AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Osef, I'm Trent Sloane
Maraudeurs en Folie!
Le forum a déménagé: http://themaraudersbook.forumgratuit.org/



 
Le forum à déménager !  Rejoignez nous sur:
http://themaraudersbook.forumgratuit.org/

Partagez | 
 

 Osef, I'm Trent Sloane

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Trent Sloane
Serdaigle
avatar
Serdaigle

Messages : 27
Date d'inscription : 02/06/2012

Votre sorcier
Année d'étude:
Age: xx ans
Vos liens:

MessageSujet: Osef, I'm Trent Sloane   Sam 2 Juin - 1:27

TRENT SLOANE
Va te faire voir connard, je t'ai rien demandé...


F t . Nick Zinner
« Contrôle et Régulation des Parchemins Magiques »
N o m : Trent
P r é n o m (s) : Sloan
S u r n o m s : Aucun
D a t e . d e . N a i s s a n c e : 8 Décembre 1959
L i e u . d e . N a i s s a n c e : Une rue
P a r e n t s : Jeanne McOrden ( mère biologique ), Agatha Sloane ( mère adoptive ), Jake Sloane ( père adoptif ), Angier Taylor ( père biologique )
F r è r e s . & . S œ u r s : Aucun à sa connaissance
O r i e n t a t i o n. S e x u e l l e : Bisexuel
S i t u a t i o n . d e . f a m i l l e : SDF célibataire
C o m p a g n o n : Un chat entièrement dressé du nom de Katniss
M a i s o n . à . P o u d l a r d : Serdaigle
A u t r e s : Un tatouage -> Une étoile sur l'avant bras gauche. Il y a aussi des petites cicatrices, circulaire, près du coude...Signe d'un passé de toxicomane il est vrai.
P V : Non
D C : Non



● Caractère
Son âme…Son état d’esprit…Voilà quelque chose de bien complexe à décrire en réalité…Blasé serait le premier terme qu’on utiliserait pour le désigner serait : « Blasé ». En effet, on a l’impression que rien ne semble le toucher, que tout lui passe par-dessus la jambe sans que cela ne semble suscité en lui une quelconque émotion. A nouveau, ne croyez pas qu’il ne croit en rien ou autre mais disons plutôt que les choses qui le choque, le trouble ou autre se font tout simplement rare et c’est pour cette raison qu’on le pense blaser.

Ensuite, on ne peut pas dire que c’est un jeune homme particulièrement mature. Il a une vision de la vie bien singulière. A vrai dire, il a pour habitude de ne pas s’extasier devant les choses. Il fait sa vie, ni plus ni moins.

C’est un fainéant par contre…Enfin…Pas à ses yeux, disons plutôt qu’il n’est pas spécialement un fan de devoir et autre. C’est un artiste dans l’âme, c’est la seule forme d’expression qu’il maitrise réellement…Le dessin, la photographie, la sculpture, la musique, il maitrise bien des arts avec une sensibilité particulière et étrange, en total adéquation avec l’image blasé qu’il offre de lui. Il n’est pas méchant, il est juste direct et franc. Les gens ne l’intéressent pas à vrai dire…Une forme d’agoraphobie ? En quelque sorte oui. Disons plutôt qu’il n’offre pas sa confiance facilement. Vous pourrez toujours lui parler, il ne vous enverra jamais véritablement chier mais si vous lui demander son avis…Sachez qu’il sera direct et vous avez plutôt intérêt à tenir face à ça. Il ne supporte pas les gens qui lui demande un avis et ne râle ensuite parce que sa réponse ne correspond pas à ce que son vis-à-vis souhaite entendre.

Trent est quelqu’un de calme, il a un sang froid unique. Il ne se bat jamais ou presque jamais, à vrai dire, il se bat seulement en cas de nécessité absolue. Vous pouvez l’insulter de tout les noms d’oiseaux possibles et imaginable, il ne bronchera pas à vrai dire, estiment qu’il a bien mieux à faire que de répondre.

Concernant son travail scolaire, à vrai dire, il bosse seulement se qu’il aime…Fait qu’un devoir sur trois, arrive régulièrement en retard en classe à vrai dire. Etrangement, lors des examens, il semblerait que le jeune homme se montre soudainement beaucoup plus productif qu’au cours de l’année. Il travail seulement de quoi maintenir ses notes assez hautes pour ne pas devoir subir une année supplémentaire dans l’école.
Ce n’est pas qu’il déteste l’école, en réalité, il ne s’y sent tout simplement pas à sa place…

Il n’a pas grand monde comme ami, il possède plus de simple connaissance que de véritable ami mais les rares personnes qui arriveront à obtenir sa confiance auront par la même occasion…Sa fidélité. Cependant, ne vous attendez pas pour autant que son caractère change, il sera en retard à quasi tout les rendez vous que vous pourriez lui donner quand même. Ca fait partie de ce qu’il est.)

Qualités : Une grande âme artistique, franc, unique, singulier, fidèle, débrouillard, autodidacte, amusant parfois, calme, possède un grand sang froid.
Défauts : Immature, fainéant, perfectionniste en art, blasé, pas du tout enthousiaste, trop franc, maladroit, absolument pas ponctuel, ne supporte que très peu les autres, méfiant, paranoïaque, égoïste, suspicieux.

Ce qu'il/elle aime : L’air de rien, le jeune homme aime énormément de chose. L’art est bien évidemment en haut de la liste. Il passe énormément de temps le nez dans son cahier de dessin ( bon nombre d’élève y sont dessiner ainsi que les professeurs ), il lui arrive aussi d’aller à la frontière de la forêt interdite pour tailler une sculpture dans du bois. Il écrit de la poésie, des chansons, il compose, il peint, il sculpte, il apprend seul dans chacun de ces arts. Autodidacte dans l’âme, il préférera toujours apprendre seul à vrai dire. Il aime aussi le chocolat, il en est très friand et heureusement à vrai dire lorsqu’on voit son "énergie" on n’ose même pas imaginer à quel genre de loque Trent aurait ressemblé s’il n’ingérait pas du tout de sucre. C’est un amateur de fruit aussi, il aime la cuisine en règle général. Il adore la musique, de tout temps et de tout genre, bien évidemment il a une préférence pour le rock, le punk, c’est un style de musique dans lequel il se reconnait bien.

Il aime beaucoup la compagnie des animaux, il possède un don naturel pour pouvoir les calmer, les soigner, s’y attacher, il a une sorte d’empathie avec eux. Comme s’il était capable de pouvoir les comprendre tout simplement. La seule matière dans laquelle il n’arrive pas en retard c’est celle de Soins aux Créatures Magiques. Son rêve étant de pouvoir voir un véritable dragon un jour dans sa vie.

Ce qu'il/elle déteste : En haut de sa liste des choses qu’il déteste il y a noté quelque chose de très simple et très vastes : Les gens. Il supporte difficilement la compagnie des autres, ayant une sainte horreur de s’ennuyer et trouvant en règle générale les autres peu intéressant et ça l’amène donc à l’ennuie. Cependant, comme déjà expliqué, il n’ira jamais vous envoyer chier sauf si vous êtes réellement chiant par contre. Il a une sainte horreur de l’injustice, comme beaucoup de monde me diriez vous mais a l’inverse de beaucoup de monde aussi, lorsqu’il y fait face, il fait clairement savoir que quelque chose ne va pas. C’est un contestataire dans l’âme. Il supporte que très difficilement l’autorité, il a horreur qu’on lui dise ce qu’il doit faire et ne pas faire. Le temps l’agace, car le temps est source de stress et il n’aime pas être stressé, c’est pour cette raison que vous ne le verrez jamais avec une montre sur lui. Il n’a d’ailleurs même pas de réveil matin à côté de son lit. Il a une sainte horreur des tomates, un légume qui rien qu’à la vue est capable de le faire vomir. Il n’aime pas les gens pourri gâté qui osent se plaindre de leur vie alors qu’ils sont né avec une cuillère en argent dans la bouche.


● Description Physique
Ses cheveux…On ne peut pas vraiment dire qu’il en prend soin. Enfin, c’est disons pas le point primordiale de son existence. Il se lève, se mousse les cheveux sous la douche, les rinces, ses sèches et puis voilà. Il ne va pas passer des heures à se regarder devant un miroir histoire que chaque mèche tombe bien. Non non, ses cheveux en l’air, il les a parce que sa manière de se coiffer se résume à un coup de serviette dans les cheveux, un secouage de tête dans les règles de l’art et un passage avec ses doigts pour vérifier qu’ils sont quand même bien rincés. Ainsi s’arrête la phase de coiffage, il se fiche un peu de l’allure de ses cheveux et c’est peut être pour ça qu’ils ont une certaine longueur notable à vrai dire.

Ses yeux, petits, semblent exprimer une palette de sentiments et de réaction mais en règle général, la seule chose que vous pourriez voir dans ses yeux c’est soit la drogue, soit la fatigue, soit le fait qu’il soit complètement blasé. Une chose est sur, il ne semble jamais énervé, il est juste là. Le regard peut être vide. Mais il est bel et bien là. Ses iris sont de couleur sombre, un brun foncé, limite noir à vrai dire. Les cils un peu longs pour un homme mais rien de bien exceptionnel non plus…Se sont des yeux, ni plus ni moins.

De tailles normales pour son âge et le fait que ça soit un garçon. Il mesure environ 170 centimètres. Chausse un bon 45 cependant.

A vrai dire, beaucoup de personne lorsqu’ils voient Trent, le reconnaisse de part son teint blafard, ses coupes de cheveux improbables et inespérées. On ne peut pas vraiment dire que c’est une carrure de mode malgré son allure punk plus qu’idéal à cette époque là. Il est mince voir même maigre à vrai dire. Son visage est légèrement creusé. Ses lèvres ne formes que très rarement un sourire, malgré qu’elles soient charnue même si elles ne prennent pas énormément de place sur son visage. N’aller cependant pas croire qu’il déprime 24 heures sur 24…Loin de là, c’est juste qu’il n’a pas pour habitude de sourire pour rien.

Si vous l’amusez réellement, il sourira tout simplement et naturellement…

A quoi bon sourire quand rien est drôle ? Par bonheur ? Pas besoin d’afficher son bonheur aux autres…

Ainsi donc lorsque vous verrez Trent pour la première fois, vous ne serrez pas forcément charmer, vous pourrez admettre qu’il possède un certain charisme, certain(e)s le trouveront beau, d’autres repoussant…Les gouts et les couleurs ce n’est pas lui qui les contrôles.

Style vestimentaire : Son style vestimentaire ? On ne peut pas vraiment dire qu’il en a un, enfin…c’est ce qu’il vous répondra si jamais vous lui demander. C’est un garçon qui ne se casse pas vraiment le cul avec sa garde robe. Déjà, il n’y pas trente-six milles choses dans sa garde robe…A vrai dire, il y a même que très peu de chose.
A son arrivé à Poudlard, la totalité de ses affaires tenaient dans une seule et unique valise. Vous comprendrez pourquoi, plus tard.

Enfin bref, il prend surtout ce qui lui passe sous la main, peu importe que le jean soit troué, que le t’-shirt soit déchiré, qu’il manque des boutons à une chemise. Il prend, il met. En règle général, la palette des couleurs se résume à du noir. Plus facile pour accorder, il évite ainsi les erreurs de gouts en mélangeant des couleurs…

Même si c’est surtout parce qu’il n’aime pas spécialement les couleurs en règles général.

En bref, son style paraitra toujours négligés car ses affaires sont usé par le temps c’est vrai mais il en a rien à ciré de ce que pourriez penser de lui, ce n’est pas ça qui le tuera et ce n’est pas ça qui changera sa vie non plus.

● Histoire






« Maman… »

C’était les supplications d’une gamine âgée d’à peine 15 ans, elle était dehors…Dehors dans le froid, cacher dans l’une de ses vieilles maisons abandonnés des quartiers malfamé de Londres. Installée sur des cartons, son ventre rond semblait se crisper douloureusement alors qu’elle pleurait et gémissait en même temps qu’elle semblait pousser.
Ses jambes, nues, grelotaient par le froid. Le bout de ses orteils commençait légèrement à bleuir alors qu’elle plantait littéralement ses ongles dans la chaire de ses cuisses. Elle était seule, terriblement seule et ses larmes témoignaient de cette lourde solitude alors qu’aujourd’hui, pour des tas de femmes, ça aurait été le plus beau jour de leur vie.

Mais une gamine enceinte à 15 ans n’a pas le droit d’être heureuse…

Une gamine enceinte qui accouchait dans une maison abandonnée, seule, n’a pas le droit d’être heureuse.

Elle se posait des tas de questions, elle savait lorsqu’elle avait vu ses règles disparaitre et son ventre s’arrondir au fil des mois qu’elle devrait le cacher…Elle devait le cacher à ses parents. La haute société de Londres n’acceptait pas les mères adolescentes, la haute société de Londres, croyante et fière n’acceptait guère une enfant enceinte avant le mariage tout simplement.
Mettant tout en œuvre pour cacher cela à ses parents, le miracle c’était produit, neuf mois c’était déroulé et au cours de ses neufs mois, jamais ses parents ne virent la différence de son ventre, mettant tout sur le compte d’une gourmandise…D’un surpoids tout simplement.

Un éclat de rire mêlé au sanglot raisonna dans cette maison délabré. L’ironie la rendait folle, la douleur la rendait folle !

Sa robe soulevée, le dos contre un mur, elle continuait le travail, poussant encore et encore pour éjecter cet infâme enfant qui avait bien faillit entièrement gâcher sa vie. La tête était sortie et le corps suivit presque aussi. Et ce ne fut pas les bras d’un médecin qui accueillir le bébé, ce n’était pas les mains d’une mère qui l’accueillir non plus…Ce fut le sol gelé et poussiéreux qu’il senti en premier contre sa peau humide, ensanglanté et nue. La naissance d’un batard…Un 8 Décembre…

L’adolescente laissa l’enfant pleurer contre le sol, elle voulait respirer, reprendre son souffle…Continuant à pleurer malgré tout, elle fini par quitter le mur pour se pencher vers le fruit de ses entrailles. Elle n’osa pas le prendre tout de suite, le regardant plutôt d’un air incrédule comme si elle avait l’étrange impression que tout cela n’était qu’un rêve et rien de plus. Un terrible cauchemar dont elle finirait par se réveiller.
Les mains tremblantes, elle fini par prendre le bébé dans ses bras, ne calmant pas pour autant les pleures d’un enfant qui commençait déjà par mourir de froid. Elle murmura un « chhhhuuuute » malgré tout, presque maternelle et aimant.

Avec un pan de sa robe, elle nettoya le visage du petit, se rendant compte que celui-ci était un garçon. Un beau garçon…Un beau petit bébé…

Posant ses yeux sur le bébé, elle le berça un moment, un long moment alors que ses larmes glissaient sur ses joues pour retomber sur le front de l’enfant. Doucement, la main de la mère adolescente caressait délicatement le haut du crane du bébé, descendant sur son visage avec une douceur incroyable. Le regard sur cet enfant montrait que la demoiselle semblait être littéralement sous le charme…Les doigts descendent encore…La nuque…

Et elle sert…

Elle sert jusqu’à ne plus entendre un seul fois le son d’un bébé qui pleure, elle sert jusqu’à ce que celui-ci ne bouge tout simplement plus…

Posant le corps vulgairement à côté, elle se releva, ne laissant derrière elle que les traces ensanglanté d’un accouchement…Quittant les lieux, comme si rien…Rien ne c’était jamais passé.

Malgré tout, elle pleurait, elle pleurait à chaude larme, culpabilisant certes mais ayant l’intime certitude que cela était nécessaire, c’était mieux pour elle, mieux pour l’enfant…

***

« Je t’ai dis que c’est par là »

Un homme et une femme, dont les vêtements témoignaient de leur vie plus que modeste se dirigeait dans une maison délabré et à l’abandon. Ils cherchent un endroit où ils pourront passer la nuit, simplement, sous un toit…Qu’ils soient en morceau ou pas, c’est déjà mieux qu’un banc…Il y a déjà plus de mur pour couper le vent et le froid. La maison abandonné semble pouvoir faire l’affaire pour cette nuit, il y a de quoi faire du feu, cela les réchauffera…

« Agatha…Regarde… »

L’homme d’une trentaine d’année lui montre du doigt le sol, du sang, gelé certes mais sa couleur encore vive montre qu’il est récent. Très rapidement, les deux personnes suivent les traces, retrouvant alors le corps d’un bébé…Pas encore gelé mais le froid a mordu sa peau. Ses petits bras bouges encore que trop légèrement. La femme se penche, attrapant délicatement l’enfant dans ses bras, elle l’enroule de sa longue écharpe de laine sale. Caresse délicatement le visage de l’enfant et se tourne alors vers l’homme qui l’accompagne…Ses yeux s’emplirent de larmes…

« Comment on peut faire ça ? »

L’homme se rapproche, regardant l’enfant qui reprend doucement une légère couleur.

« Comment va-t-on le nourrir ? »

Les yeux bleus d’Agatha se pose sur le bébé, les questions ne se posent pas de toute manière…Les doutes peuvent être là mais il n’était pas question pour elle de laisser un bébé mourir dans le froid, abandonné et seul. Elle préférait de loin lutté pour la survie de cet enfant plutôt que de vivre avec le poids de sa mort sur la conscience. Peu importe d’où il pouvait provenir, des raisons pour lesquels sa véritable mère venait de littéralement le laisser pour mort dans cette maison abandonné…

Si elle avait croisé sa route…C’est qu’elle devait tout faire pour qu’il survive.

La chose était entendu entre les deux personnes, s’attelant à faire un feu pour la nuit…

***
Les années ont passé, en grandissant l’enfant ne se souviendra jamais de cette terrible journée…En grandissant il verra la dur réalité de la vie qui a amener deux personnes vivant dans la rue à adopter un bébé. Une bouche de plus à nourrir et à protéger du froid. Mais il semblerait que tout prédestinait cet enfant à être fort, un véritable rock sous une image frêle.

Il fut baptisé Trent, prenant le nom de ses parents. Il apprit que la raison pour laquelle ils vivaient dehors était du à un renvoi prématuré de son père, ancien ouvrier pour une famille coté de Londres. Et les temps sont durs, son père continuait de travailler mais il était difficile d’acheter une maison, parfois cette famille improvisée arrivait à passer une nuit ou deux dans un hôtel…Mais c’était jamais plus d’un mois. Il n’y avait qu’eux, pas d’autre famille, pas de grands pères, ceux-ci étaient mort durant la guerre et la guerre…Parlons en…Son père "adoptif" l’avait vécu et encore aujourd’hui il se réveillait parfois terrifier par d’horrible images qui s’insinuait dans ses rêves.

C’est très jeunes que Trent apprit à voler, aidant sa famille à survivre, c’est très jeune aussi que ses parents décidèrent de ne pas lui mentir. Le mensonge était interdit chez les Sloane…Ainsi, il apprit qu’il était le fruit d’une naissance certainement non désiré car il fut retrouver dans le froid d’une maison abandonné. Une maison encore plus en ruine aujourd’hui mais dans laquelle Trent s’y pose parfois, méditant sur son existence.

L’école pour lui, c’était l’école de la rue, ni plus ni moins…

La vie est dur et on apprend rapidement que la confiance n’est pas un cadeau à offrir à n’importe qui, les gens sont des traitres de nature, l’histoire du monde en est la preuve flagrante. Mais malgré tout, le jeune homme s’instruisait autant qu’il le pouvait, chaque jour, il fouillait les poubelles et parfois retrouvait des livres, des magasines jetés, apprenant à lire grâce à sa mère et son père. La vie n’était pas facile tout les jours mais en réalité, Trent en a toujours été satisfait, il connaissait des histoires biens pires, il connaissait des gens qui avait véritable souffert dans leur vie et jamais il n’aurait osé se plaindre…Jamais…Parce qu’il avait survécu, parce qu’il avait la chance de vivre à vrai dire.

Et puis un jour…Le destin décida de lui faire un étrange cadeau…

C’est un matin comme les autres qu’un homme s’approcha des parents de l’enfant, expliquant à un Trent pas plus âgé de 10 ans qu’il était un sorcier, cela expliquait bien des choses pour les parents qui n’avaient jamais compris comment ce bébé avait pu survivre dans le froid et à un étranglement qui c’était dessiner sur sa gorge. Cela expliquait la facilité avec laquelle parfois il pouvait voler…Et cette étrange empathie qu’il possédait avec bon nombre d’animaux errant. Il avait réussi à dresser un chat au vole de nourriture par exemple…Katniss, un tigré roux d’un caractère plus que difficile, elle ne cessait de feulé tout les gens qui passaient autour d’elle, ronronnant seulement en présence de Trent.

Des questions trouvaient leur réponse mais jamais il ne se sentirait réellement satisfait des réponses…Car il manquera toujours les plus importantes…

***

On lui apprit tout ce qu’il fallait savoir sur le monde des sorciers…L’histoire des sang pur…Des sangs mêlé et des sang de bourbe…Incapable de savoir ce que lui était réellement…

La première année à Poudlard ne fut pas des plus simples et les années qui ont suivit non plus. Au début, Trent était du genre motivé, il faisait de son mieux pour avoir les meilleures notes, travaillait mais devait aussi subir bien des moqueries…Devenant au moins d’un mois la tête de turque de l’école. Pourquoi ? Tout d’abord il était difficile d’expliquer aux autres élèves qu’on avait pas de maison, difficile de leur expliquer les raisons pour lesquels la totalité de ses effets personnels tenaient dans une facile…Il était aussi très difficile de comprendre pourquoi cet enfant de Onze ans se sentait obliger de glisser des morceaux de pains dans sa poche après avoir manger…

C’était comme si à tout moment…Tout pouvait disparaitre.

Jamais il ne se fit à sa nouvelle vie en dehors des rues, jamais il ne se senti à sa place à Poudlard. Mais en grandissant l’enfant devenu adolescent décida que tout cela n’avait pas d’importance, que les questions sans réponses pouvaient très bien rester sans réponse. Et c’est ainsi que l’adolescent décida un jour de dire stop au moquerie, fracassant le premier élève qui osa se foutre de lui dans la journée…Le fracassant assez pour qu’il se fasse renvoyer de l’école durant un mois pour réfléchir à ce qu’il avait fait.

Plus personne n’osa l’emmerder, la franchise était devenu le maitre mot de l’adolescent qui décida de vivre chaque jour comme le dernier…

Quitte a crevé a 25 ans, la seule chose qui comptait…C’était de ne rien regretter…

La drogue s’insinuant dans sa vie, au même titre que l’alcool, les soirées, la musiques, l’art…

Les études lui semblaient être qu’une futilité au final…

C’est ainsi qu’il rata sa 5eme année, devant la refaire une nouvelle fois…Aujourd’hui en sixième année alors qu’il devrait être en 7eme…

Famille :

Jeanne McOrden : Mère biologique de Trent, elle l’a abandonné à sa naissance après l’avoir étranglé, elle le pense mort mais culpabilise aujourd’hui énormément d’avoir fait cela. Elle fait partie d’une petite famille de sang pur riche mais pas assez nombreux pour pouvoir être réellement réputé. Elle est juste assez connue pour que le nom vous laisse un petit souvenir dans la tête, ni plus ni moins. La raison pour laquelle elle a voulu tuer son enfant reste encore inconnue. Trent a longtemps cherché à savoir qui était sa mère sans jamais pouvoir y arriver. Aujourd’hui il s’en contrefout, ou plutôt il ne veut plus y pensé.

Agatha Sloane : Mère adoptive de l’enfant, elle la retrouver dans la maison abandonné quelque minute après que la mère biologique s’en soit allé. Elle a toujours élevé Trent comme son propre fils, elle le considère d’ailleurs comme son propre fils. Trent a énormément d’amour et de respect pour elle, il ferait tout, il serait près à mourir pour elle…

Jake Sloane : Plus vieux qu’Agatha, il n’en reste pas moins très amoureux. Jake a travaillé très jeune, issus d’une famille extrêmement modeste. Il est partie en guerre et a tout perdu durant cette guerre…Son ancien boulot, sa maison…Un bras…Il vit aujourd’hui à la rue avec Agatha, travaillant comme il le peut en tant qu’ouvrier, il "se loue" tout simplement pour différent job. Il est incapable d’accepter l’aides des autres, ayant énormément de fierté. Trent est très admiratif et respect son père comme personne d’autre…

Angier Taylor : Il s’agit du père biologique de Trent, il ne connait absolument pas son existence…


VOUS
Sans moi vous alliez trop vous faire chier...

« Petit commentaire »

P r é n o m (s) : Appelez-moi Trent
S u r n o m s : A vous de choisir
O u. a s - t u. t r o u v é. l e. f o r u m ? J’y étais à l’époque où on était encore en 1976
A s - t u. b e s o i n. d ' u n. p a r r a i n ? : Ca ira je pense
U n. c o m m e n t a i r e. d é s a g r é a b l e. a. e m m è t r e ? Aucun
C o n n e x i o n : 4 / 7

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Osef, I'm Trent Sloane   Sam 2 Juin - 1:54

Re-bienvenue je me sentirais moins seule à pas etre à gryffy ou serpy =)
Revenir en haut Aller en bas
Lucius Malefoy
Serpentard
avatar
Serpentard

Messages : 278
Date d'inscription : 19/07/2011
Age : 26

Votre sorcier
Année d'étude: 7eme année
Age: 17 ans
Vos liens:

MessageSujet: Re: Osef, I'm Trent Sloane   Sam 2 Juin - 1:55

Rebienvenue parmi nous Trent Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Trent Sloane
Serdaigle
avatar
Serdaigle

Messages : 27
Date d'inscription : 02/06/2012

Votre sorcier
Année d'étude:
Age: xx ans
Vos liens:

MessageSujet: Re: Osef, I'm Trent Sloane   Sam 2 Juin - 2:08

Merci,

Au fait, ça gêne pas que j'ai reprit le personnage tel qu'il était et donc un personnage de 1976 ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aliera Bizard
Serpentard

avatar
Serpentard

Messages : 1876
Date d'inscription : 06/01/2011
Localisation : Sur un nuage de Poudre de Lutin

Votre sorcier
Année d'étude: 7eme année
Age: 17 ans
Vos liens:

MessageSujet: Re: Osef, I'm Trent Sloane   Sam 2 Juin - 2:17

Ca gène pas! J'avais prévus ton retour en t'intégrant dans l'intrigue!
Mais ne te voyant pas arrivé, on a effacé ton compte y a genre........................................................... pas longtemps!
heureuse de te revoir parmi nous en tout cas mon dealeur! xD

_________________
♪ Aliera Bizard ♫
«Everyone has already imagined myself naked for once!»


Parfois, sous la magie, se cache l'amour.
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Choixpeau Magique
Petit nouveau!
avatar
Petit nouveau!

Messages : 97
Date d'inscription : 20/01/2011

Votre sorcier
Année d'étude:
Age: xx ans
Vos liens:

MessageSujet: Re: Osef, I'm Trent Sloane   Sam 2 Juin - 5:29

Sur ta tête pose-moi un instant
Et n'aie pas peur, reste serein
Tu seras en de bonnes mains
Car je suis un chapeau pensant !



Si vous êtes sage et réfléchi
Serdaigle vous accueillera peut-être
Là-bas, ce sont des érudits
Qui ont envie de tout connaître.

N'hésite pas à :
Créer tes liens - Demander des RP - Allez dans le bottin te recenser - Flooder
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Osef, I'm Trent Sloane   

Revenir en haut Aller en bas
 

Osef, I'm Trent Sloane

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Maraudeurs en Folie! :: Administration :: Biographie des Personnages. :: Validés : Élèves :: Serdaigle-
Sauter vers:  
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit