas ça à chaque début d'année je vous plein c'est aussi ennuyeux que les histoires de cul de ma grand mère.»

Aliera était devant moi et je savais qu'elle aurait entendu. Il y eu quelques ricanements autour de nous. J'avais peut être parler un peu trop fort. Je sentais déjà que j'aurais du me taire. Je n'avais pas pu m'empêcher de me faire remarquer dans son cours. Je vous assure que c'était parti tout seul je n'avais pas eu pour but en entrant dans son cours de me faire remarquer surtout que je préférais éviter ça étant donner que lui adulte avait l’avantage de savoir ce qu'on ne savait pas sur notre futur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lucius Malefoy
Serpentard
avatar
Serpentard

Messages : 278
Date d'inscription : 19/07/2011
Age : 25

Votre sorcier
Année d'étude: 7eme année
Age: 17 ans
Vos liens:

MessageSujet: Re: Chapitre 2 - Une étrange 7éme année...   Ven 1 Juin - 19:21

Et voici enfin le cours que je redoutais le plus, le cours de potions avec Rogue. Ce n'est pas que je le detestais plus que ça, mais il semblait désapprouver ce que je représentais, les jeunesses dorées, les fils à papa, les sangs purs et tout ce qui allait avec. Il est certain qu'en vérité je désapprouvais intérieurement ces méthodes, ces mentalités, et il m'avait semblé que Séverus l'avait compris au cours de l'année écoulée. Mais que s'était il passé ensuite? Sommes nous restés dans cette relation de respect mutuel sans l'avouer haut et fort, ou nos relations se sont elles dégradées au fil du temps.

D'après ce que j'avais compris à la suite de l'épisode de Potter junior, j'étais devenu quelqu'un de suffisamment connu, allait-il en profiter pour me martyriser pour l'exemple? Il en serait capable j'en suis sûr, lui en voudrais-je ensuite? Je ne pense pas...

Je me suis donc mis en route pour les cachots, direction la salle de potion. Les lieux n'avaient guère changés, toujours aussi dégoutant, toujours aussi oppressant. J'avais beau être un vert et argent, je détestais les cachots et l'ambiance qui s'en dégageaient, j'ai toujours préféré les grands espaces lumineux qu'aux sinistres donjons.
La salle s'emplissait doucement lorsque j’arrivais, je me suis installé sur le côté, ni trop loin, ni trop près, à côté d'un serpentard assez sympathique avec qui j'ai eu l'occasion de discuter, j'espère que je pourrais l'aider, j'avais envie d'être utile, d'arrêter de ruminer dans mon coin, râlant sur le fait qu'on ait été envoyé dans cette époque contre notre volonté...

Et vint Rogue, qui avait assez mal vieilli il faut dire, j'espère qu'au niveau vieillissement je m'en sortirai mieux car là ça donnait pas envie. Il nous déblatéra un magnifique discours ennuyant, que de banalités, voulait il imposer le respect? Impossible de savoir. De mon côté je restai étonnement discret et calme pour un cours, ce n'était pas dans mes habitudes mais bon, je n'allais pas faire le malin sans savoir en quoi consistait la leçon du jour. Je ne pu m'empêcher de soupirer quand je vis Potter&Potter chuchoter ensemble, déjà que séparément ils sont navrant mais alors ensemble ça en est pathétique...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Némésis Rogue
Serpentard

avatar
Serpentard

Messages : 166
Date d'inscription : 27/05/2012

Votre sorcier
Année d'étude: 5eme année
Age: 15 ans
Vos liens:

MessageSujet: Re: Chapitre 2 - Une étrange 7éme année...   Sam 2 Juin - 0:03

    La Potion pour la fille de Severus Rogue, c'était comme passer la journée avec son père, bien pourris mais on devait faire un effort. Ce qu'elle détestait c'était la réaction de son père lorsqu'elle comptait répondre à une de ses questions. Lorsqu'il était dans ses mauvais jours, il ne la regardait même pas et faisait tout pour ne pas l'interroger et aujourd'hui ça allait en être, Némésis le savait. Elle comprenait la situation, faire un cours à soi même junior, ça devait être assez spécial, tout comme d'y assister en compagnie de ses parents qui semblaient en pleine lune de miel adolescente. Le cours de botanique avait été affreux alors revivre ça, Némy avait hésité grandement à aller à l'infirmerie ou à partir se cacher dans la salle de musique.

    En bonne fille à son père, elle avait décidé de rester. Il n'avait pas à supporter ça tout seul, même si elle détestait lui faire plaisir par moment. Elle se rassurait en se disant qu'il n'y avait pas de quoi en faire tout un plat. Elle écouterait le cours que donnerait son père et ne ferait pas attention aux autres individus. Elle arriva après quelques uns de ses camarades, elle se mit à côté de sa meilleure amie, non loin d'elle, elle avait reconnu sa tante Amy, bien entendu en plus jeune et plus punk? Elle savait que sa mère et son père étaient là, mais elle préférait ne pas les regarder, elle concentrait toute son attention sur Severus le professeur de potions.

    Némésis soupire d'ennuis quand il parla, mais le fixa tout du long comme une élève modèle. Il posa la question fatidique qu'elle serait la leçon du jour. Elle leva les yeux au ciel, pour murmurer dans sa barbe.

    C'est pas écrit sur mon front
    Lorsqu'elle regarda à nouveau son père, elle sentit un regard lui trasnpercer le dos et se retourna briévement. Elle en était sure et certaine, elle ne s'était pas trompée, c'était elle. Aprés une seconde de surprise, elle se renfrogna et se retourna évitant que Severus Senior ne le remarque trop vite. Adèle lui donna un coup de pied, pour se pencher vers et chuchoter;

    C'est encore elle qui te fixe comme ça? Faut que t'ailles lui parler
    Je sais chut!

    Elle lança un regard noir à sa meilleure amie, pour qu'elle cesse de parler durant le cours, elle ne voulait surtout pas se faire remarquer. La Lestrange laissa tomber l'affaire et Némésis se reconcentra sur ce qu'il se passait devant elle, espèrant qu'il ne décide pas de l'interroger par surprise, ça n'était pas le jour et il le savait tout à fait.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Chapitre 2 - Une étrange 7éme année...   Sam 2 Juin - 2:15

Un cours de potion avec Rogue junior et senior je dis ça vaut le détour. Je n'aimais pas particulièrement les potions même si j'étais plutôt douée comme dans beaucoup de matière, mais voir le professeur Rogue donner son cours à lui même en version plus jeune serait intéressant à voir alors c'est sans broncher que j'y allais après le cours de botanique qu'on avait eu celui ci ne pouvait être plus qu’intéressant. En cours j'étais toujours attentif et souvent au fond de la salle mais là les places étaient prise. Dommage. Je m'installais donc au premier rang et mis mes lunettes. Même avec mes lunettes je restais belle. Mes cheveux étaient attachés en queue de cheval, ça me donnait un air assez studieux qui m'allait bien malgré tout. Il commença son cours et comme chaque année fit le même discours. Je levais les yeux au ciel. Il demanda l'objet du cours du jour. J'avais bien envie de faire une potion de la chance que j'avais déjà vu l'année passé, au moins je saurais la faire. Et pourquoi un sérum de vérité. C'est donc voyant que personne n'osait prendre la parole que je me lançait sans vraiment avoir demander l'autorisation. Il avait l'habitude je faisais toujours ça et je savais que je risquais à chaque fois une retenue mais je m'en fichais je voulais juste que le cours devienne plus intéressant.

«Un sérum de vérité peut être ? »

Ma voix avait resonnée dans toute la salle et je n'avais pas pour habitude d'être gêné lorsque l'atention était sur moi. Etant à Poufsouffle je jugeais qu'il fallait bien que je me démarque des autres. Nous n'étions pas la maison des oubliés comme disaient certains. On avait aussi nos qualité comme la patiente et la loyauté et dans mon cas j'étais plus loyal que patiente. J'avais toujours besoin de bouger alors autant participer à ce cours afin qu'il bouge et qu'on puisse en voir la fin.
Revenir en haut Aller en bas
Destiny
Votre destin est entre mes mains
avatar

Messages : 333
Date d'inscription : 27/01/2011

MessageSujet: Re: Chapitre 2 - Une étrange 7éme année...   Dim 3 Juin - 18:24

Gain d'indice.


    Félicitation,

    James Potter a actuellement débloqué un indice.

    Harry J. Potter peut apprendre à James que le personnage de Severus Rogue adulte, agit ainsi depuis qu'il la mort de sa fiancée (discrètement qu'Aliera ne l’apprenne pas)



    Destiny

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Severus Rogue
Serpentard/Professeur
avatar

Messages : 682
Date d'inscription : 06/01/2011

Votre sorcier
Année d'étude: 6eme année
Age: 16 ans
Vos liens:

MessageSujet: Re: Chapitre 2 - Une étrange 7éme année...   Lun 4 Juin - 15:47

Quelle matinée ! Le jeune homme venait d’apprendre qu’il était le père de Némésis lorsque celle-ci était entrée dans la serre en Botanique en retard, la langue du professeur avait assez fourché pour que tout le monde se fasse la même opinion que Severus à ce sujet. Et cette étrange journée ne faisait hélas que commencer, alors qu’ils se dirigeaient tous pour le déjeuner à la Grande Salle, c’est à table que le jeune adolescent remarquait que le prochain cours était tout simplement celui de potion. Si en temps normal cela le réjouissait d’avoir potion, là, il se trouvait extrêmement mal à l’aise à cette idée. Il savait avec qui il avait cours et cette situation le mettait dans un sale état. C’était étrange, sans compter le fait que cela offrirait un nouveau sujet de moquerie à bon nombre d’élève. Mais le vert et argent n’était pas un élève du genre à sécher les cours, encore moins lorsqu’il s’agissait de potion, insistant alors auprès d’Aliera pour qu’il l’accompagne, vivre cette épreuve seul lui semblait beaucoup trop étrange mais la Serpentarde semblait vraiment pas vouloir suivre le cours, piquant la curiosité du vert et argent qui se demandait bien ce qui avait pu se dérouler entre elle et son double adulte à l’infirmerie. Il avait fini par avoir raison d’elle, se dirigeant simplement vers les cachots, le jeune homme sentait que son déjeuner avait bien du mal à se digérer tellement il était nerveux.

Installé à une table, il trouvait le comportement de sa compagne se changer petit à petit, elle qui était prête à prendre ses jambes à son cou quelque seconde plutôt semblait à présent résigner à avoir ce cours, sans compter qu’elle ne se gêna pas pour soupirer bruyamment après le discours que son lui adulte venait de faire. Que pensait Severus, l’adolescent, en cet instant ? La nervosité et la mal aise continuait à lui tirailler l’estomac mais il ne pouvait décoller ses yeux de sa propre image. Bon nombre d’élève serait de mauvaise foi, parce que bon nombre d’élève ont toujours trouvé leur professeur ennuyeux, quoi qu’ils puissent dire, quoi qu’ils puissent faire, devenir prof c’était accepter le fait de devenir quelqu’un qui ne passionnera jamais l’assembler a part quelque rare personne…Certes, le discours était direct mais Severus, quelque part, ne pouvait s’empêcher d’admirer cette franchise que, lui, n’avait pas encore. Sentant alors la main d’Aliera se poser sur son genou, il se crispa légèrement sans pour autant la rejeter. A quoi jouait-elle ? Il n’osait pas le lui demander, ni même se tourner vers elle de peur de se faire rapidement remarquer et c’était la dernière chose qu’il souhaitait, la situation était bien assez bizarre comme ça.

Mais il voyait que la jeune fille à ses côtés souhaitait surtout attirer son attention, finissant par déposes ses sombres yeux sur elle, elle lui désigna d’un coup de tête, celle qui plusieurs heure avant, avait été désigné comme la fille de Severus et d’Aliera. La situation ne faisait que devenir de plus en plus bizarre alors que le professeur posait une question. Reposant son attention sur le professeur et le tableau derrière lui…La réponse lui venait en tête naturellement mais il n’était pas possible pour lui d’oser lever la main, ça lui paraissait d’autant plus étrange, aussi…Il préféra regarder les autres élèves et voir leur réaction. Amy semblait sur le point de s’endormir à nouveau, sa sieste en Botanique ne semblait pas lui suffire, James se sentait obligé de faire partager à tout le monde ses commentaires, comme à son habitude, pensant stupidement que dans une classe silencieuse personne ne l’entendrait…Lucius semblait bien discret pour une fois, ce qui devait être sa fille n’était pas plus enclin à répondre et au final ce fut une élève de Poufsouffle qui prit la parole. Dans un réflexe, l’adolescent posa une main sur son front, dépité, étaient-ils donc tous aveugle ? La leçon était noter sur le tableau…Certes, en latin, mais quand même !


_________________
Beyond My Control
If you could envision. The meaning of a tragedy. You might be surprised to hear it's you and me. Have ourselves another fight. And I will make sure to keep my distance. Say "I love you" and you're not listening. How long can we keep this up, up, up? I've given everything i am. All my broken heart beats. Until I know you can understand. what? what might you do? to find out why. i can't love you. i... can't... love... you...anymore ©️Tumblr
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Trent Sloane
Serdaigle
avatar
Serdaigle

Messages : 27
Date d'inscription : 02/06/2012

Votre sorcier
Année d'étude:
Age: xx ans
Vos liens:

MessageSujet: Re: Chapitre 2 - Une étrange 7éme année...   Lun 4 Juin - 16:04

Personne n’avait vu le Serdaigle en botanique et lorsqu’il arriva à la table des Serdaigle pour le déjeuner, l’un de ses congénères ne pouvaient s’empêcher de poser la question à l’élève :

« T’es pas venue en Botanique… »
« Mmmmh… »

Levant les yeux de son grand bol de café, l’air fatigué, il fixait le garçon en question. Un préfet, en plus, il manquait plus que ça. Inspirant profondément, le jeune homme puisa dans ses maigres réserve d’énergie pour lui répondre :

« T’as le sens de l’observation petit, t’ira loin dans la vie… »

Sa voix monocorde semblait, étrangement, intensifier l’acidité de cette remarque qui ne fit qu’augmenter un peu plus la mauvaise humeur du préfet qui se sentait obliger de faire la leçon au Serdaigle ! Après tout, la maison de l’aigle était pour les élèves studieux, ceux qui avaient une soif intarissable de connaissance. Et alors qu’il faisait la leçon, à deux centimètres des oreilles de Trent, celui-ci prit simplement son bol de café chaud qu’il avala d’une traite. Ne répondant pas à l’élève, qu’est-ce qu’il avait à foutre des conseils d’un gamin de 1993 ? En fait, il en avait rien à foutre des conseils des autres d’ailleurs, il vivait sa vie comme il l’entendait et si il voulait dormir jusque midi, et bien il dormait jusque midi, même si ça voulait dire qu’il louperait le cours de Botanique.

« Tu me saoul, je me casse »

Fini-t-il par lui répondre après avoir rempli son estomac de marée noir caféine. Les mains dans les poches, il se dirigeait d’un pas extrêmement lent vers le cachot, il avait cru entendre que le prochain cours serait celui de potion et une petite voix dans la tête de Trent espérait que la salle de cours n’avait pas changé d’endroit…Bah, au pire il louperait un autre cours ou serait en retard, ce n’était pas trop grave. La chemise de garçon n’était pas rentrée dans son pantalon, un bouton du bas était ouvert ainsi que deux du haut…La cravate du garçon n’était absolument pas noué et il la portait simplement sur les épaules…Ça lui faisait étrange de ne pas avoir ses propres vêtements, certes sa garde-robe se résumait à peu de chose et la plus part était de la récupération mais ses fringues dépareillé, troué, délavé et autre lui manquait un peu, là, il avait l’impression d’être un imposteur de lui-même, une mauvaise copie, en d’autre terme l’esprit décalqué du garçon ruminait à ce sujet alors qu’il arrivait à pas lent dans le cachot.

Il s’installa, ni devant, ni derrière, avachit sur sa chaise, il regarda alors le spectacle commencer. L’entrée de Severus ne manquait pas de franchise et malgré qu’il ait terriblement mal vieillit le Serdaigle préférait nettement cette version adulte que l’adolescent trop introverti derrière. Il posa alors le sujet du cours et Trent s’étonna un peu de cette question, le sujet du cours était noter sur le tableau…Haussant les épaules sans s’en soucier, ce fut une demoiselle à l’avant qui, sans lever la main, prit la parole la première...Le visage impassible, il ne put s’empêcher de faire une remarque :


« Tu réponds souvent à une question par une autre question ? »

Soupirant, il enchaina :

« T’a besoin d’une nouvelle paire de lunette, regarde le tableau : regeneratio sanguineus, une potion de régénération sanguine, putain…J’arrive pas à croire que je participe à ce cours… »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sirius Black
Gryffondor

avatar
Gryffondor

Messages : 191
Date d'inscription : 14/05/2012

Votre sorcier
Année d'étude: 7eme année
Age: 16 ans
Vos liens:

MessageSujet: Re: Chapitre 2 - Une étrange 7éme année...   Lun 4 Juin - 17:02

Baillant à s'en décrocher la mâchoire, Sirius s'étira de tout son long et sentit quelques os craquer alors qu'il remontait vers le château aux côtés de son binôme du cours précédent. Peter trottinait derrière ses deux amis, pas très à l'aise non plus avec le duo de Potter. Arrivant dans la Grande Salle, les pas de Sirius se stoppèrent net lorsqu'il fit face aux quatre rangées de tables remplies d'élèves de 1993. Comme allergique à cette ambiance joyeuse et si familière, le Gryffondor fut incapable de faire un pas de plus, laissant les autres élèves derrière lui le dépasser.

"Qu'est-ce qu'y a ?" demanda Peter Pettigrew d'un air sautillant, attiré par l'odeur alléchantes des plats disposés devant les élèves. Remus questionna aussi son ami d'un regard silencieux, mais le malais de Sirius face à tant d'élèves inconnus répondait très clairement à leur interrogation. C'était comme s'ils revivaient leur arrivée dans la nouvelle époque.
"J'ai... J'ai oublié quelque chose. Je vous rejoins."bégaya Sirius en reculant de deux pas. Il savait que ses amis n'étaient pas dupes, mais il espérait aussi qu'ils aient l'intelligence de ne pas le forcer à les suivre. Échangeant un regard, les deux autres Gryffondor acquiescèrent et continuèrent dans le jeune Black jusqu'à une place à la table de leur maison. Grimaçant devant son propre manque de courage, Sirius fit demi-tour et se dirigea vers la tour de Gryffondor.

Heureusement pour lui, tous les élèves ou presque profitaient de leur pause de midi pour déjeuner dans la Grande Salle et c'est donc dans le calme et la solitude qu'il pu calmer ses angoisses. Allongé sur son lit, il soupira longuement. Être dans la Grande Salle ne le rassurait plus du tout, mais c'était les regards de tous les élèves de 1993 qu'il ne pouvait supporter. Il fallait bien qu'il mange, mais le stress lui tordait les boyaux à tel point qu'il serait même incapable de boire.
Pendant un moment, Sirius se demanda s'il n'allait pas tout simplement rester ici pour l'après-midi. Après tout, il n’apprenait pas grand chose de nouveau en cours, et même si c'était le cas, comme une certaine blonde l'avait bien remarqué, il n'emporterait pas son savoir sur le chemin du retour.
En pensant à Amy, le Gryffondor soupira une nouvelle fois en passant inconsciemment sa langue sur ses lèvres. Ça n'avait pas été le meilleur baiser de sa vie, et bien que la groupie avait sûrement rêvé de ce moment des millions de fois, le manque cruel de romantisme avait du gâcher ce moment magique pour elle aussi.

Se redressant brusquement sur son matelas, Sirius Black saisit son sac et sortit de la chambre d'un pas actif. Non, il n'allait pas rester une après-midi entière, seul avec ses pensées. Arrivé en bas de la tour, l'élève de 7ème année saisit son emploi du temps et découvrit avec un froncement de sourcil le prochain cours auquel il avait décidé d'assister. Il savait très bien que la salle de potion était dans les cachots, mais il s'arrêta. Sur son morceau de parchemin était clairement écrit : Severus Rogue.
Bien que Sirius se souvienne avoir vu un clone de Rogue avec 17 ans en plus le premier jour, il avait encore du mal à se dire qu'il y avait quelque part dans le château, la version plus vieille du jeune homme qu'il connaissait. Il était vrai que le Serpentard était un prodigue en Potion, mais de là à devenir professeur à Poudlard, il devait y avoir certains prérequis. Enfin, il était aussi vrai qu'il était aussi barbant et coincé que les professeurs de 1976, alors pourquoi pas.

Une fois arrivé devant la salle de cours, Sirius fut heureux de constater qu'il n'était pas le premier malgré le fait qu'il n'avait pas déjeuner. Élèves de 1993 et 1976 avaient déjà prit place sur des pupitres. Prenant place aux côtés de Peter qui était lui même à côté de Remus, Sirius se laissa tomber sur sa chaise avec peu d'élégance, scrutant les alentours pour apercevoir le phénomène : Vieux Severus.
"Mais t'étais où ?" chuchota frénétiquement le jeune blond. Le pauvre élève semblait plus nerveux qu'au cours précédent. Il n'était pas si mauvais en potion, mais l'idée de suivre le cours d'un Rogue adulte et emplis de rancune contre les Maraudeurs semblait l'inquiéter grandement. "Oh, j'étais tout au bout." mentit Sirius avec un haussement d'épaule indifférent, en ne précisant pas lequel des bouts de la longue table il avait supposément occupé. "On t'avait gardé une place." chuchotta alors Peter d'un air boudeur ce qui lui valu une petite tape amicale sur la tête de la part de son ami canin.

Le Professeur n'était apparemment pas encore là alors que la salle de classe était maintenant remplies d'élèves bougon ou alors impatient de découvrir l'enseignant. Sirius se retourna alors vers le jeune Severus Rogue avec un sourire clairement moqueur. Il s’apprêta à lui demander ironiquement pourquoi il ne prenait pas place à la table du Professeur au lieu de câliner Aliera, mais avant qu'il puisse prononcer le premier mot, la porte de la classe se ferma brusquement, faisant sursauter la moitié des élèves dont Sirius qui faillit tomber de son tabouret.
De la réserve, l'adulte vêtu de noir s'avança entre les rangs, baguette à la main. D'une voix grave monotone et un peu inquiétante, le professeur avait établit les règles de son cours. Sans s'en rendre compte, Sirius l'avait observé la mâchoire grande ouverte. Il était sûr que physiquement, l'adulte ressemblait affreusement à l'adolescent de Serpentard, mais ses traits étaient durs, ses sourcils froncés et sa bouche amère. Ses mots transpirait le mépris et le dédain. Ça n'était pas du tout le petit Rogue, peureux, malhabile et idiot que Sirius s'amusait à tourmenter. L'homme qui avait débarqué était fort, imposant et inspirait une étrange forme de respect.
Lorsque le professeur déposa presque violemment la cage qu'il avait dans la main sur son bureau, Sirius sursauta une nouvelle fois et en profita pour refermer sa gueule ouverte. D'un regard en coin, il fut rassuré que voir que ses deux autres amis étaient tout aussi surprit de découvrir un tel personnage. D'ailleurs, la plupart des élèves de 1976 semblaient dans le même état de choc.

L'échine du jeune brun fut parcouru d'un frisson d'excitation lorsque le professeur lança un regard glacial sur l'assemblée d'élève. Un rictus anima son visage sans qu'il ne se permette réellement de sourire, mais il fallait dire que la situation lui plaisait beaucoup. Ça n'était pas vraiment Severus Rogue qui lui plaisait. Bien que quelque part il état agréablement surprit, admirait et même craignait l'homme imposant, Sirius ne ressentit qu'une seule chose à la vue de cet individu. La même chose qu'il ressentait en regardant Severus Rogue, jeune adolescent de son année. Le fait que celui-ci était adulte et même professeur ne changeait rien.
Croupe relevée, queue battante et langue pendante, Sirius Black avait envie de jouer.
Lorsque Rogue posa la première question du cours, le jeune homme dû se mordre la lèvre pour ne pas l'ouvrir. Tout en lui le sommait de la fermer et de faire profil bas car il était un des élèves que, malgré le fait que ce soit son premier cours avec lui, le professeur ne pourrait jamais encadrer. Plus le silence s'allongeait en attente d'une réponse, plus le Gryffondor avait du mal à se contrôler. Changeant de position toutes les secondes, il attira le regard de ses deux camarades qui le regardèrent avec un air inquiet, sachant très bien que Sirius ne tiendrait pas longtemps. Remus s'apprêtait à répondre pour ne pas laisser le supplice de son ami durer trop longtemps, mais il redescendit sa main levée lorsqu'une fille prit enfin la parole.

Sans voir de qui il s'agissait, Sirius eu du mal à contenir son fou rire. L'interrogation de la jeune fille semblait tendre à l'ironie lorsqu'on pouvait voir que sur le tableau était marqué en assez grand : "regeneratio sanguineus". Si Sirius avait put voir qui avait prit la parole, il aurait peut-être comprit que les lunettes de la Poufsouffle ne servaient pas à grand chose.
Une voix trop étrangement neutre que tout le monde ne peinait pas à reconnaitre s'éleva alors. Se retournant pour chercher Trent dans les rangées d'élèves, Sirius fut étonné de le trouver assit à un pupitre, près à participer. Celui-ci répondit même à la question, partageant l'étonnement de son ami. N'avait-il pas put résister à la curiosité de voir Vieux Severus en action ? Non, il devait sûrement être arrivé là par hasard se dit alors Sirius en haussant les épaules amusé.
La bonne réponse sembla enfin être donnée par le flegmatique Serdaigle, mais avant même que Severus Rogue puisse confirmer, Sirius craqua.

