AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Un long fleuve pas si tranquille / Pv Némésis.
Maraudeurs en Folie!
Le forum a déménagé: http://themaraudersbook.forumgratuit.org/



 
Le forum à déménager !  Rejoignez nous sur:
http://themaraudersbook.forumgratuit.org/

Partagez | 
 

 Un long fleuve pas si tranquille / Pv Némésis.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Helldas Hopwirck
Poussoufle
avatar
Poussoufle

Messages : 51
Date d'inscription : 21/06/2012

MessageSujet: Un long fleuve pas si tranquille / Pv Némésis.    Dim 24 Juin - 23:59



Il y aura toujours quelque chose pour détruire nos vies. La seule question est : « qu’est-ce qui va nous tomber dessus en premier ? ». On est toujours au bord du gouffre.


Le soleil était déjà haut dans le ciel ce jour là. Enfin le soleil. Disons pour faire simple que le jour était levé et que la pluie s'abattait sur le château. La journée aurait pu être pire pour Hell elle était cependant loin d'être finie. Il marchait vers la bibliothèque se faisant le plus discret possible. Il baissait la tête pour ne pas croiser le regards des autres. Ne pas répondre à tout ce qu'il entendrait. Il c'était à force d'entendre les commentaires de certains qu'il c'était construit une petite bulle intérieure qui le protégeais à sa façon de ces commentaires désobligeant et bas. Helldas avait pris l'habitude de rester calme et de ne rien répondre. Ne répondait-on pas aux imbéciles par le silence ? Cela dit ça ne marchait pas toujours avec tout me monde.

Il était passé midi et le poufsouffle n'avait pas d'autre cours avant une bonne heure. La pluie du matin c'était arrêté et il avait besoin d'aller prendre l'air de chasser toute ces idées et de ne penser à rien. Le seul endroit qui lui permettait de ne penser à rien était le lac de l'école. Les étendues d'eau avaient toujours eu l'effet d'être apaisant pour Hell. L'eau était son élément préférer et il s'y sentait beaucoup mieux que sur terre. Il se serait volontiers glisser dans l'eau du lac mais doutait qu'elle soit assez chaude en cette saison et pourtant il en avait tellement envie. Il se disait qu'il n'aurait peut être plus l'occasion de le faire dans quelques mois avec l'hiver qui viendrait. Comme pour le pousser à se jetter à l'eau le soleil revenait. Hell savait que se baigner était interdit mais il n'y avait personne et braver les interdits était quelque chose qui lui donnait toujours un peu d’adrénaline.

Il se dirigea alors vers les rives du lac et arriver au bord décrocha sa cape, enleva son pull qui laissa apparaître son torse assez bien musclé pour quelqu'un qui ne pratiquait pas de sport. Même s'il aimait le quidditch il n'avait jamais eu l'ambition d'entrer dans son équipe se voulant le plus discret possible il évitait ainsi de se montrer aux yeux des yeux des autres. Parlons en de ses yeux. Il s'accordaient avec la couleur du lac. Bleu. D'un bleu très clair qui lui avait souvent valut des sourires timide de quelques camarades féminines de sa maison. Il observa l'étendu d'eau avant de courir vers le lac. Le contact de l'eau fut glacial mais c'était une sensation qu'il avait toujours aimé. Il plongea la tête sous l'eau et ressortit la tête quelques minutes plus tard la secouant sans réellement s'en apercevoir, comme le faisait parfois certains nageurs moldus. L'eau était tellement agréable. Il resta plusieurs minutes dans l'eau à barboter comme un poisson. Nager lui permettait d'oublier beaucoup de choses. Il serait trempé par la suite mais faire apparaître une serviette ou même utiliser un sort de séchage était une chose à sa porté alors il ne s'inquiétait pas. Il avait cru être seul mais visiblement la chance n'était pas avec lui. De là ou il était c'est à dire à plusieurs mètre de la rive il ne voyait pas encore qui c'était mais il devinait des courbes féminine. Il ne sortit pas de l'eau attendant plutôt de voir si cette personne s'arrêterait ou même s'il la connaissait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Némésis Rogue
Serpentard

avatar
Serpentard

Messages : 166
Date d'inscription : 27/05/2012

Votre sorcier
Année d'étude: 5eme année
Age: 15 ans
Vos liens:

MessageSujet: Re: Un long fleuve pas si tranquille / Pv Némésis.    Lun 25 Juin - 2:29



    La pluie était devenue constante comme en cette période dans l'année. Némésis détestait la pluie, c'était un peu paradoxale puisqu'elle adorait se baigner dans le lac, mais dans le lac, elle se sentait comme dans le ventre de sa mère, l'eau prenait le dessus sur elle, elle était à la fois dangereuse et pourtant, lorsqu'elle s'y trouvait, Némy éprouvait une certaine satisfaction, persuadée qu'il s'agissait d'une protection naturelle face au monde extérieur. La belle brune était persuadée qu'elle parviendrait à y rester des heures dans cette eau sans respirer si elle s'y efforçait vraiment. Némésis se rappelait exactement de sa dernière escapade, de sa dernière baignade avec Dimitri qui avait conduit au cercle vicieux qu'elle vivait maintenant. Depuis la fameuse soirée des serpentards, elle avait eu du mal à lutter contre l'envie de prendre de la poudre de lutin, alors avec sa violente altercation avec Dimitri qui s'était suivie par la prise du sachet entier, elle avait mis un certain moment avant de ressentir le manque de la drogue, enfin suffisamment longtemps pour qu'elle arrive à s'en procurer une dose le midi grâce à un serpentard à qui il en restait un peu. Elle ne mangeait que très peu, sa dose remplaçant son repas sans doute. Elle ne se rendait pas encore compte de ce qu'elle faisait pour elle, elle n'était pas encore au stade d'Aliera ou de Dimitri, alors elle n'avait pas de quoi s'en faire. Une fois les toilettes des filles quittaient, elle se dirigea vers le parc et après avoir déambulait pendant un long moment, elle était en train de marche le long de la rive, un air un ailleurs. Elle croisa une pile de vêtements face à elle, quelqu'un se trouvait là, un jeune homme? Un poufsouffle, elle passa une main dans ses cheveux emmêlés qu'elle n'avait pas pris le temps de coiffer aujourd'hui. Elle reconnut le jeune homme presque aussitôt tellement habituée à lui adresser la parole tout les jours pour pouvoir lui lancer des piques. Parfois le Destin était bien drôle à vouloir créer des situations burlesques aussi inutiles. Sa petite voix si innocente était hautaine comme d'habitude ce qui agaçait tout le monde et pourtant, c'était assez curieux de la voir ainsi, son visage aussi angélique et sa voix qui voulait paraître l'opposé.

    Tiens donc Hopwirck, j'espère que tu ne te baignes pas nu tout de même. Ca me ferait mal de voir LA chose que je ne devrai pas.


    Elle lui fit un sourire victorieux saisit les vêtements du jeune homme et les lui lança dans l'eau pour qu'ils soient trempés, elle savait qu'il trouverait une parade, mais le but était seulement d'agacer Helldas et non pas de totalement lui ruiner ses habits, elle gardait ça pour plus tard quand les festivités auraient largement débutées. Elle plaça une main sur ses hanches en riant doucement d'un air mi angélique mi démoniaque. La drogue la rendait vraiment curieuse.

    Quoique je suis sure que je ne rate pas grand chose...

    Avec difficulté, sans doute parce que la drogue faisait son effet, elle s'allongea par terre regardant le ciel d'un air songeur qui ne cachait pas le fait qu'elle était complètement défoncée, la petite princesse de Rogue Senior avait bin changé en quelques semaines, tout ses principes étaient tombés à l'eau.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Helldas Hopwirck
Poussoufle
avatar
Poussoufle

Messages : 51
Date d'inscription : 21/06/2012

MessageSujet: Re: Un long fleuve pas si tranquille / Pv Némésis.    Lun 25 Juin - 14:31

Hell voyait l'ombre se mouvoir vers lui. Il n'y avait plus de doute possibles. Une jeune femme approchait. S'il était encore un peu loin pour apercevoir de qui il s'agissait il n'eut aucun mal à reconnaître cette voix Némésis Rogue. Cette petite peste comme il avait pris l'habitude de l'appeler prenait un malin plaisir à lui, à ses yeux, lui pourrir l’existence. Elle ne pouvait s'empêcher de le chercher dès qu'elle le voyait. C'était à se demander si ce n'était pas par vengeance personnelle. Bien qu'Hell ne lui ai jamais rien fait. Il ne se serait pas laisser faire par une fille et avait pris l'habitude de répondre de la même façon à ses piques auxquels il avait droit. Il la vit lancer à l'eau son pull sa cape et ses chaussures. Il leva les yeux au ciel. Elle n'avait donc pas trouver mieux ? Il commença à lui répondre de façon assez forte par qu'elle l'entende :

«C'est tout ce que t'a trouvé. Ce n'est pas ton meilleur pl ...»

Il n'eut pas le temps de terminer sa phrase. Le lac était interdit de baignade à cause des créatures marines qui y vivaient. Hell l'avait toujours su mais jusqu'à présent n'avait eu aucun mal à les évités. Il se sentit attraper dans les profondeurs du lac et disparut de la surface brusquement. Il n'avait pas eu le temps de prendre son air et ce fut une sacré chance qu'il soit bon apnéiste. Le jeune homme voyait la surface du lac si plane s'éloigner en plus en plus. La petite créature qui lui tenait la jambe avait une force étonnante pour sa taille. Malheureusement il n'avait pas sa baguette avec l'ayant laisser sur la rive à côté de ses vêtements. Avec un peu de chance elle n'avait pas atterrit à l'eau. Il espérait qu'on lui vienne en aide. Il se débattait créant du remous autour de lui. La créature n'était plus toute seule. Un petit groupe l'avait rejoins comme fêter le festin auquel ils auraient droit. Lui. Il sentit leurs petits doigts s'enfoncer dans sa chair. Sur ses épaules, dans son dos et sur son torse. Il battait des pieds pour tenter de s'échapper mais rien n'y faisait. Le temps paraissait s'allonger. Hell n'aurait jamais penser un seul instant finir de cette façon. Il se doutait que personne ne remarquerait son absence. Les gens mettraient des mois à se rendre compte de sa disparition. Alors à moins d'un miracle il se disait qu'il ne reverrait plus jamais Abigaïl et qu'il aurait toujours en mémoire le dernier visage qu'il aurait ce jour là. Celui de Némésis. Helldas porta sa main à son cou ou était accroché sa croix en argent qu'il tenait de son père, lui même la tenant du sien. Elle passait de génération en génération depuis des années. Il priait intérieurement pour qu'on lui vienne en aide. Son vœux sembla s’exhausser. Il ne sait ni comment ni pourquoi mais quelque chose où même quelqu'un avait fait fuir les créatures. Il commençait à voir flou et à ne plus avoir d'air. Il était temps de remontrer à la surface. C'est usant de ses dernières force qu'il parvint à remonter à l'air libre. Il nagea vers la rive gardant la tête hors de l'eau. Il sorti du lac à quatre pattes toussant et crachant l'eau que ses poumons contenait. Il se disait qu'il devrait remercier celui où celle qui l'avait aider. Il en aurait presque oublier la présence de Némésis. Étais-ce cette dernière qui l'avait sauver? Il le saurait bien assez tôt pour l'heure il crachait encore un peu d'eau et observait les petites griffures que les créatures avaient laisser. Par chance ce n'était pas de grandes plaies. L'eau avait fait en sorte que le sang ne coule pas tellement. Il n'aurait pas besoin d'aller à l'infirmerie et puis il pouvait toujours trouver une solution dans un livre. Il en avait aussi oublier que le reste de ses vêtements étaient à l'eau. Géniale. Il soupira il s'allongea dans l'herbe jurant contre Némésis et accessoirement en oubliant qu'elle était peut être pas si loin.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Némésis Rogue
Serpentard

avatar
Serpentard

Messages : 166
Date d'inscription : 27/05/2012

Votre sorcier
Année d'étude: 5eme année
Age: 15 ans
Vos liens:

MessageSujet: Re: Un long fleuve pas si tranquille / Pv Némésis.    Mar 26 Juin - 18:44

  • Bien entendu qu'il n'allait pas rire à la petite attention que Némésis avait eu pour lui, mais il en était pas non plus énervé. La réaction lui convenait assez bien, après tout son but était seulement de l'énerver assez pour qu'il lâche l'affaire de lui même. Elle adorait avoir le dessus sur les garçons et encore plus sur les poufsouffles, celui là était particulier, il s'agissait du meilleure ami d'Abigaïl et depuis que cette dernière n'adressait plus la parole à Némésis, la serpentarde le faisait en quelque sorte payer à son ami. Elle savait qu'elle n'avait pas réellement de raison de le faire, il n'y était pour rien lui et il semblait gentil, mais depuis qu'il avait osé faire une remarque sur Severus Senior et son grand besoin de shampoing, elle avait envie de lui arracher les yeux lorsqu'elle le voyait. Bon certes, elle le trouvait mignon aussi, mais ça n'avait strictement rien à voir avec la haine constante qu'elle pouvait bien lui vouer.

    «C'est tout ce que t'a trouvé. Ce n'est pas ton meilleur pl ...»

    C'est pas possible! Qu'est ce qu'il est con, ma parole!

    Elle le maudissait en tentant de ne pas faire attention à ce qu'il venait de dire, il venait de plonger dans l'eau tout à coup, il voulait sans doute lui faire une mauvaise blague afin qu'elle le suive dans l'eau pour rien, il n'allait pas l'avoir aussi facilement. A quatre pattes et le voyant qu'il ne remontait pas à la surface au bout de quelques instants regarda autour d'elle, la baguette de Hell se trouvait par terre. Cet idiot avait oublié sa baguette, il se baignait seul dans le lac de Poudlard et il ne prenait pas sa baguette avec lui, mais qu'est ce qu'il avait dans le crâne? De la morve de troll? Rien n'était plus sure venant de lui. Elle se releva et saisit sa propre baguette qu'elle avait tenté de raffistoler et se jeta dans l'eau jusqu'aux cuisses, pour éviter de ne tremper sa jupe, elle arrivait à voir à le distinguer au fond de l'eau et lança un sort avec sa baguette, du moins, elle essaya, mais sa baguette ne voulait rien entendre. Elle finit par courir jusqu'au rivage pour récupérer la baguette du jeune homme, espérant que celle ci convienne. Elle courut dans l'eau jusqu'au cou et plongea, elle vit au loin le jeune homme qui était en train de perdre connaissance et lança des Stupéfix en direction des créatures qui finirent par le lâcher et le laissant remonter à la surface. Elle sortit de l'eau et alla s'asseoir dans l'herbe calmement, ses cheveux et ses vêtements gouttant par terre, elle fixait le lac et regardait Helldas en sortir d'un air sérieux. Il se mit à l'insulter sans la regarder comme si elle n'était pas là. Elle lui lança sa baguette et soupira d'un air presque offensé.

    Charmants remerciements Helldas. Je m'en souviendrai la prochaine fois que tu te feras une tentative de suicide et que je devrai te sauver.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Helldas Hopwirck
Poussoufle
avatar
Poussoufle

Messages : 51
Date d'inscription : 21/06/2012

MessageSujet: Re: Un long fleuve pas si tranquille / Pv Némésis.    Ven 29 Juin - 16:03

<
Le jeune homme était enfin sortit de l'eau et reprenait son air. Il était certes bon apnéiste mais essayez donc de rester sous l'eau quand vos poumons sont sur le point de lâcher. Il y avait des limites à tout. Il était loin d'être un surhomme et il ne voulait de toute manière pas être un surhomme, se serait bien trop compliqué pour sa petite personne. Il avait complètement oublier la présence de Némésis et se rendit compte qu'elle était encore là lorsqu'il entendit ça voix pas si lointaine. Il attrapa au vol sa baguette que la jeune femme avait finalement épargnée de l'eau. «Charmants remerciements Helldas. Je m'en souviendrai la prochaine fois que tu te feras une tentative de suicide et que je devrai te sauver.» Il s'assit sur l'étendu d'herbe et regarda la vert et argent. C'était donc elle qui l'avait aidé. Il n'aurait jamais songé à cette possibilité. Il était surpris et cela se voyait. Il garda pourtant cette habitude qu'il avait prit avec elle et lui répondit de la même façon qu'elle l'avait fait:

«Si je voulais me suicider, ce qui n'est pas le cas malheureusement pour toi, je ne l'aurais jamais fait dans l'eau! »

Véridique, Hell aimait trop cet étendu d'eau pour aller y mourir. Le suicide n'était pas ce qu'il avait en tête. Ça avait peut être pu lui passer en tête dans certains moments difficile mais ce n'était que des pensées sombre qui étaient vite chassés par la joie de vivre. La vie était un cadeau qu'il n'avait pas le droit de raccourcir parce que certaines choses allaient mal. D'autres étaient bien plus malheureux que lui. Et encore lui avait beaucoup plus de choses qu'il ne le pensait. Il devait se rendre à l'évidence, la jeune serpentard venait de lui sauver la vie. Il se devait de la remercié malgré cette façon qu'ils avaient de se rendre la vie infernale. Au fond il l'appréciait bien mais refusait tout juste de l'avouer parce qu'elle était à serpentard et en plus la fille du professeur Rogue pour qui il avait beaucoup de respect.

«Merci … La prochaine fois peut être que je t'apprendrais à nager ...»

Il lui lança un sourire. Elle savait peut être nager au fond, sans doute même mais il avait juste voulu lui montrer qu'il était reconnaissant. Certes il la taquinait mais c'était de bonne guerre. Il l'avait toujours trouver un peu bizarre cette fille. Il trouvait généralement toute les filles bizarre il faut dire. Le jeune homme avait bien du mal à les comprendre. C'est sans doute pourquoi il n'avait jamais vraiment eu de petite amie. Il était maladroit et se disait que ça viendrait tout seul. Il ne voulait pas forcer le destin. Ce même destin qui quelques minutes plus tôt lui avait valut d'être sauver par Némésis. Il se disait souvent que la vie était très étrange. Hell avait très vite compris que tout ne se jouait pas par sa simple volonté. D'autres personnes pouvait décider de ce qu'il adviendrait et seul ce qu'on avait décidé pour lui arriver. Il pensait bien sur que certain choix lui appartenait entièrement mais devait sans doute lui être dicté par quelqu'un où quelque chose. C'est assez étrange n'est ce pas pourtant pour lui il n'avait pas de doute là dessus. C'était comme ci sa vie ne lui appartenait pas. Il c'était toujours dit qu'un jour il changerait ça. Il ignorait encore comment mais ça viendrait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Némésis Rogue
Serpentard

avatar
Serpentard

Messages : 166
Date d'inscription : 27/05/2012

Votre sorcier
Année d'étude: 5eme année
Age: 15 ans
Vos liens:

MessageSujet: Re: Un long fleuve pas si tranquille / Pv Némésis.    Lun 9 Juil - 0:18


    La dernière fois que Némésis avait été prés du lac, c'était en compagnie de Dimitri et tout semblait bien différent
    Helldas semblait avoir encore du mal à se remettre de ses émotions, cela fit doucement sourire Némésis qui trouvait la scène amusante. Elle même aurait paniqué sans doute et aurait mis un long moment avant de s'en remettre, mais elle profitait de la vision d'Helldas paniqué pour se réjouir de le voir si mal en point, il faisait son beau jeune homme fort, mais il avait bien eu besoin d'une fille qu'il détestait pour le sortir de ce mauvais pas. La surprise d'Helldas était tellement amusante que Némésis se mit à faire une moue moqueuse, il ne s'attendait pas à ce qu'elle le sauve, elle aurait du le laisser se noyer, il pensait réellement qu'elle était diabolique. Elle se sentait un peu vexée à cette idée et à la fois flattée, il la pensait sans doute plus diabolique qu'elle ne l'était mais c'était un avantage pour elle.

    «Si je voulais me suicider, ce qui n'est pas le cas malheureusement pour toi, je ne l'aurais jamais fait dans l'eau! »

    Némésis se redressa doucement pour mieux le scruter du regard, elle saisit ses bas rouges et les ôta, ils étaient trempés. Elle maudissait d'avoir voulu le sauver alors qu'il semblait presque indifférent au geste. Elle se demandait déjà si elle allait se venger tout de suite ou si elle finirait par faire quelques chose plus tard.

    «Merci … La prochaine fois peut être que je t'apprendrais à nager ...»

    Elle lui lança un regard noir, un véritable regard noir car ses yeux s'assombrirent, il la provocait. Bien évidemment qu'il le faisait, il ne savait que la mettre hors d'elle à croire qu'il s'agissait de son occupation favorite. Si il avait été un autre garçon, elle aurait bien cru qu'il souhaitait la taquiner par amour, mais bien entendu venant de la part du poufsouffle c'était tout simplement hors de question. Elle avança vers lui à quatre pattes, d'un air presque félin donnant l'impression qu'elle allait lui sauter à la gorge, elle s'arrêta à quelques centimètres de lui, elle fixa curieusement pendant une seconde en rapprochant son visage du sien et lui donna une tape sur la tête, légère et juste assez forte pour que ses cheveux suivent le mouvement.

    Je crois pas que j'ai besoin de ton aide. C'est pas moi qui ait finit au fond du lac comme une bouse de troll...

    Elle laissa échapper un léger ricanement et soupira lentement de satisfaction. Elle se coucha dans l'herbe en un mouvement fluide et gracieux, elle saisit ses cheveux et tenta de sécher les pointes qu'elle avait rendu humide. Elle avait envie de le taquiner, mais n'en avait pas la force vitale, trop de choses se passaient dans sa vie. Du coin de l'oeil elle regarda Helldas pendant quelque secondes et laissa échapper ce qui venait de lui passer par la tête, d'une petite voix enfantine.

    Toi qui sait maintenant, ça fait quoi de se croire mort? De sentir que c'est bientôt finit?



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Helldas Hopwirck
Poussoufle
avatar
Poussoufle

Messages : 51
Date d'inscription : 21/06/2012

MessageSujet: Re: Un long fleuve pas si tranquille / Pv Némésis.    Ven 13 Juil - 12:19

Hell se dit qu'il n'aurait peut être pas du mettre en colère Némésis. Elle l'avait sauvé après tout. Il restait un mec et c'était plutôt difficile à admettre qu'il avait eu besoin d'aide, de plus d'une fille. Il était tout de même bien content qu'elle eut été là pour le sortir de ce mauvais. Il aurait sans doute finit au fond du lac. La mort était une chose qui l'avait toujours intrigué. Fait peur même. Il n'aimait pas tellement y penser. Personne n'était jamais revenu de ce qu'on appelait l'au delà. Personne ne pouvait dire ce qu'il y avait après la mort. Certains pensaient qu'il y avait le paradis, d'autres l'enfer. D'autres encore des lieux bien différents. Chacun avait sa vision personnifié de la mort, du paradis et de l'enfer. Personne ne pouvait dire vraiment ce qui s'y cachait.

La serpentard c'était rapprochée du jaune et noir. Il voyait déjà le danger arriver et avant qu'il n'ai pu se reculer elle lui tapa sur la tête. Sa réplique le laissa sans voix. Il ne répondit rien trouvant qu'il avait déjà assez poussé le bouchon trop loin. Il aurait été plus méchant avec elle si les rôles avaient étés inversés. Il trouvait qu'elle était même étonnamment calme pour une fois. Il n'y avait vraiment qu'avec elle, que le jeune homme parvenait à placé trois mots d'affilé sans avoir peur de se trouver ridicule.

Elle le laissa pourtant sans voix, lorsqu'elle lui demanda ce que ça faisait, de se sentir proche de la mort. Il la regarda sans comprendre pourquoi elle lui posait cette question. Ça avait été une sensation très désagréable. Lorsqu'il était sous l'eau et que son souffle s'estompait de plus en plus, il avait crut tout perdre. Le peu de choses qu'il avait se seraient envolé sans qu'il ne puisse rien y faire. Les souvenirs les plus heureux comme les plus tristes étaient apparut en rafales. Seize ans de sa vie. Toute sa vie. C'était peu seize ans lorsqu'on sait que certaines personnes vivent jusqu'à quatre-vingt ans, voir quatre-vingt dix ans. C'était peu mais en même temps c'était tout ce qu'il connaissait. C'était sa vie. Ses peines, ses joies, tous ses sentiments caché où révèles. Tout ce qui avait fait de lui ce qu'il était aujourd'hui. C'était terrifiant d'avoir autant de choses dans la tête. Terrifiant et totalement déroutant.

« C'est …»

Il n'arrivait pas à exprimer ce qu'il avait ressenti. Tout c'était tellement mélangé dans sa tête. Ça avait été bien trop vite. Il lui fallait ne plus y penser. Ça lui rappelait qu'il avait une dette envers Némésis. Elle lui avait sauvé la vie. Ce n'était pas rien. Il lui était reconnaissant, même s'il ne le montrait pas. Il n'oublierait jamais ce détail. La vie était précieuse, quand bien même elle soit parfois injuste, il ne fallait pas la gâcher. Il finit par trouver un mot qui définissait ce qu'il avait ressentit.

«C'est terrifiant.»

Il passerait sans doute pour un trouillard, mais c'était ce qu'il avait ressenti. La peur. La peur de partir pour toujours. De ne pas pourvoir dire une dernière fois «je t'aime.»à ceux qu'il aimait. De ne pas pouvoir serrer dans ses bras sa mère, sa grand-mère. Sa seule famille qui lui restait. De ne pas avoir pu voir son père une dernière fois et de lui avoir dit « je te pardonne» . Un étrange sentiment de culpabilité. On dit souvent que l'on doit montrer son amour aux siens quand il est encore temps. Il savait qu'il le ferait plus souvent.


«Pourquoi tu me le demande?»

Hell c'était tourné vers Némésis, intrigué par la question. Ça devait caché quelque chose. On ne parle pas de la mort sans raison. On l'évite généralement, sauf les fou qui n'ont qu'a l'idée d'être plus près d'elle, où qui ont leur raison pour vouloir la rejoindre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Némésis Rogue
Serpentard

avatar
Serpentard

Messages : 166
Date d'inscription : 27/05/2012

Votre sorcier
Année d'étude: 5eme année
Age: 15 ans
Vos liens:

MessageSujet: Re: Un long fleuve pas si tranquille / Pv Némésis.    Jeu 19 Juil - 1:02


    Helldas ne réagit pas à la frappe de la serpentarde, elle en fut presque déçue sur le coup, cherchant naïvement la confrontation habituelle, mais soulagée puisqu'il serait en mesure de répondre aux questions existentielles qui venaient germer chez la belle brune. Némésis ne l'avouerait jamais ouvertement mais elle avait une fascination morbide pour la mort. Après tout, peut être était ce dans ses gênes de s'en trouver au bord sans jamais s'y jeter complètement. Elle voulait tellement savoir ce qu'on ressentait lorsque l'on vivait ses derniers instants sur cette terre. La mort d'Aliera et de son père la poussait sans doute à vouloir découvrir ce grand mystère, pour se sentir plus proche d'eux, qu'elle ne pourrait jamais l'être. Elle attendait beaucoup de la réponse dHelldas, elle savait qu'il serait honnete, elle lui avait sauvé la vie, il lui devait bien ça pour le moment. « C'est …» Elle se redressa et le fixa avidement. Elle était persuadée d'apprendre quelque chose de différent, un truc du genre, la mort, c'est super, t'as l'impression d'être défoncée, tu peux voir des anges et tout. Désolée, elle se rendit bien vite compte que ça ne devait pas être le cas pour le poufsouffle. «C'est terrifiant.» Elle frissonna un instant, elle le regarda d'un air triste, presque déçue. Elle resta immobile quelques secondes sans trop savoir quoi répondre à ce qu'il venait de dire. «Pourquoi tu me le demande?» Question d'autodéfense et de survie, ses cheveux passérent du violet au rouge en quelques secondes. Elle serra les dents sans trop savoir quoi répondre, se passant une main dans ses cheveux.

    Je sais pas trop... Je me pose la question depuis toujours... Et les morts répondent pas.

    Elle soupira un instant, souriant presque au jeune homme pour tenter de faire passer la pilule et de changer de sujet, mais n'arrivait pas à se convaincre elle même. Elle saisit ses bas qu'elle avait ôté et les tordit pour faire sortir l'eau. Elle les remit tranquillement, assez longtemps pour avoir le temps nécessaire à la construction d'une excuse bidon mais suffisante pour s'éclipser. Les épanchements philosophiques, ça n'était pas trop son truc à Némésis.

    Bon euh, c'était super sympa, de te sauver la vie et tout, mais je dois y aller.

    Elle lui fit un sourire radieux, qui se voulait plus moqueur qu'autre chose, ne prenez pas pour de l'affection ce qui était une simple reconnaissance, elle ne se le serait jamais permis. Elle se leva d'un mouvement gracieux et lissa sa jupe d'uniforme craignant simplement qu'elle soit salis à cause du contact prolongé avec le sol.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Helldas Hopwirck
Poussoufle
avatar
Poussoufle

Messages : 51
Date d'inscription : 21/06/2012

MessageSujet: Re: Un long fleuve pas si tranquille / Pv Némésis.    Ven 27 Juil - 16:19

Le poufsouffle avait espérer avoir une autre réponse que celle que lui donna la serpentard. Les morts ne répondent pas. Personne ne savait ce qu'il y avait une fois que la vie s’éteint. Hell s'était souvent poser la question et il pouvait comprendre que Némésis se la pose aussi, pourtant il avait l'impression que pour elle il y avait bien plus d'importance à savoir ce qu'il se cachait dans le mystère de la mort. Le jeune homme ne savait pas trop pourquoi il avait cette impression, peut être parce qu'elle était à serpentard et qu'on disait beaucoup qu'ils flirtaient avec la mort. La vie est bien trop précieuse pour se permettre de jouer avec. Hell c'était toujours dit que quand viendrait la fin il le saurait. Elle s'en allait. Déjà? Il n'avait même pas eu le temps de lui balancer une de ces blagues à deux sous. Il la regarda se lever et resta un moment là à ne pas savoir quoi faire pour la retenir. Il se dit qu'il valait peut être mieux ne pas la retenir, qu'elle avait sûrement besoin d'être un peu seule.

«Euh … ok si jamais t'a besoin de quelqu'un à noyer fait moi signe.»

Il finit par se lever, il avait finalement réussis à en placer une. Il ignorait si elle l'avait entendue et cela n'avait pas vraiment d'importance. Elle s'éloignait de toute façon. Le jaune et noir regarda l'étendu d'eau qui était redevenu calme. Il finit par retourner vers le château. Il avait encore des devoirs à finir et il n'avait pas envie d'y passer la nuit. Le soleil descendait doucement dans le parc et mieux valait qu'il entre avant le couvre feu. Ce n'était pas dans ses habitudes de ne pas respecter le règlement, du moins il s’arrangeait souvent pour ne pas avoir d'ennuis.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Un long fleuve pas si tranquille / Pv Némésis.    

Revenir en haut Aller en bas
 

Un long fleuve pas si tranquille / Pv Némésis.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Maraudeurs en Folie! :: Extérieur de l'école :: Le lac :: Rives-
Sauter vers:  
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit