Maraudeurs en Folie!
Le forum a déménagé: http://themaraudersbook.forumgratuit.org/



 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Le forum à déménager !  Rejoignez nous sur:
http://themaraudersbook.forumgratuit.org/

Partagez | 
 

 On n'invite pas la mort, elle s'impose. [quickly pv Thomas Prince]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Némésis Rogue
Serpentard

avatar
Serpentard

Messages : 166
Date d'inscription : 27/05/2012

Votre sorcier
Année d'étude: 5eme année
Age: 15 ans
Vos liens:

MessageSujet: On n'invite pas la mort, elle s'impose. [quickly pv Thomas Prince]   Lun 11 Juin - 2:40

    La fête pour accueillir les élèves de 1976 était bien loin maintenant. Les quelques jours qui suivirent furent atroce à vivre pour Némésis. Sentimentalement elle se trouvait complètement chamboulée, ne sachant pas quoi faire par rapport sa mère, à son père ou encore avec Dimitri. Elle avait décidé d'éviter la moindre confrontation. Un Lundi comme les autres avait alors commencé pour la serpentarde. Complètement concentrée sur les cours durant la matinée, elle avait tout fait pour paraître exemplaire et sereine. A vrai dire, elle bouillonnait intérieurement, ne sachant pas quoi faire, quoi penser, s'en voulant d'avoir été trop naïve, gentille puis s'en voulant de douter autant d'elle même. En direction de la Grande Salle pour le déjeuner, elle s'éloigna du groupe serpentards qu'elle avait rejoins en compagnie de sa meilleure amie. Une voix siffla derrière elle.

    Rogue! Tu vas encore tenter de te taper un gars de 76?
    La ferme! Espèce de furoncle d'elfe de maison!
    Ouuuuh Lestrange est jalouse...

    Némésis soupira en regardant sa meilleure amie lancer un bruyant et fulgurant Avis, celle ci ne perdait pas son calme mais prenait un malin plaisir à regarder les gens souffrir de ses sortilèges, une vraie Lestrange. Le pauvre garçon, eut du mal à se débarrasser des oiseaux vengeurs de la serpentarde qui était déjà partis en direction de la table de sa maison.

    Je reviens plus tard...

    Adèle lui fit un geste d'agacement de la main, une sorte de phrase silencieuse qui voulait dire "Bon vent, je vais survivre avec ces débiles". Cette idée fit sourire la jeune fille qui riait intérieurement en imaginant la suite du repas, qui serait certainement haut en couleur. Cependant, parfois la solitude était la meilleure des compagnies pour la belle brune. Son amie n'approuvait guére l'idée que Némésis puisse s'intéresser à un garçon qui devrait avoir l'âge de son père et dans un surplus d'affection quasi maternelle, elle s'emportait vite à ce sujet et Rogue voulait éviter de se disputer avec sa seule véritable amie pour l'instant. Elle prit tranquillement la direction de la salle de musique, à cette heure ci, personne ne viendrait la déranger et elle serait enfin libre, sans avoir à supporter les regards inquisiteurs que certains élèves lui lançaient étrangement. Une fois arrivée dans la fameuse salle, elle regarda autour d'elle pour s'assurer que personne ne soit présent avant de s'avancer vers son instrument favoris, son unique amant. Elle s’asseya en face du piano, pendant de longues minutes elle fixa les touches nacrées et les frôla du bout des doigts. Elle ouvrit son carnet et le posa à côté des partitions qu'elle avait laissé là, le jour précédent. Les paroles étaient enfin terminées. Personne n'avait encore entendu la chanson, Adèle avait lu les paroles et émit un premier commentaire, mais ça n'était pas pareil que d'écouter la chanson jouée et chantée. Elle commença à jouer, tellement préoccupée, elle rata une note et en grognant de mécontentement, elle reprit à nouveau, les doigts glissant sur le piano avec l'assurance d'autrefois. Et elle se mit à chanter jetant un oeil sur son carnet et sur la partition.