"Je sais bien qu'on est une bande de cornichons, mais j'ai cru qu'on était ici pour un cours de Potion et pas de lecture latine, Professeur." nargua-t-il de son ton habituellement hautain et dédaigneux.
Peter lui donna un coup de coude discret et Remus lui lança un de ses regards "tu fais une grosse erreur", mais le sourire irritant qui avait prit place sur le visage de Sirius Black était ineffaçable. Il s'amusait beaucoup trop.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Severus Rogue
Serpentard/Professeur
avatar

Messages : 682
Date d'inscription : 06/01/2011

Votre sorcier
Année d'étude: 6eme année
Age: 16 ans
Vos liens:

MessageSujet: Re: Chapitre 2 - Une étrange 7éme année...   Lun 4 Juin - 17:50

Droit comme un i, froid comme la pierre, le professeur se sentait toujours las lorsque, sur une simple question, le silence régnait dans la salle, mais ce genre d’instant où le silence était roi laissait le loisir au Professeur d’observer un à un les élèves présents, leur réaction, leur geste, d’entendre le moindre soupire, le moindre chuchotement et il en prenait muettement note. Ses yeux se baladaient à présent sur chacun des visages présents, le duo des Potter ne resterait pas bien longtemps ensemble, il se le jurait dès maintenant. Il restait de marbre, faisant mine d’entendre aucune des moqueries, tout ce qu’il voulait pour le moment c’était une main levée, une main intéressante, quelqu’un à désigner, il avait presque vu la main de Remus s’élever et Severus l’aurait très certainement désigné par dépit. Lupin était l’un des maraudeurs qu’il détestait le moins même si il restait un maraudeur et par conséquent, un ennemi juré même pour l’adulte qu’il était aujourd’hui. Aucune main intéressante et de toute façon, une petite poufsouffle au premier rang jugea bon de ne pas avoir besoin de lever sa main pour répondre…Et le pire, pour répondre une ânerie, mais avant qu’il n’ait pu avoir le loisir de lui décocher une cynique remarque ce fut la voix si flegmatique d’un élève qu’il avait connu étant adolescent qui s’éleva. Trent Sloane, une énigme pour le Rogue d’aujourd’hui qui connaissait le futur du Sloane d’hier. Mais la cerise sur le gâteau fut l’intervention de Sirius Black. Ses sombres iris se fixèrent sur le chien galeux qu’il était, aucun rictus sur ses lèvres, juste le mépris dans ses yeux. Il inspira, détournant son regard de Black pour pouvoir observer l’assemblé.

« Je vois que le flegme et l’idiotie des années 70 est contagieuse…On va remédier à ça tout de suite… »

Sortant sa baguette, il pointa en premier la jeune Amy Bizard dont l’accoutrement ne plaisait guère à Rogue, elle se retrouva avec l’habituelle uniforme de Poudlard, continuant le manège sur Trent qui se retrouva la gorge serré par un véritable nœud de cravate et une chemise correctement boutonnée, et enfin…Il pointa sa baguette sur Aliera…Murmurant une formule presque inaudible, un « accio » qu’on pouvait lire sur ses lèvres, tendant sa main libre, le petit sachet se posa tranquillement au creux de celle-ci.
Une seconde formule incendia et mis en poussière la poudre lutin récupéré, il aurait pu mettre la jeune fille dehors mais quelque part le Professeur Rogue jubilait à l’idée de devoir la corriger, il connaissait par cœur les lacunes de cette demoiselle et surtout, il connaissait par cœur le dégout de la jeune fille à faire face à ses défauts.


« Nous sommes en 1993 et j’entends bien à ce que nous le restions…Il n’y a pas de concours ici, pas de club de slughorn… »

Et il fit alors quelque chose qu’il rebutait de faire :

« 50 points de moins pour Serpentard…25 de moins pour Poufsouffle et Serdaigle, 150 de moins pour Gryffondor… »

Le ton acerbe, direct et coupé laissait clairement entendre à chaque élève présent qu’ils avaient tous plutôt intérêt à ne pas essayer de redire en quoi que ce soit la décision du Professeur. Reposant ses yeux sur Aliera, il suffisait de le voir pour comprendre que ces points enlevé n’étaient qu’un début.

« Miss Bizard, nous nous reverrons au cours de deux heures de retenue »

Et enfin, ce fut à cet instant précis qu’on pouvait presque voir un rictus se dessiner sur les coins des lèvres de Severus alors qu’il se tournait vers Sirius…S’avançant vers celui-ci, l’homme regardait de haut l’adolescent. Posant ses mains à plat sur le bureau où était installé le jeune homme, il gardait malgré tout une bonne distance entre lui et l’élève, préférant ne pas se pencher pour marquer une certaine supériorité, il savait à quel point cela pouvait hérisser le Gryffondor.

« Quant à vous, Black…Sachez que si vous compreniez ne serait-ce que l’essentiel de la langue latine vous auriez pu, peut-être, évitez le désastre t’emmener vos camarades et votre personnes à cette époque, alors oui…Vous êtes l’exemple type d’un cornichon incapable de réfléchir avant d’agir. »

Les mots étaient prononcés lentement, presque haché, laissant tout le plaisir à Sirius de savourer chacun d’entre eux et laissant ainsi tout le plaisir à Severus de voir les ravages de ses paroles dans les yeux de son interlocuteur. Il semblait, en cet instant, que les rôles c’étaient tout simplement inversé. Retournant à son bureau, et rangeant par la même occasion sa baguette dans sa robe noir, il refit face à l’assemblée.

« J’espère pour vous que vous serez capable de fabriquer cette potion, vu vos capacités en la matière j’aimerais, autant que possible, éviter d’avoir des morts accidentelles à mon cours… »

Joignant ses mains, il reprit rapidement la parole :

« Mais avant de risquer vos "précieuses" vies en passant à la pratique, une question d’une facilité enfantine ! Histoire de rattraper votre chutes vertigineuse dans les abysses de l’imbécilité : Quels sont les effets de cette potion mais surtout quel en est l’ingrédient principale ? »

Une question qui ne serait pas aussi facile malgré les dires du Professeur, bien qu’il suffisait d’un peu de logique et de déduction pour trouver l’ingrédient principale de tout antidote…

NDA:
 

EDIT:
 

_________________
Beyond My Control
If you could envision. The meaning of a tragedy. You might be surprised to hear it's you and me. Have ourselves another fight. And I will make sure to keep my distance. Say "I love you" and you're not listening. How long can we keep this up, up, up? I've given everything i am. All my broken heart beats. Until I know you can understand. what? what might you do? to find out why. i can't love you. i... can't... love... you...anymore ©️Tumblr
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lucius Malefoy
Serpentard
avatar
Serpentard

Messages : 278
Date d'inscription : 19/07/2011
Age : 25

Votre sorcier
Année d'étude: 7eme année
Age: 17 ans
Vos liens:

MessageSujet: Re: Chapitre 2 - Une étrange 7éme année...   Mer 6 Juin - 2:03

Je suivais attentivement ce qui se passait devant mes yeux. En temps normal j'aurais été le premier à répondre au prof, le premier à mettre le bordel tout simplement, mais là c'était différent, j'étais devant Rogue version Sénior, et je savais qu'il serait mieux que je me tienne à carreau. Dans tous les autres cours je savais que les professeurs n'avaient rien qui n'était pas déjà de notoriété publique à me lancer à la figure, et puis j'avais mon statut de Préfet en Chef. Là j'étais devant lui, il savait des choses sur moi que je connaissais pas, il pouvait me lancer tout cela d'une traite. Il valait mieux qu'au cours du premier cours je fasse au moins abstraction de mon aptitude à faire n'importe quoi.

Ce sont les réponses de Rogue qui confirmèrent mes choix, visiblement il était devenu plus... strict avec l'âge. Oh ça lui allait assez bien, il imposait le respect quoi. Je ne pu m'empêcher de sourire quand je le vis répondre sèchement à Sirius. Comme c'était agréable de voir ce petit bouffon de Black se faire remettre à sa place, enfin je m'attendais à ce qu'il réponde à son tour, il en était tellement capable...

Enfin je me concentrai un peu plus sur le sujet du cours, on avait perdu 50 points grâce à Aliera, ça pouvait être un minimum intéressant de participer constructivement pour faire gagner des points à Serpentard.

Je levai donc la main, le coude toujours appuyé sur la table, puis, après avoir attendu qu'il le remarque bien je dis :


"Si c'est une sorte d'antidote, l'ingrédient principal est surement un Bézoard, puisque c'est l'ingrédient principal de la plupart des antidotes."


Avais-je bon? Rien n'en était moins sûr, tout ce que je savais c'est que j'avais participé au cours et puis, si c'était bon, pouvoir répondre à la place de la Miss je-sais-tout, Granger, ça ne pouvait que satisfaire encore plus mon égo.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aliera Bizard
Serpentard

avatar
Serpentard

Messages : 1876
Date d'inscription : 06/01/2011
Localisation : Sur un nuage de Poudre de Lutin

Votre sorcier
Année d'étude: 7eme année
Age: 17 ans
Vos liens:

MessageSujet: Re: Chapitre 2 - Une étrange 7éme année...   Mer 6 Juin - 5:17

    Je dus retenir un petit cri d’indignation lorsque le sachet de poudre qui était dans la poche de ma jupe s’envola. Le Severus adulte venait de bruler celui-ci. Mettant aux yeux de tous ceux qui étaient présent mon petit défaut pour l’amour des drogues. Lâchant le genou de Severus Junior je m’étais remise à croiser les bras, cette fois pour m’empêcher de faire quelque chose que je finirai par regretter. La couleur habituellement brune de mes cheveux avaient viré en un rouge des plus sombres et s’étaient frisés sous le seuil de la colère. Je ne pouvais m’empêcher d’être furieuse contre ce que venait de faire notre nouveau professeur de Potion et d’un coté, je savais parfaitement que je ne pouvais pas m’en prendre à la version adolescente qui était parfaitement innocente. Il n’avait même pas remarqué que j’étais sous l’effet de la poudre de lutin.
    Ecoutant donc le petit discours du professeur de potion, je ne pus m’empecher de faire une grimace lorsque celui-ci me colla durant deux heures… en sa compagnie ! Pourquoi avec lui ? Etait-ce une sorte de jubilation personnelle ? J’étais persuadée qu’il prenait un malin plaisir à me donner des points en moins. Pire ce devait encore mieux que des préliminaires. Il se vengeait de toutes les disputes et de toutes ses choses que je lui avais fais faire durant cette dernière année… ainsi que toutes celles que je n’avais pas encore effectuée.
    L’injustice à l’état pur lorsque le professeur détourna les yeux de moi, alors que je le fusillais de ceux-ci, pour cette fois descendre Sirius. Oui, Severus senior prenait son pied. En ce moment, juste la possibilité de faire passer son adolescence difficile entre nous tous, s’offrait à lui. Renfrogné dans mon coin, j’avais un réel besoin de contrôler mes émotions et encore plus mes actes.

    Alors que plus loin, Lucius prit la peine de répondre à la question du professeur de Potion, moi, je fixais droit devant, essayant de ne pas regarder l’adolescent à mes cotés mais aussi l’adulte. Le mur me sembla à ce moment, tout à fait propice à un intéressement intensif. J’étais partie pour avoir une touffe de cheveux rouge durant tout le cours. En l’espace de seulement quelques minutes, Rogue, m’avait poussé à bout. Et plus je pensais à ce sachet de poudre qui était partit en cendre, plus mes cheveux étaient rouge. Il m’était réellement impossible de me calmer et malgré la drogue qui coulait dans mes veines, j’avais cette terrible envie de me lever et de quitter ce cours. Maintenant.
    Ecoutant d’un air distrait Lucius donner une réponse bien plus qu’évidente, je recherchais une sorte d’échappatoire. Je ne voulais pas rester ici à supporter une vengeance stupide de la part de l’adulte… Du moins. Je ne la méritai pas. Je ne savais pas ce que je lui avais fais dans le futur, mais il était clair et net que cela l’avait réellement détruit et rendu aussi froid que la pierre. Tant bien que mal, j’essayais de penser à autre chose. Autre chose que la tenue stricte de celui-ci, de cette voix monocorde sans vie et de ses yeux noirs que j’aimais tant perdre toutes les lueurs et sensations que j’avais pu y trouver.

    Si pour le jeune Severus se retrouver face à sois durant un cours pouvait paraitre difficile, imaginez ce que moi, je pouvais ressentir. Ce que je pouvais ressentir quand l’homme de ma vie m’envoyait sur les roses comme la plus hideuse des bouses de dragons, comme la chose la plus stupide qui avait pu exister ces dernières années. Comme une ville chaussette qui avait perdue sa moitié.
    Sans savoir réellement pourquoi, je devins nerveuse. Remuant sur ma chaise, je m’étais mise à balancer l’un de mes pieds… ce qui, rappelez-vous mon genou collé contre celui de Severus, allait surement rapidement agacer mon voisin. Mais que voulez-vous ? Je ne savais comment faire passer toutes les émotions qui me traversaient.
    Supporter le Severus Rogue adulte, acariâtres, froid et limite sadique durant tout le temps que je passerai ici, dans cette année, allait se révéler un pari à tenir bien difficile. Lorsqu’enfin, je détachai mon regard de ce stupide mur, ce fut pour le poser sur Sirius et lui offrir exactement celui que je lui avais lancé lorsqu’il avait lancé la formule. Tout ca arrivait à cause de lui. A cause de son insatisfaction à ne pas être dans l’action, à ne pas prendre de décision avec les autres. Tout ca, à cause de son coté nombriliste. Il n’avait pas eu l’envie d’attendre que nous renvoyons notre problème à leur époque et maintenant, nous le payions tous. L’observation du jeune homme s’arrêta lorsqu’un pincement entre mes deux yeux se fit ressentir. Voila que je commençais à avoir mal à la tête. Frottant du bout de deux doigts l’endroit, je ne pus m’empêcher de fermer les yeux, restant avachie sur ma chaise. Il ne pouvait pas m’empêcher de me tenir droite.

    Il était devenu certains dans ma tête qu’il allait être hors de question pour ma part de participer à ce cours. Maintenant, les choses allaient vraiment devenir plus difficiles.


_________________
♪ Aliera Bizard ♫
«Everyone has already imagined myself naked for once!»


Parfois, sous la magie, se cache l'amour.
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hermione J. Granger
Gryffondor
avatar
Gryffondor

Messages : 77
Date d'inscription : 12/05/2012

MessageSujet: Re: Chapitre 2 - Une étrange 7éme année...   Sam 9 Juin - 15:05

J'avais bien fait de me taire. Je n'avais pas fait attention à ce qui était inscrit sur la tableau bien trop préoccupé par mes propre pensées. Je m'en voulus tout de suite de n'avoir pas vu ce tableau. Évidemment c'était du latin. Régénération sanguine. Voilà un cours qui promettait d'être intéressante et pourtant il commençait très mal. Les bavardages ne cessaient pas et tout le monde essayait de participer. Je levais les yeux au ciel durant certains commentaires, surtout celui de ce Serdaigle qui s'en prenait à Roxanne. Je n'aurais pas aimée être à sa place. Au moins elle avait fait avancer le cours mais j'avais l'impression que l'anarchie n'était pas loin. Rogue stoppa toutes les conversations. Son habituelle froideur stoppa toute les conversations et les sentences tombèrent. Il se vengeait de toutes ce que les élèves de son époque lui avait fait subir et étonnement je fus très surprise qu'il enlève aussi des points à Serpentard. Certes beaucoup moins de points que pour chez nous mais il en avait quand même enlevé. Il demandait l’ingrédient principale. Je pensais immédiatement a du sang neuf. La théorie de Lucius était vrai évidemment c'était logique, on l'avait vu en première année le bézoard était l'antidote principale de tout sort mais la potion portait son nom. Régénération sanguine. C'était une potion qui reconstituait le sang à partir si je ne me trompe pas et vous vous doutez que je me trompe rarement, de sang neuf. Pourtant je ne dit une fois de plus rien. Rogue de toutes façons il ne me donnerait pas la parole. J'en étais persuadé. Je savais que je pouvais toujours tenté mais je me sentirais trop mal à l'aise s'il me rabaissait comme à son habitude devant tout le monde et surtout devant lui jeune et devant cette petite peste d'Aliera. J'attendais patiemment de voir la suite de ce cours. Ron était à mes côtés et je le regardais me demandant pourquoi il n'avait pas parler à Harry depuis la veille je ne les avaient pas vu l'un à côté de l'autre je me demandais ce qu'ils avaient tous les deux depuis l'arrivé des élèves du futur. Tout était compliqué. Encore une année qui serait loin d'être de tout repos. Je restais attentif a tout ce qui se passait autour de moi et à toutes les remarques que Rogue pourrait faire en prenant des notes. Sur mon parchemin j'avais noté le titre de la potion et mon manuel était déjà sorti. Ma plume était posée à côté de mon manuel et j'attendais juste de pouvoir écrire les quelques ingrédients qu'il nous faudrait et les conseils que donnerait le professeur. J'avais toujours été une élève attentive et sérieuse en toutes circonstances même si je ne disais rien je n'en pensais pas moins.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Némésis Rogue
Serpentard

avatar
Serpentard

Messages : 166
Date d'inscription : 27/05/2012

Votre sorcier
Année d'étude: 5eme année
Age: 15 ans
Vos liens:

MessageSujet: Re: Chapitre 2 - Une étrange 7éme année...   Sam 9 Juin - 22:11

    La situation était en train d'empirer, les remarques fusaient, les conversations intimes se multipliaient. Némésis inspira très profondément. Elle avait tellement envie de quitter la salle, qu'elle tourna machinalement son regard vert en direction de la porte. En présence d'un autre professeur et dans d'autres circonstances, elle n'aurait pas hésité une seconde. Mais là, elle n'eut pas le courage de sortir, ça aurait attisé la colère de son père qui semblait perdre patience. Lorsque la poufsouffle tenta de répondre à la fameuse question, Némésis soupira de soulagement, au moins un truc de fait. Cette réponse engendra les foudres d'un serdaigle, qu'est ce qu'il avait débile celui là. La serpentarde leva les yeux au ciel d'agacement. Et pour en remettre une couche, voilà Sirius qui faisait un commentaire à Severus Senior. Némésis savait que son père détestait ce genre d'attitude, il en avait puni pour moins que ça. Et voilà, c'était partit la machine Rogue se mit en marche, un instant Némésis eut peur que la colère de son père lui retombe dessus, ses cheveux s'allongèrent de quelques centimètres et ondulèrent, comme lorsqu'elle souhaitait se cacher derrière quelque chose, sa folle chevelure aidant. Elle posa ses mains sur son bureau, ses ongles enfonçant le bois sans succès. Rogue souhaitait une réponse et Rogue fille était tellement perdue dans ses pensées qu'elle n'avait qu'à peine écouté ce que son père souhaitait. Elle savait qu'elle n'aurait pas grand chose à dire et qu'un lèche botte finirait par répondre, comme toujours. Malefoy fut le lèche botte en question, Némésis se tourna vers lui le détailla du regard, pas mal du tout et avec une cervelle, c'était rare de nos jours. Elle soupira à nouveau et tenta de se concentrer à nouveau. Pendant ce long moment, elle fixait son père se concentrant sur lui pour ne pas avoir à regarder ailleurs, il avait bien fallu regarder Aliera lorsque Rogue la désigna pour la punir. La future de la demoiselle devint rouge de colère, qu'est ce qu'elle avait bien pu faire, Némy n'en savait rien, même si elle avait quelques doutes. Sa tête posait sur une main, elle avait fixé sa mère et son père, espérant qu'ils dégagent de ce cours, cette proximité qu'ils avaient la mettait mal à l'aise. Tout le monde s'était calmé depuis l'intervention de Severus, ça n'était nettement pas plus mal. Némésis se concentra à nouveau quelques instants, essayant de ne pas prêter attention à Adèle qui la dévisageait sans cesse. Pour éviter, d'avoir à croiser le regard de son amie, elle se tourna un peu plus vers la droite, son regard se posa alors sur Granger, Hermione Granger, la sang de bourbe et lèche botte de première. Et bien, pour une fois, la lèche botte ne disait rien. Némésis sourit de satisfaction, son père faisait peur à pas mal d'élèves et elle en était assez fière.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dimitri Simms
Serpentard
avatar
Serpentard

Messages : 206
Date d'inscription : 18/02/2012

Votre sorcier
Année d'étude:
Age: 17 ans
Vos liens:

MessageSujet: Re: Chapitre 2 - Une étrange 7éme année...   Dim 10 Juin - 0:55

Le prochain cours était celui de potion. J'étais retourné dans la salle commune après l'incident du cours de botanique qui m'avait mis en rogne. Me demandant si j'irais où pas à ce fameux cours que Rogue donnait. Dans ma tête il était clair que non. Inutile d'aller s'abrutir à un cours de potion que j'avais déjà fait par le passé. Si on regardait les fait je n'étais plus en septième année et je n'avais plus rien à faire à Poudlard. Malheureusement Sirius Black nous avait tous fait atterrir de nouveau à Poudlard et j'étais obligé de rester là à subir ce que tout le monde subissait. J'étais assez curieux de voir comme le vieux se débrouillerait pendant un cours. Si j'y allais maintenant je n'aurais que facile dix minutes un quart d'heures de retard. Je me ferais encore une fois remarquer mais puisqu'il semblait que c'était dans mes habitudes de ne pas faire ce que je pensais, je décidais de me lever du canapé trop confortable et quittais la salle commune. Les cours de potion n'étaient pas très loin de notre salle commune. J'allais gagner du temps. Je traînais un peu les pieds refusant d'arriver à la bonne heure et déjà j'entendais des voix dans la salle de classe. Il y avait déjà du mouvement. Hoho le vieux Rogue serait-il déjà perdu face à ses anciens camarades de classe ? Rien que d'évoquer cette idée me réjouissait d'avance. J'entrais discrètement dans la salle au moment où le professeur posait sa question sur la régénération sanguine. La réponse me parut bien plus qu'évidente et tous les commentaires qui fusaient me firent sourire. Je restais un moment contre la porte visiblement personne n'avait remarquer mon entrée. Je pouvais me montrer discret quand je le voulais. J'attendis que les autres finissent de jacasser pour faire part de ma présence. Ayant vu ce que je voulais voir je ne comptais pas rester à ce cours et repartirais une fois qu'aurais profiter de l'instant pour me venger un peu de Rogue.

«Ce cours devrait être interdit pour abus de conneries. L'ingrédient principale c'est du sang neuf. Evidement le bézoard doit faire parti de la composition comme Lucius l'a dit c'est un des principaux antidote. Régénération sanguine c'est reconstituer le sang usé par du sang nouveau. Sur ce je pense que ce cours ne me sera d'aucune utilité. Vous m'en voudrez pas mais je repars d'ou je viens. Jouer encore une fois les cocus c'est pas ce que je préfère.»

Évidement j'avais aperçus Rogue junior et Aliera l'un à côté de l'autre et assisté à ça me dérangeais beaucoup. Apparition éclaire de ma part. Au moins il avait sa réponse. Je me fichais de savoir si je dérangeais où pas le déroulement de ce cours dont je n'avais pas besoin. Je savais que toute l'attention était sûr moi et j'adorais cette sensation bien que cela dépende pourquoi. Dans le cas présent je faisais mon intéressant et c'était ce qu'il me fallait pour reprendre un tant soit peu confiance en moi. Je me retournais déjà pour partir me redressant de l’appuie de la porte où je m'étais appuyer tel une star de cinéma faisant sa sortie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Severus Rogue
Serpentard/Professeur
avatar

Messages : 682
Date d'inscription : 06/01/2011

Votre sorcier
Année d'étude: 6eme année
Age: 16 ans
Vos liens:

MessageSujet: Re: Chapitre 2 - Une étrange 7éme année...   Dim 10 Juin - 14:29

Le calme était revenu, les élèves de 1993 semblaient presque dévisager ceux de 1976 suite à cette perte colossale de point qui mettait les sabliers en négatif en ce début d’année. Tant mieux, plus les deux époques se détesteraient et moins les informations sur leur futur leur échapperaient. Remarquant la chevelure rouge vive d’Aliera, il ne pouvait s’empêcher de sourire intérieurement bien qu’extérieurement il restait toujours de marbre. Balayant d’un regard la classe, il vit une première main se lever des suites de sa question. Lucius Malefoy ! Bien ! Il acquiesça en regardant le jeune homme, lui faisant ainsi savoir qu’il pouvait prendre parole. Sa réponse ne manquait pas de sens, c’était logique mais hélas il oubliait une petite chose. Une petite chose qui avait son importance et que le professeur s’apprêtait à expliquer lorsque les massives portes de sa salle de classe s’ouvrir. Rentrer discrètement en Potion relevait de l’impossible, l’humidité des cachots et les portes massives de bois qui servait d’entrer faisaient que celle-ci grinçait lorsqu’on les ouvrait trop lentement et les ouvrir rapidement n’avait rien de plus discret non plus ! Croisant les bras, il fixa Dimitri, celui-ci semblait avoir décidé de faire l’honneur à tout le monde de venir assister à son cours. Son petit air supérieur, son regard qui signifiait « je m’en fou trop de ce cours, c’est le regard des autres que je veux ». Ce gars ne vivait donc que pour ça, pour qu’on le regarde, ne supportant ni l’humiliation, ni l’oubli. Un sourire trop discret c’était dessiné sur les fines lèvres du professeur qui fixait l’élève. Allez, vas-y, ouvre ta bouche qu’on rigole. Et il le fit, il ouvrit la bouche.

Maintenant qu’il avait fini, il ne semblait pas assez courageux pour pouvoir supporter la réaction de l’adulte. C’est dans un réflexe et un geste vif qu’il sorti à nouveau sa baguette, fermant les portes de sa classe sous le nez du Serpentard, l’empêchant tout simplement de quitter la classe. Pas avant qu’il en ait terminé avec lui.


« Restez donc M. Simms…Vous qui aimez tant qu’on vous regarde, je vous promets que vous n’allez pas être déçu. »

Rangeant sa baguette, il joignit ses mains.


« Rappelez-moi la définition du mot Antidote ? Cependant, M. Malefoy, votre déduction n’était pas mauvaise dans l’immédiat même si nous n’en trouvons pas dans cette potion… »

En effet, la potion de régénération sanguine n’avait rien d’un antidote. Même si il s’agissait d’une potion pour soigner, elle ne soignait pas les poisons, ou les enchantements, c’était là toute la subtilité du mot Antidote. Mais il n’en avait pas terminé, fixant toujours Dimitri.

« Alors, nous venons à l’intervention si…Extraordinaire de M. Simms »

Le ton de sa voix laissait entrevoir toute l’ironie de sa phrase.

« Du sang neuf….M. Simms, vous êtes censé avoir passé vos aspics en 1976 non ? Je vois d’ici votre note en potion… Connaissez-vous le nombre de type de sang humain ? Et ne me dites pas qu’il faut utiliser le sang du blessé, si celui-ci a besoin d’une potion de régénération sanguine ce n’est pas pour qu’on lui en reprenne par la même occasion. Mais vous avez raison sur un point M. Simms »

Les mains toujours jointes, ses yeux sombres rivés sur le Serpentard, il enchaina :


« Ce cours vous est interdit pour abus de connerie…Et j’enlève dix points de plus à Serpentard pour la même réponse. Merci de nous avoir fait l’honneur de votre présence, vous pouvez retourner à vos lamentations maintenant. »

Tournant délibérément le dos à Dimitri, le professeur s’approcha lentement du tableau :


« Après cet exemple navrant de stupidité, pourrais-je peut-être avoir une bonne réponse ? »

Refaisant face à la classe, attendant qu'une nouvelle main se lève. Intérieurement, Severus était frustrée à l'idée d'avoir ôté des points à sa propre maison, une technique comme une autre pour creuser le faussée entre les élèves des deux époques différente...


_________________
Beyond My Control
If you could envision. The meaning of a tragedy. You might be surprised to hear it's you and me. Have ourselves another fight. And I will make sure to keep my distance. Say "I love you" and you're not listening. How long can we keep this up, up, up? I've given everything i am. All my broken heart beats. Until I know you can understand. what? what might you do? to find out why. i can't love you. i... can't... love... you...anymore ©️Tumblr
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
James Potter
Gryffondor

avatar
Gryffondor

Messages : 212
Date d'inscription : 07/10/2011
Age : 25
Localisation : Quelque part dans le château

Votre sorcier
Année d'étude: 6eme année
Age: 16 ans
Vos liens:

MessageSujet: Re: Chapitre 2 - Une étrange 7éme année...   Dim 10 Juin - 17:33

Ce cours était un véritable enfer. Rogue avait fait taire tout le monde et avait enlevé 150 points pour gryffondor. Oh pitié que le temps passe vite. C'était une horreur d’assisté à ce cours. Évidemment comme les mauvaises nouvelles n'arrivent jamais seul Simms décida de faire son entrée maintenant. Le vieux Rogue avait l'air de toujours détesté tant celui là. Il trouvait toujours le moyen de se faire remarquer. Encore plus que moi. J'étais d'accord sur un point. Cours interdit pour abus de connerie. Cette phrase me fit bien rire. Il était peut être à Serpentard mais il avait du répondant. Je ne l'avais jamais vraiment trouvé très net et même j'avais toujours trouvé qu'il devrais aller voir un psy. Je m'affalais sur ma table jugeant que ma présence n'était pas nécessaire. Avec un professeur comme Rogue je pourrais toujours n’avoir qu'un T à mes ASPICS. Les potions étaient loin d'être ma matière préférer. J'aimais bien faire exploser des pétards dans certaines potions mais je me disais que ce n'était pas le moment de le mettre encore plus en colère. Cette potion me déprimais déjà totalement. Je redressais la tête après le conflit auquel on assistait. Quelque chose me disait que le serpentard ne se laisserait pas si facilement humilier et que du coup on aurait sûrement le droit à un autre échange verbale entre les deux. Pour une fois que ce n'était pas moi qui attirait l'attention. Je préférait autant rester discret après le désastre de tout à l'heure. Je ne tenais pas à faire perdre plus de points à notre maison, même si nous n'étions pas de la même époque ça revenait au même pour moi. Si nous pouvions faire gagner ma coupe à une autre époque que la mienne c'était gagnant pour les élèves de cette époque. Et puis je ne tenais pas à ce que j'ai mauvaise influence sur Harry. En plus Lily n'était pas très loin et du coup j'en avais déjà trop dit. Elle m'en voudrait sûrement encore pour avoir pertubé le cours de Mr Rogue qu'elle appréciait tant. De nouveau je m'étalais sur ma table. 'Au secours'. Ce cours était un véritable désastre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Chapitre 2 - Une étrange 7éme année...   Dim 10 Juin - 17:49

Évidemment ma réponse était entièrement fausse. Je n'avais pas pris la peine de regarder le tableau et ce fus un Serdaigle de 1976 qui me déplut fortement et me répondis que j'avais besoin d'autres lunettes. Sans trop réfléchir je saisi la première chose que j'avais sous la main pour lui envoyer à la figure. Il allait me le payer! Non seulement il n'avait aucun droit de me dire ce que je devais faire mais en plus il ne se prenait pas pour n'importe qui. Ce fut donc une bouteille d'encre fermé qui traversa la classe dans sa direction. Il fallait éviter de m’énerver. Cet idiot ne me connaissait pas! Personne n'avait su vraiment répondre à la question de Rogue. Le cours fut interrompu par un type de 1976 qui visiblement aimait faire des entrées et des sorties remarqué. C'était le même type du cours de botanique. Il était vachement bien foutu. Je me permis de l'observer de haut en bas et de tous les sens d'ailleurs. Il n'avait pas peur de dire les choses en face. Je levais les yeux au ciel me disant que ce cours risquait d'être très, très, très long. Le professeur Rogue n'avait jamais été un exemple de bonté et aujourd'hui plus qu'un autre jour confirmait ce que j'avais toujours pensé de lui. Je ne dis rien de plus ayant déjà fait perdre des points à ma maison, certes j'avais fait perdre peu de point mais autant me taire. Je me fichais de passer pour une idiote et les commentaires de ce type il pouvait se les garder. Personne ne changerait ma façon d'être. J'étais et resterais la Roxanne que tout le monde connaissait. Je préférais mille fois passer pour une conne plutôt que de me faire passer pour ce que je n'étais pas. Les autres peuvent se rhabiller j'étais comme j'étais point.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Chapitre 2 - Une étrange 7éme année...   Dim 10 Juin - 23:28

    La porte n’ut le besoin de grincer une nouvelle fois, car tandis que Simms sortait du cours, il croisa Thomas qui le poing levé vers la dite porte, se préparait à frapper pour signaler son arrivé en cours. Bien évidement, le jeune homme était plus futé que le Serpentard et savait caresser les adultes dans le sens du poil. Alors que l’un sortait, l’autre, d’un magnifique sourire, entrait, s’approchant du professeur de potion qui était dos aux étudiants. Il attendit patiemment que celui-ci se retourne. Vu les chuchotements qui s’étaient éveillé à l’arrivé du beau brun des Gryffondor, il ne pouvait que se rendre compte qu’à l’évidence, quelqu’un était debout dans le couloir de sa salle de classe.
    Papier rose tendu, Thomas venait de l’infirmerie. Il avait eu ce mot de retard que l’on donnait à tous les élèves qui s’étaient arrêté par la case infirmerie. Il ne semblait pas particulièrement malade, mais convaincre Pompom de lui faire ce petit mot avait été plus facile qu’il ne le pensait.


    - Bonjour professeur ! Avait-il lancé bien trop amusé par la situation…

    Une fois le mot donné par un Severus livide, il alla s’installer à une table en compagnie de Lily Evans à coté e qui il restait une place libre. Un petit sourire aux lèvres en fixant le professeur, Thom finit par sortir son livre de cours, parchemin et plume pour prendre des notes.
    Aujourd’hui, la leçon du jour porterait sur une potion de régénération sanguine. Le jeune homme, assit aux cotés d’une de ses camarades de maison, observa l’assemblée. Se demandant ce qu’il s’était dit ou pas. Il ne pouvait donc participer de peur de répéter quelque chose qui avait déjà été dit. A priori, des points avaient été retirés aux maisons. Thomas n’en avait que faire que de gagner des points pour Gryffondor. La coupe des quatre maisons n’était pas quelque chose de réellement important. Pour lui, beaucoup de choses auxquels les étudiants de Poudlard accordaient de l’importance n’en avaient pas.
    Pour sur, Prince avait le sens des priorités. Il observait le professeur en attente de la suite des événements. Bien curieux contrairement à ses habitudes, il se demandait si le professeur serait toujours aussi alaise dans la pièce avec sa présence. Seuls les minutes et heures à venir allaient répondre aux questionnements du jeune homme.

Revenir en haut Aller en bas
Destiny
Votre destin est entre mes mains
avatar

Messages : 333
Date d'inscription : 27/01/2011

MessageSujet: Re: Chapitre 2 - Une étrange 7éme année...   Dim 10 Juin - 23:33

Gain d'indice.


    Félicitation,

    Aliera Bizard a actuellement débloqué un indice.

    Observant une attitude étrange chez le professeur de Potion, QUE SEULE ALIERA PEUT REELEMENT OBSERVER, le personnage d'Aliera Bizard peut mettre cette attitude en relation avec l'arrivée de Thomas E. Prince. Se rendant compte alors que le professeur pourrait connaitre celui-ci, plus qu'il en avait l'air.



    Destiny

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sirius Black
Gryffondor

avatar
Gryffondor

Messages : 191
Date d'inscription : 14/05/2012

Votre sorcier
Année d'étude: 7eme année
Age: 16 ans
Vos liens:

MessageSujet: Re: Chapitre 2 - Une étrange 7éme année...   Lun 11 Juin - 9:34

Le regard dégoulinant de mépris que le professeur lança à l'élève de Gryffondor ne le fit que s'emplir de plus d'adrénaline et se sentir plus excité encore. Pourtant, sans rien dire ni faire, Rogue se détourna de ce petit défi, laissant Sirius sur la paille, un peu déçu.
Mais, sortant sa baguette, le professeur sembla décider à prendre quelques mesures pour les élèves de 1976 qui pensaient que leur statut de voyageur dans le temps leur octroyait une certaine immunité. Il n'en était rien. Lorsque Sirius vit la baguette du professeur, son cœur s'emballa, hésitant entre la peur d'être réduit en charpie et l'excitation de se battre contre Vieux Severus. Mais l'homme pointa sa baguette sur un autre élève de la classe.
Entendant un petit cri de surpris échapper des lèvres d'Amy Bizard, Sirius se retourna en sursaut, un peu inquiet et ne comprenant pas ce qu'il reprochait à la jeune femme. Après avoir revêtu la Gryffondor, Severus s'attaqua ensuite à Trent qui se trouva suffoquant à cause d'un nœud de cravate bien fait et un col fermé. Ce fut au tour d'Aliera de sursauter, mais gardant ses habits soignés comme ils étaient, ce fut un sachet qu'on lui arracha et qui atterrit dans la main du professeur de Potion.

Ils étaient en 1993, certes, mais surtout ils avaient Severus Rogue en professeur et peu importe ce qu'ils savaient de celui de 1976, celui-ci semblait décidé à ne pas se faire marcher sur les pieds par les babouins débraillés qu'étaient ses nouveaux élèves. Sirius déglutit avec difficulté, sentant très bien l'adrénaline redescendre dans son organisme, lui laissant seulement la crainte que vienne son tour.
Chaque maison perdit des points, mais ce fut Gryffondor qui se trouvait à la première place. Sirius grimaça mais se força à ne pas laisser échapper de plainte comme certains de ses camarades. Le jeune Black détestait faire perdre des points à sa maison bien que son comportement de fauteur de trouble montrait son dédain certain envers les règles. Pourtant, il préférait toujours les punitions personnelles au retrait de point. Poudlard et surtout Gryffondor avait été sa nouvelle maison sa nouvelle famille, alors lorsqu'on choisissait de pénaliser les autres pour ses actes, il ne pouvait échapper à un petit sentiment de culpabilité. Mais les regards noirs de certains élèves de Gryffondor le ramenèrent vite à la réalité. Les élèves de 1993, il s'en fichait pas mal. Bien qu'ils soient de sa maison, il ne les connaissait pas et les considérait même moins que les Serpentards de sa propre époque. Il leur rendit un regard dédaigneux alors que le professeur convoqua son ancienne petite amie à deux hures de retenue.

Mais pensant que 150 points d'enlevé à sa maison était une sanction largement suffisante pour avoir été ouvertement insolent, Sirius Black ne se rendit pas compte tout de suite qu'était enfin venu son tour de ses faire glacialement déchiqueter. Des mains vinrent se poser sur son bureau, l'obligeant à faire face au regard noir et froid de l'adulte. Tel une bête coincée, Sirius sentit sa tête rentrer dans ses épaules et ses poings se crisper.
Les mots que choisit le professeur le transpercèrent avec une telle efficacité que Sirius en oublia presque de respirer. Même luttant inconsciemment pour garder son honneur, ses yeux gris se baissèrent ne pouvant plus supporter ce regard si méprisant l'enterrer lentement.
Si une seule chose était sûre dans les sentiments de Sirius, c'était la culpabilité qu'il ressentait se sachant responsable de la situation étrange dans laquelle les élèves de 1976 se trouvaient. Crispé, immobile, fixant sa table, Sirius se sentit furieux d'être à ce point rabaissé, mais aussi anéantit de voir sa culpabilité ne fois de plus alourdie par ces accusations. Il était impuissant devant ce qu'il avait fait et ne pouvait plus le reprendre. La seule chose qui lui restait était les excuses, et ça, il ne savait le faire.

Le cours reprit, comme si le froid professeur était complètement habitué à faire une telle intervention dans son cours. Reprenant un peu ses esprits, Sirius déglutit la boule qui s'était logué dans sa gorge et se redressa lentement sur sa chaise. Le poids des mots de Severus semblait l'avoir tellement accablé que tout son corps s'était lentement courbé. Voyant le regard inquiet de ses deux voisins de tables, Sirius tenta de les rassurer avec un sourire terriblement crispé.
Calmé, le reste de la classe resta silencieux et attentifs aux paroles du professeur, mais Sirius, lui, avait un peu de mal à se concentrer. Il fit son possible pour ne pas la ramener encore une fois, mais les questions du professeur de Potion effleurèrent son cerveau tétanisé sans y déclencher de réflexion.
Heureusement, Lucius Malefoy, n'ayant pas subit les foudres du professeur tenta une réponse, brisant le silence embarrassant qui s'était posé sur la classe.

Mais un autre bruit vint interrompre le cours, celle de la porte de la classe s'ouvrant doucement. Cela aurait pu passer inaperçu si les gonds n'avaient été si vieux et si la classe n'avait été plongé dans un silence religieux, mais Sirius se mordit la lèvre, maudissant le retardataire qui n'allait sûrement pas améliorer l'humeur de l'enseignant. Avec ce qu'il avait subit, le Gryffondor espérait juste finir ce cours au plus vite pour sortir se défouler dehors et relâcher sa frustration sans craindre de se faire détruire par l’acariâtre professeur.
Mais ce ne fut pas un élève coupable d'un simple retard qui arriva en cours. Dimitri Simms, n'ayant pas assisté au recadrage des élèves de 1976, se cru intelligent et fort en ramenant sa science avec un enrobage d'insolence et un coulis d'irrespect en cadeau. Sirius se retourna en grognant silencieusement, lui lançant un des regards les plus menaçant qu'il pouvait trouver en ce moment de faiblesse pour ordonner à l'imbécile de se taire et ne pas creuser plus la tombe que le professeur de Potion avait prévu pour eux, mais il n'en fit rien. Heureusement cependant, son idiotie le poussa à repartir aussitôt entré. Si cela avait seulement été pour donner une raison de plus à Severus Rogue de haïr ceux de 1976, c'était réussi.

Armé comme un dragon faisant une indigestion de tabasco, le professeur ne tarda pas à répondre à cet affront d'une voix à faire froid dans le dos. Sirius était quelque part rassuré que les foudres de l'homme s'abattent sur quelqu'un d'autre que lui, mais ce ne fut pas pour autant qu'il se décrispa. Espérant juste que l'acide que crachais Rogue avec classe n'allait pas ricocher vers lui, Sirius resta immobile et silencieux, n'osant même pas faire de remarques avec ses camarades. Cette fois, Sirius avait bien comprit la leçon et ne se sentait pas d'humeur brave pour se frotter une nouvelle fois au professeur.
Mais un autre inconscient arriva comme une cerise sur ce gâteau empoisonné. Frais comme une fleur et joyeux comme un farfadet en Irlande, Thomas Prince entra dans la salle avec un petit papier rose expliquant son retard. Mais bondissant de peps avec un grand sourire, Prince semblait ne faire aucun effort pour participer à la justification de son retard.
Cette dernière arrivée eu l'effet miraculeux de ramener un petit sourire vicieux sur le visage du Gryffondor. Sirius ne portait définitivement pas cet élève dans son cœur, et bien qu'avec Dimitri il craignait se faire emporter dans la tornade Rogue, il se serait volontiers fait emporté pour assister à la destruction de l'insupportable jeune homme.

Mais l'ouragan ne se déclencha pas. Comme si Thomas se baladait avec un anti-cyclone au dessus de sa tête, il rejoint sa place sans grande difficulté, laissant Sirius plus frustré que jamais. Heureusement pour lui, les places autour d'Amy Bizard étaient occupées et il sembla s'assoir sans porter grand intérêt à son "amie", plutôt intéressé dans les actions du professeur.
"Suceur de sang." grogna Sirius à son intention avec un regard noir, juste assez fort pour qu'il l'entende, mais passant relativement inaperçu au milieu des discrètes conversations qui avaient commencé suite à l'interruption des deux retardataires.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Chapitre 2 - Une étrange 7éme année...   

Revenir en haut Aller en bas
 

Chapitre 2 - Une étrange 7éme année...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Maraudeurs en Folie! :: L'intrigue! :: Intrigue :: «Chapitre 2» : Une étrange 7éme année...-
Sauter vers:  
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit